Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

L’agression d’un contrôleur provoque la pagaille sur les rails

L'employé de la SNCF a vu sa chemise arrachée par un voyageur ivre dans la nuit de samedi à dimanche sur la ligne Nice-Strasbourg.

Les contrôleurs de Lyon, St-Etienne et Valence ont exercé leur droit de retrait dimanche après-midi dans toute la région pour dénoncer cette agression ainsi que trois autres commises ce week-end. Les perturbations ont alors touché tout le réseau, TER et TGV, puisqu'un train ne peut partir sans contrôleur à bord. Des trains ont été supprimés, des cars en ont remplacé certains et des retards de 10 à 40 minutes ont été enregistrés. Les syndicats réclament des embauches immédiates. Le mouvement pourrait se poursuivre ce lundi.



Tags : SNCF | agression | ter | greve |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.