Elizabeth Queyranne, 2e adjointe à la mairie de Bron, ne retrouvera pas sa délégation à la culture

Elizabeth Queyranne, 2e adjointe à la mairie de Bron, ne retrouvera pas sa délégation à la culture
Elisabeth Brissy-Queyranne (Photo LyonMag)

Elizabeth Queyranne, 2e adjointe à la mairie de Bron, ne retrouvera pas sa délégation à la culture.

Privée de sa délégation à la culture après un désaccord avec la maire Annie Guillemot sur le choix de l’architecte qui construira la future médiathèque brondillante, Elisabeth Brissy-Queyranne avait demandé au tribunal administratif la levée de l’arrêté municipal à l’origine du retrait.
Les requêtes présentées par cette dernière ont été retoquées par la juridiction, au motif que le retrait de délégation « ne repose pas sur des motifs matériellement inexacts et n’a pas été inspiré par des motifs étrangers à la bonne marche de l’administration communale », rapporte Le Progrès dans son édition de mercredi.

Tags :

bron

guillemot

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
wiii le 04/08/2011 à 14:31

Annie Guillemot éjecte ( ou tente d'éjecter) systématiquement toute personne , politique ou pas , qu'elle juge dangereuse ou au moins dérangeante pour son pouvoir personnel. Point.

Signaler Répondre

avatar
petitionneur le 28/07/2011 à 12:45

pétition signée

Signaler Répondre

avatar
anonyme le 27/07/2011 à 20:20

Stop aux : épouse de..., fils de.... qui ne font de la politique que pour satisfaire leur égo et surtout toucher des indemnités .

Stop aux politiciens/politiciennes de gauche comme de droite qui ne pensent qu'à LEURS INTERETS.

Pour info, pétition à signer :
http://www.mesopinions.com/Lettre-ouverte-aux-candidats-à-la-présidentielle-pour-l-abolition-des-privilèges-petition-petitions-e528dc312fbb88b75dac472cb09c3a30.html

Signaler Répondre

avatar
Demoplouc le 27/07/2011 à 19:13

La mafia socialiste qui s'en remet au Tribunal Admnistratif.
Ah quand la mafia russe qui saisit le Tribunal Correctionnel ?

Signaler Répondre

avatar
Observateur le 27/07/2011 à 17:02

L'empire familial Queyranne ne supporte pas qu'on lui résiste.
Mme Guillemot va l'apprendre à ses dépens.

Signaler Répondre

avatar
Yvan, de Lyon. le 27/07/2011 à 16:48

Voila une excellente décision !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.