Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Rhône : la cagnotte des Primaires envoyée à Paris dès lundi

Avec exactement 69 229 votants dans le département, le PS du Rhône aura recueilli au moins la même somme en euros grâce à la sollicitation financière des votants pour ce scrutin spécial.

Un euro, c’était la somme minimum qu’il fallait débourser dimanche pour pouvoir participer au premier tour des primaires socialistes. Une participation aux frais pour couvrir les coûts engendrés en frais de personnels et de fluides, alors que les municipalités ont mis à disposition les locaux et les urnes. Alors que la question financière de la répartition des frais a fait polémique tout au long de la campagne des primaires, le plébiscite - plus de 2,5 millions de votants en France - devrait permettre de couvrir tous les coûts.  « Les présidents des 198 bureaux de vote du Rhône ont conservé l’argent dimanche, précise le secrétaire fédéral Jacky Darne. Ils envoient la recette par mandats postaux lundi à Paris. » Une recette qui, pour le Rhône, devrait excéder numériquement le nombre de votants. « Sur un des bureaux de vote, une citoyenne nous a donné 20 euros pour se débarrasser de Sarkozy », s’amuse-t-il. Des cas parfois singuliers, entre ceux qui ont refusé de payer, et ceux qui ont dépassé largement l’euro minimal, rapporte Darne.



Tags : primaires |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.