Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Philippe Grillot

Philippe Grillot : « Nous devons prendre la majorité d’Aéroports de Lyon »

Philippe Grillot

Le président de la CCI de Lyon était l’invité de Jazz Radio mardi matin pour l’émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.com.

Après une arrivée mouvementée à la tête de la CCI de Lyon en décembre 2010, le président de la chambre consulaire a réussi à fédérer les deux syndicats patronaux (Medef, CGPME) autour de son plan de mandat. « Il faut que la CCI aide les entreprises à se développer », confesse Grillot, qui ne voit « pas de fatalité à la désindustrialisation du territoire. » Un développement du tissu entrepreneurial voulu « en grappe. » « Il faut que les PME puissent travailler soit directement sur les appels d’offre des marchés, soit travailler pour le compte d’un certain nombre de prescripteurs importants qui décrocheront ces marchés », précise-t-il. Un objectif qui passe forcément par la compétitivité des entreprises, donc par l’investissement de ces dernières. Inenvisageable en temps de crise au regard des banques qui renâclent à prêter de l’argent ? « Nous devons prendre le relais, nous allons mettre en place un fonds, ‘le hub de la finance’, avec un outil nommé ‘Lyon place financière et tertiaire’ qui va permettre effectivement de lever un certain nombre de capitaux et de fonds, explique Grillot. On parle de 15 milliards d’euros, qui permettront à ces entreprises d’avoir accès aux marchés financiers. »

Autre dossier qui touche la CCI de Lyon, c’est celui des aéroports des Lyon. La chambre consulaire est actionnaire à hauteur de 25%. Avec le Grand Lyon (5%), le Département (5%) et la Région (5%), les acteurs locaux possèdent 40% de la plateforme aéroportuaire. Le reste pour l’Etat, qui souhaite se désengager. Prévu pour l’été 2011, le départ de l’Etat du capital des grands aéroports régionaux a été repoussé après la présidentielle de mai 2012. Un temps précieux laissé aux acteurs locaux pour présenter un projet d’actionnariat majoritaire sur l’ouvrage. « Notre rôle, c’est de prendre la majorité d’Aéroport de Lyon. Il faut pour cela trouver des investisseurs industriels et financiers. Nous avons déjà recueilli les candidatures de six postulants : des financiers associés à des industriels de toute taille. », détaille Grillot. Le président de la CCI prévoit de rendre public ces investisseurs potentiels « d’ici à la fin de l’année. »



Tags : grillot | cci |

Commentaires 1

Déposé le 19/10/2011 à 10h10  
Par philenice Citer

Pour mettre fin aux relations nuisibles pour la province entre la DGAC et AIR France

Allez voir ce que donne une vraie politique décentralisée à l'aéroport de Birmingham, qui a développé des vols intercontinentaux tous azimuths

Air France et la DGAC pensent qu'en concentrant la France à Paris ils pourront être la première plate-forme d'Europe

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.