La délinquance générale est en baisse dans le Rhône

La délinquance générale est en baisse dans le Rhône
Echauffourées entre les forces de l'ordre et les manifestants lors des émeutes d'octobre 2010 à Lyon - LyonMag.com

Dans le département, la délinquance a diminué de 1,5% par rapport à 2010.Une baisse qui atteint 22,7% sur dix ans. En revanche, les cambriolages ont été beaucoup plus nombreux : + 19% pour les résidences principales, tout comme les vols avec violence qui ont augmenté de quasiment 10%. A noter que quatre de ces vols sur dix concernent désormais des téléphones portables. Et malgré l'actualité de ces dernières semaines, on remarque qu'en 2011 le nombre de vols à main armée a diminué de 30%. Si le nombre d'accidents mortels sur la route a reculé de 10,7%, soit 67 décès, le nombre de piétons tués a presque doublé : 17 morts essentiellement à cause des vitesses excessives, de l'alcool ou des refus de priorité.  A noter que lors de ces annonces, le préfet du Rhône Jean-François Carenco en a profité pour saluer le travail de la PJ de Lyon, qui s'est "régénéré plutôt que fragilisée" selon lui après l'affaire Neyret.

8 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Gneant le 21/01/2012 à 11:41
Citoyen a écrit le 20/01/2012 à 17h56

Un élu qui violente des citoyens mais qui n'est jamais poursuivi par le Procureur, cela entre-t-il dans les statistiques ?

Non

Signaler Répondre

avatar
Citoyen le 20/01/2012 à 17:56
mouloud a écrit le 20/01/2012 à 16h39

rigoler pas je viens de me faire tirer mon iphone par un vieille elle est forte celle la

Un élu qui violente des citoyens mais qui n'est jamais poursuivi par le Procureur, cela entre-t-il dans les statistiques ?

Signaler Répondre

avatar
mouloud le 20/01/2012 à 16:39

rigoler pas je viens de me faire tirer mon iphone par un vieille elle est forte celle la

Signaler Répondre

avatar
Constator le 20/01/2012 à 13:17
jm a écrit le 20/01/2012 à 13h00

Si le népotisme était le seul travers des élus locaux, on friserait les pratiques démocratiques.

La Collectivité lyonnaise y gagnerait déjà quellques millions d'euros à défaut de justice démocratique.

Signaler Répondre

avatar
Constator le 20/01/2012 à 13:16

Les prises illégales d'intérêt dans le Rhône sont-elles comptabiliséss dans les statistiques de la délinquance ?

Signaler Répondre

avatar
jm le 20/01/2012 à 13:00

Si le népotisme était le seul travers des élus locaux, on friserait les pratiques démocratiques.

Signaler Répondre

avatar
Constator le 20/01/2012 à 12:08

Les emplois fictifs de femmes et/ou de maris d'élu(e)s dans le Rhône sont-ils comptabilisés dans les statistiques de la délinquance ?

Signaler Répondre

avatar
jm le 20/01/2012 à 09:39

Les agissements d'un directeur du Sytral concernant l'argent public, par exemple, sont-ils considérés comme de la délinquance au même titre qu'un vol de téléphone portable ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.