Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Nora Berra-DR

Législatives à Lyon : l’investiture est “un épiphénomène” pour Nora Berra

Nora Berra-DR

La secrétaire d'Etat à la Santé a expliqué à LyonMag pourquoi elle en souhaitait pas s’engager dans la 3e circonscription du Rhône, laissant planer le doute sur ses intentions dans la 4e.

"Je suis une femme politique responsable, quand je fais une candidature officielle sur la 4e circonscription, je n’envisage pas de solution de repli." Les explications de la secrétaire d’Etat à la Santé ne sont pas des justifications. Car la Lyonnaise n’entend pas céder à la contrition. Le courrier très factuel envoyé mercredi matin au secrétaire national de l’UMP Jean-François Copé - copie faite au président de la fédération du Rhône Philippe Cochet, et au président de la commission nationale d’investiture (CNI) Jean-Claude Gaudin - pour signifier son choix de ne pas donner suite à son investiture en témoigne. Pourquoi alors s’être déclarée sur la 3e circonscription dès avril ? "Elue du 8e arrondissement, considérant qu’alors Dominique Perben renouvellerait sa candidature, je ne m’interrogeais pas. Après le retrait de Dominique Perben, tout a été modifié." La secrétaire d’Etat invoque "l’instinct de survie" pour expliquer son revirement. "Il faut sauver ce que l’on a, et la 4e circonscription est en danger." Alors, candidate ou pas ? "Je me déciderai après mai", rappelle-t-elle. Une position prise lors de sa conférence de presse post-CNI, et son écrémage au profit de Dominique Nachury sur le territoire visé. Mais le sésame délivré par le parti n’est pas un brevet de légitimité pour Berra. "L’investiture est un épiphénomène, un artefact qui ne reflète en rien la réalité", commente-t-elle. La Lyonnaise se tourne donc vers la présidentielle. Rien ne filtrera de ses desseins locaux avant le second tour. "Je serai avec les militants lyonnais pour faire la campagne présidentielle, j’ai des valeurs et des convictions", insiste-t-elle. "Mon combat, c’est la rénovation politique. Je suis engagée, sincère et authentique."



Tags : berra | legislatives | nachury | legislatives |

Commentaires 5

Déposé le 08/03/2012 à 09h44  
Par jailtemps Citer

La désertification médicale qui grandit dans nos campagne m'incite fortement à l'encourager dans son désir de se retourner vers son métier d'origine. Les bons médecins c'est comme les bons politiques, ils sont trop rares et jamais là où il faudrait...

Déposé le 08/03/2012 à 07h24  
Par Jean Citer

Pauvre Madame Berra, elle n à pas compris que les Lyonnais ne veulent pas d elle.
Avec son arrogance elle ne porte pas de vraies valeurs.

Déposé le 08/03/2012 à 00h00  
Par unlyonnais Citer

Comme j'aimerais les gens de gauche s'ils ne succombaient pas autant au racisme antidroite! "Bouvard"

Déposé le 07/03/2012 à 23h57  
Par unlyonnais Citer

HS mais c'est bon, "j'ai conscience que je ne dit pas la vérité" "europe1".Vive la gauche socialiste énarque qui se répartit les fauteils ministré.

Déposé le 07/03/2012 à 23h24  
Par romain blachier Citer

zut alors, pour y vivre, je trouve que c'est pourtant un bien beau lieu la 3e circonscription.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.