Conseil général du Rhône : Michel Mercier chahuté, la séance repoussée

Conseil général du Rhône : Michel Mercier chahuté, la séance repoussée
Les manifestants dans l'hémicycle de Conseil Général - Photo Lyonmag.com

Alors que les élus du Conseil général du Rhône devait débuter vendredi à 14h leurs travaux, une centaine d'agents grévistes du Département a investi la tribune de la salle des délibérations. Il sont fait un tel chahut que la séance a du être repoussée.

La séance a été suspendue (MàJ : reprise attendue à 21h, une première pour le Conseil Général !) alors que le rapporteur centriste Max Vincent débutait la présentation du budget primitif 2012. Une centaine d'agents grévistes a alors fait irruption dans la salle des délibérations dans l'espace réservé au public au cri de "on veut des effectifs" ils ont chahuté la présentation du rapporteur du budget. Les conseillers d'opposition socialistes et verts sont restés à l'intérieur tandis que les élus de la majorité de Michel Mercier ont quitté la salle. Le président Mercier s'est isolé avec Daniel Pomeret, le vice-président en charge des ressources humaines et deux représentants syndicaux de FO et de la CFDT. Les syndicats craignent des suppressions de postes en vue de réaliser des économies. Sur plus de 5 500 agents du Département, 250 sont en grève vendredi.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
fufu le 02/04/2012 à 08:47

ces messieurs qui vivent grace a nos impots

Signaler Répondre

avatar
jacky touch le 01/04/2012 à 21:13

Pauvre Michel, heureusement qu'il lui reste son musée des confluences pour se reconforter

Signaler Répondre

avatar
Chomeur le 31/03/2012 à 06:39

Les Grévistes sont des privilégiés. Si ils ne veulent pas bosser, moi je veux bien prendre leur place. Ils sont indécents

Signaler Répondre

avatar
lyz le 30/03/2012 à 22:06

est ce un avantage de faire comme si les agents du service public pouvaient assurer leurs missions auprès des usagers en therme d'accompagnement social , de protection de l'enfance de santé public petite enfance- pmi, !!!!
la politique de l'autruche aux détriments d'un personnel malméné, insuffisant sur le terrain de moins en moins présents sur les missions de prévention, des situations d'usager délaissées par manque de personnel l'heure est venue que nos élus regardent la réalité en face!!!!

Signaler Répondre

avatar
Yvan, de Lyon le 30/03/2012 à 18:19
jm a écrit le 30/03/2012 à 16h29

L'avantage à la ville, au Grand Lyon et à la Région, c'est que les grévistes aux ordres restent dehors.

Sacré jéjé manin!

Signaler Répondre

avatar
jm le 30/03/2012 à 16:29

L'avantage à la ville, au Grand Lyon et à la Région, c'est que les grévistes aux ordres restent dehors.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.