Météo : vers un mois d’avril typiquement automnale dans le Rhône

Météo : vers un mois d’avril typiquement automnale dans le Rhône
Photo Lyonmag.com

Tout le monde connaît le dicton "en avril, ne te découvre pas d’un fil", et pour cette année 2012, il est particulièrement adapté.

Vous l’avez d’ailleurs remarqué, depuis quelques jours maintenant, la pluie, le vent et le froid ont pris place dans le ciel lyonnais. La semaine dernière pourtant, le soleil et la douceur semblaient s’être installés sur Lyon. "Une perturbation s’est enroulée autour d’une dépression située sur l’Italie. Cette dernière s’est déplacée et est venue nous amener un temps assez exécrable ce week-end" explique Olivier Ribart, prévisionniste Météo France à Bron. Au grand désespoir des vacanciers, ce mauvais temps risque bien de s’installer pendant plusieurs jours. "Pour le moment, ce que nous pouvons dire est que nous ne voyons pas arriver d’améliorations pour les huit jours à venir. Nous sommes toujours dans un temps perturbé. La seule chose qui va changer est que nous allons passer dans un flux océanique un peu plus doux ; autrement dit les températures, assez basses de ces derniers jours, vont à partir de mercredi commencer à remonter" assure le prévisionniste. Des températures qui devraient être conformes à un mois d’avril normal puisque les minimales seront de 6°C le matin et les maximales atteindront les 16°C l’après-midi. Une situation contraire à celle de l'année dernière. En effet, en 2011, Lyon avait connu le second mois d’avril le plus chaud depuis 1900 avec des températures atteignant jusqu’à 23°C.
Ce mauvais temps persistant va-t-il avoir un impact sur notre été qui pourrait être plus chaud? "Cela ne veut rien dire du tout. Nous n’avons pas de corrélations entre le temps qu’il fait au mois d’avril et le temps qu’il fait au mois de juillet" rassure Olivier Ribart.

1 commentaire
Laisser un commentaire
avatar
aglagla le 16/04/2012 à 17:50

en tout cas, on se les geles!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.