Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

La devanture de la fédé PS du Rhône à Lyon - Photo LyonMag

Législatives : le PS vise le grand chelem à Lyon

La devanture de la fédé PS du Rhône à Lyon - Photo LyonMag

Lors d’une conférence de presse tenue lundi autour du sénateur-maire de Lyon Gérard Collomb, les élus socialistes lyonnais ont affiché clairement leur objectif pour les législatives de juin : remporter les quatre circonscriptions lyonnaises.

"Le grand chelem, on a le droit d’y penser." Le propos émane de Thierry Philip, maire du 3e arrondissement de Lyon, mais également président du comité de soutien de Najat Vallaud-Belkacem, candidate aux législatives sur la 4e circonscription du Rhône. François Hollande en excellente position pour remporter la mise élyséenne le 6 mai prochain, ce sont surtout les très bons résultats de l’ensemble de la gauche sur les quatre circonscriptions lyonnaises qui laissent présager de bonnes surprises aux législatives.

Braillard/Meirieu, un déchirement sans grandes conséquences ?
Dans la 1e circonscription, Hollande arrive en tête avec 30,73% des voix. L’adjonction des voix de Mélenchon (FdG) et Joly (EELV) pousse la jauge à plus de 46%. Détenue par le député UMP Michel Havard, qui l’avait emporté en 2007 face à Thierry Braillard pour plusieurs centaines de voix, la 1e circo’ est l’objet de toutes les convoitises à gauche. Réservée à un candidat écologiste dans le cadre de l’accord de mandature Verts/PS, seule la division de la gauche pourrait mettre à mal cette ambition. En effet, le radical de gauche Thierry Braillard, adjoint aux sports du maire de Lyon, dispute la timbale à l’officiel écologiste Philippe Meirieu. Un péril de premier tour seulement, puisque les deux candidats assurent qu’ils se rallieront au mieux placé pour le 2nd tour.

La Croix-Rousse majoritairement à gauche
Dans la 2nde circonscription, le sortant socialiste Pierre-Alain Muet, qui a officialisé lundi le nom de sa nouvelle suppléante, va tenter de rempiler. Au premier tour de la présidentielle, Hollande est arrivé en tête sur ce territoire avec 31,02% des voix. Le challenger local de l’UMP, Emmanuel Hamelin, pourra s’appuyer sur une base électorale retranscrite dans les 29,16% de voix reçu par Sarkozy dans cette circonscription. Plutôt court, quand on sait que derrière, les forces de gauche totalisent 50,68% des voix.

Touraine n’aura pas son duel face à Berra
Dans la 3e circonscription, le 1er adjoint au maire de Lyon Jean-Louis Touraine sera opposé à l’UMP Laure Dagorne, ancienne suppléante de l’ex-député Jean-Michel Dubernard. Le territoire, dévolu à l’origine à la future ex-secrétaire d’Etat à la Santé Nora Berra, qui n’en n’a pas voulu, est clairement favorable à la gauche. Hollande est arrivé en tête dimanche soir avec 32,09% des voix (son meilleur score sur les circonscriptions lyonnaises). L’ensemble des voix de la gauche s’élève à 48,51%.

Najat Valaud-Belkacem pour le grand chelem ?
Dans la 4e circonscription du Rhône, Najat Vallaud-Belkacem tentera de ravir le fauteuil de député à la droite. Le sortant Dominique Perben ayant jeté l’éponge, c’est finalement sa suppléante Dominique Nachury qui partira pour l’UMP malgré le forcing de Nora Berra. Que fera cette dernière, qui a présenté sa candidature comme "irrévocable" sur ce territoire ? Réponse début mai, après le 2nd tour de l’élection présidentielle. Du pain béni pour Najat Vallaud-Belkacem, qui, de cafés-rencontres en cafés-rencontres, continue son travail de fond sur ce territoire, véritable rente pour la droite lyonnaise. Le résultats de l’ensemble de la gauche sur la circonscription pour la 1er tour de la présidentielle s’élève à près de 40% des voix. Ce sont les électeurs centristes qui arbitreront, François Bayrou ayant recueilli 11,21% des voix dimanche soir.



Tags : legislatives |

Commentaires 5

Déposé le 26/04/2012 à 15h24  
Par De Lyon Citer

C'est bien Gégé, tu continues à délirer. Tu vas t en prendre une avec tes candidats ringards

Déposé le 24/04/2012 à 16h54  
Par un ex-electeur Citer

Quelle gachi que Lyon pour la machine à perdre qu'est la droite locale : ils avaient tout ils n'ont plus rien. La désunion de la droite fait la force de la gauche

Déposé le 24/04/2012 à 14h56  
Par norbert Citer

bonjour la démocratie représentée si on a que du ps à tous les niveaux(président,députés,sénat,régions,dpts et communes) PS=Planification Socialisée .
On se rapproche de l'ex urss...

Déposé le 24/04/2012 à 14h05  
Par Constator Citer

marie
Nos professionnels politiciens de droite comme de gauche en passant par le centre et les extrêmes ne respectent qu’un seul objectif.
Vivre grassement de l’argent public.
C’est une névrose obsessionnelle compulsive chez eux.
Pour satisfaire leur trouble, ils sont prêts à tout.
Promettre, trahir, voler, dénoncer, culpabiliser les honnêtes gens, etc…
N’attendons rien d’eux de positif tant que nous n’imposerons pas le bénévolat des élus.

Déposé le 24/04/2012 à 12h52  
Par marie Citer

Les socio-démocrates (ex socialistes) lyonnais sont soit :
* des inconscients ?
* des opportunistes ?

Avant de rêver, il faut gagner la présidentielle...
puis espérer que les français souhaitent donner et concentrer tous les pouvoirs à un même parti !


Je croyais que les sénateurs socio-démocrates voulaient gagner pour ensuite réformer le fonctionnement du Sénat, où en sont ils ? ah les belles promesses...!

De droite comme de pseudo gauche, les politiciens ne respectent pas leurs promesses, après l'élection.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.