Michel Mercier, le mauvais élève de la campagne de Nicolas Sarkozy

Michel Mercier, le mauvais élève de la campagne de Nicolas Sarkozy
Michel Mercier - Photo DR

Les ministres du candidat-président ont reçu l’ordre de recenser tous leurs déplacements pour le soutenir, mais le président du Conseil général du Rhône a fait faux bond.

Selon le magazine L’Express, dans son édition du 25 avril 2012, le ministre de la Justice Michel Mercier arrive en queue de peloton de ce classement, avec son confrère de l’Education nationale Luc Chatel. Leurs déplacements et meetings de soutien au candidat Sarkozy ne seraient en effet pas suffisants.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.