Présidentielle 2012 : Lyon préfère Hollande, le Rhône choisit Sarkozy, Rhône-Alpes partagée

Présidentielle 2012 : Lyon préfère Hollande, le Rhône choisit Sarkozy, Rhône-Alpes partagée
Photo d'illustration - DR

Le futur ex-président a terminé en tête des votes dans le département du Rhône à l’issue du second tour de l’élection présidentielle. Hollande devance Sarkozy à Lyon.

Pour la première fois sous la Ve République, Lyon a voté majoritairement à gauche pour une élection présidentielle. François Hollande est arrivé en tête à Lyon avec 53,12% des suffrages, contre 46,88% pour Nicolas Sarkozy. Le détails arrondissement par arrondissement ici.
Nicolas Sarkozy a recueilli 52,01% contre 47,99% pour François Hollande. Au premier tour déjà, le candidat de l’UMP était arrivé en première position avec 30,77%.
Au niveau régional, le territoire est coupé en deux avec d’un côté Nicolas Sarkozy qui arrive en tête dans le Rhône, l’Ain (57,22%), la Haute Savoie (60,10%), la Savoie (52,93%) et la Drôme (50,82%) et de l’autre François Hollande qui s’impose dans la Loire (50,50%), l’Ardèche (53,45%) et l’Isère (52,13%).

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Elise le 08/05/2012 à 13:22

Une belle victoire! Fière du peuple lyonnais!

Signaler Répondre

avatar
Bien naive la gauche... le 08/05/2012 à 10:45

En tout cas les images de dimanche soir on parlé d'elle-même. Elle confirme bien la typologie des électeurs de Francois Hollande, qui au passage, pour la GRANDE majorité d'entre eux n'ont pas voté pour lui et ses idées mais simplement contre Nicolas Sarkozy..

Signaler Répondre

avatar
resist le 07/05/2012 à 22:06

@ enego
Et qu'a donc fait Sarkozy pour mettre un frein (je ne parle même pas d'arrêter) l'invasion en cours (dont les images de la place de la Bastille ont donné le plus éloquent des résumés) ?

Signaler Répondre

avatar
pseudo le 07/05/2012 à 18:43

Quand je lis les réactions ecoeurées des partisans de Môssieur Sarko-le-pen je suis content. C'est sur qu'on aurait préféré payer (encore) plus d'impôts, de taxes et autres redevances, NOUS les gens du peuple, ceux de la VRAIE France qui se lève tôt, celle qui a un VRAI travail. C'est dur de se priver de ses privilèges Messieurs les bobo qui vous prennez pour l'Elite ... M'enfin j'ai pas voté pour le défenseur d'une minorité de riches mais celui d'une majorité qui travaille dur pour nourrir sa famille, payer son loyer, faire ses courses et mettre de l'essence dans sa voiture qui a plus de dix ans... A bon entendeur :-) Bon courage, courrez chez votre médecin vous faire prescrire des anti-dépresseurs, vous allez avoir mal, vous aussi !

Signaler Répondre

avatar
RENARDO le 07/05/2012 à 17:59

LA FRANCE D EN HAUT FINALMENT ? A VOIRE VOTRE COMPORTEMENT NICOLAS A RAISON VOUS A DONNE UN CONSEIL UN PEU DE RETENU ET D OUVERTURE D ESPRIT.

Signaler Répondre

avatar
5139 le 07/05/2012 à 17:23

election de merde sa va etre beau

Signaler Répondre

avatar
Halte à l'Extrème Gauche le 07/05/2012 à 16:37

Quand on voit ceux qui manifestent leur joie, on comprend que Hollande et l'anti-France ne font qu'un.
Les médias ont-ils parlés des caillassages en règles ? Des des drapeaux tricolores brûlés par les électeurs de Hollande lors des festivités ? Non !!!

Signaler Répondre

avatar
rep2012 le 07/05/2012 à 16:16

Sarkozy a bien été "mon président" pendant 5 ans...
C'est comme cela, les électeurs ont tranché, que ça plaise ou non.

Signaler Répondre

avatar
Français le 07/05/2012 à 16:00

Hollande n'est pas mon Président !

Signaler Répondre

avatar
enego le 07/05/2012 à 15:19

Ce n'est pas un match de foot que l'on a gagné, mais la défaite d'un président ça se respècte aussi!!

Vous verez quand la France sera vraiment envahie, il n'y avait que des drapeaux rouge,étrangers, curieux non?
Alors quant on raconte que N. Sarkozy était le président des divisions.

Quand vous comprendrez que Mr. Hollande ne sera pas non plus votre mère, pour tout vous apporter rôti dans la bouche, il vous laissera, vous qui l'avez vôté un goût amer........

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.