Dotations de l’Etat : Pour Collomb, Hollande ne jouera pas "au père Noël"

Dotations de l’Etat : Pour Collomb, Hollande ne jouera pas "au père Noël"
Gérard Collomb - LyonMag

Le sénateur-maire de Lyon présentait mercredi les comptes administratifs 2011 de la Ville de Lyon en compagnie de son adjoint aux Finances Richard Brumm. L’excellent exercice comptable de la capitale des Gaules ne masque pas pour autant une inquiétude tenace : à quelle sauce seront mangées les collectivités locales par le nouveau président Hollande ?

"1 700 milliards de dettes publiques, ça n’engage pas à faire des folies dans l’avenir." Aucun doute, si Nicolas Sarkozy avait été réélu à la présidence de la République, Gérard Collomb aurait sans doute fustigé l’avarice de l’Etat avec les collectivités locales. Mais c’est François Hollande qui a été choisi par les Français. Le discours offensif et politique a donc laissé place à la résignation chez le sénateur-maire de Lyon. "Je ne crois pas au père Noël", dit-il, malicieux. En 2011, les dotations de l’Etat ont déjà baissé de 1,1% (118,7 millions d’euros). Une tendance qui se confirmera dans les années à venir.

La Ville de Lyon n’aura pas à souffrir de ce désengagement progressif de l’Etat. Ses finances sont saines, ses recettes de fonctionnement (4,2%) ont augmenté plus vite que ses dépenses (2,3%), qui ont peu ou prou suivi le rythme de l’inflation. "Cette adéquation est fondamentale et la maitrise de notre masse salariale est un facteur nécessaire", explique Richard Brumm. Avec 39 équivalents temps plein en plus chez les agents municipaux, entre recrutement et rationalisation des ressources humaines, Lyon a les moyens de ses ambitions. Au point que le plan pluriannuel d’investissement de la Ville a été revu à la hausse il y a quelques mois, rapporte Collomb.

Conséquence : la Ville de Lyon se désendette. Par Lyonnais, la dette représente 695 euros, contre 807 euros en 2010. "Dans les grandes villes, elle tourne plus autour de 1 200 euros", plastronne Collomb. Son épargne a progressé de 11 millions d’euros en 2011. "Nous n’avons qu’un seul prêt ennuyeux", reconnait Richard Brumm, qui réfute aussi sec le terme "d’emprunt toxique." Un produit financier type snowball, dont les intérêts atteignent aujourd’hui 13%, pour un capital restant de 6 millions. "Nous négocions avec les banques", se contente d’expliquer l’adjoint. Repris par Collomb, qui assure retors que "ce n’est pas Lyon qui creusera la dette française." En 2011, 85% des réalisations inscrites au budget prévisionnel ont été réalisées.

Si la Ville s’en sort bien, la solidarité entre les territoires pourrait obérer à terme sa capacité d’investissement. Le Fonds national de péréquation des recettes fiscales intercommunales et communales (FPIC), doté à hauteur de 150 millions d’euros dans la loi de finances 2012, va monter en puissance. Les collectivités locales seront de plus en plus sollicitées. A terme, le Fonds ponctionnera 2% des recettes fiscales des communes pour atteindre 1 milliard d’euros en 2016. Il faudra alors, pour la Ville, trouver d’autres leviers pour se maintenir en équilibre. La hausse de l’impôt en est un. Plus insolite, la Ville a reçu un leg d’un million d’euros d’une famille lyonnaise en 2011. Une exception, qui devrait confirmer la règle de vigilance budgétaire qui fait loi à Lyon. "Même si nos comptes sont bons, il n’y a pas d’euphorie budgétaire dans la préparation du budget 2013", glisse Collomb, en bon père de famille.

Tags :

collomb

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
eric le 11/05/2012 à 18:15
Maria a écrit le 10/05/2012 à 18h10

Tss tss... ma petite OiO... le coup de la confiture vous venez déjà de le faire dans un autre commentaire. En panne d'idées? De culture? De citations? Il faut en parler!

Bien vu! ;-)

Signaler Répondre

avatar
OiO le 11/05/2012 à 08:42
eric a écrit le 10/05/2012 à 21h01

bien vu! ;-)

revoilà lecture du msg précédent complété d'un mot manquant qui gênait à la bonne compréhension

le coup de la confiture qu'on étale, il n'est pas dédié, exclusif,
>Il y a du monde, beaucoup de monde, auquel il est tout à fait adapté

comme à toi par exemple
C'est le moment des engrais, mets une petite dose dans le neurone qu'il te reste, ça le vivifiera !
et puis il s'ennuie tout seul, il est en stress !
d'urgence, vas lui faire prendre un peu le vert même si cette couleur t’exècre

Signaler Répondre

avatar
OiO le 10/05/2012 à 23:39
eric a écrit le 10/05/2012 à 21h01

bien vu! ;-)

le coup de la confiture qu'on étale, il n'est pas dédié, exclusif,
>Il y a du monde, beaucoup de monde, auquel il est tout à fait adapté

comme à toi par exemple
C'est le moment des engrais, mets une petite dose dans celui qui te reste, ça le vivifiera ! et puis il s'ennuie tout seul, vas lui faire prendre un peu le vert

Signaler Répondre

avatar
eric le 10/05/2012 à 21:01
Maria a écrit le 10/05/2012 à 18h10

Tss tss... ma petite OiO... le coup de la confiture vous venez déjà de le faire dans un autre commentaire. En panne d'idées? De culture? De citations? Il faut en parler!

bien vu! ;-)

Signaler Répondre

avatar
OiO le 10/05/2012 à 18:39

dans le prolongement de mon post précédent sur le RAYONNEMENT du développement économique lyonnais,
voyez ce lien qui vous éclairera sur le sujett :

"Concernant les centres de décision, l’analyse de la DATAR4 compte zéro siège social de grand groupe européen (plus de 5 milliards d’euros de chiffre d’affaire) dans la métropole lyonnaise. La carte suivante montre les implantations des sièges sociaux en Europe. Dans ce cas, la métropole lyonnaise fait pâle figure par rapport aux autres agglomérations de la Banane bleue."

avec ce lien pour visualiser la carte dudit développement
http://echosdemetropole.caue69.fr/wp-content/uploads/2010/03/Les-sieges-des-grands-groupes-europeens.png

N''en déplaise à Maria qui a l'air de s'y connaître en développement économique autant qu'en confitures .... elle qui devrait, à l'heure qu'il est, et si vraiment elle était prof des écoles comme elle le prétend, être sur ses corrigés ou préparer sa classe pour demain
--- mais j'oubliais nous sommes au pays des guignols

Signaler Répondre

avatar
Maria le 10/05/2012 à 18:10
OiO a écrit le 10/05/2012 à 16h39

les quais c'est une chose qui ne nourrit pas le peuple, c'est de la frime qui draine les bulletins de vote, c'est la confiture ! moins on en a et plus on étale !

Il aurait été plus intéressant qu'on le reconnaisse et qu'on puisse le féliciter pour le développement industriel et économique de son agglomération qui a régressé dans le classement international

Tss tss... ma petite OiO... le coup de la confiture vous venez déjà de le faire dans un autre commentaire. En panne d'idées? De culture? De citations? Il faut en parler!

Signaler Répondre

avatar
OiO le 10/05/2012 à 16:39

les quais c'est une chose qui ne nourrit pas le peuple, c'est de la frime qui draine les bulletins de vote, c'est la confiture ! moins on en a et plus on étale !

Il aurait été plus intéressant qu'on le reconnaisse et qu'on puisse le féliciter pour le développement industriel et économique de son agglomération qui a régressé dans le classement international

Signaler Répondre

avatar
OiO le 10/05/2012 à 16:36

internationale ? par ses quais aménagés !
c'est la seule qu'il peut signer depuis le début de son installation "par défaut"

confluence ? c'est Michel NOIR qui l'a initié,
baronnet n'a fait que le dénaturer

ah ! j'oubliais, le stade, là c'est lui, mais on ne parle même plus de ce dossier au conditionnel, mais au passé décomposé, alors que, c'est simple, lui emploie le futur !!! ..... quel talent j'ai ! :=)

Un autre lieu où excelle ce maître à penser socialiste, en squattant les premières places :
- le rêve (mais après tout ça fait vivre !)
- et l'enrichissement de ses potes capitalistes et là ce n'est pas acceptable, c'est bien pour cela que ce ne sera pas accepté, à l'insu de son plein gré

Signaler Répondre

avatar
voireuil le 10/05/2012 à 13:51

En filigranne, il faut lire: "Je vais augmenter vos impôts car la majorité dont je fais partie doit payer les promesses à ses électeurs".

T'as du fric à claquer: vote à gauche!

Signaler Répondre

avatar
foul le 10/05/2012 à 11:28

L’avantage d'avoir un Maire, vrai Lyonnais, qui ne fait pas dans la Flambe.

Je suis de droite, mais je vote COLLOMB aux municipales, car l'homme a fait de LYON une ville internationale et belle de surcroît.

Payer des impôts OK, quant c'est pour l'embellissement de la ville, payer des impôt pour entretenir des glandeurs, NON.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.