Législatives : l'UMP du Rhône "va faire campagne à mort"

Législatives : l'UMP du Rhône "va faire campagne à mort"
Les candidats des 14 circonscriptions du Rhône vendredi matin à la fédération UMP du Rhône - LyonMag

Pour éviter, selon leurs propres termes, de verser "dans un système soviétique", l’UMP du Rhône veut participer activement à la conquête du palais Bourbon. Objectif : ne pas laisser la gauche concentrer tous les pouvoirs.

Présidence, Sénat, collectivités locales. Bientôt l’Assemblée nationale ? Pour la première fois sous la cinquième République, un courant politique pourrait concentrer tous les pouvoirs institutionnels, locaux et nationaux. Une situation de monopole inédite promise à la gauche, que veulent éviter à tout prix les parlementaires du Rhône. "L’équilibre des pouvoirs est nécessaire", explique le secrétaire départemental de l’UMP Michel Forissier. L’UMP veut pas perdre sa majorité parlementaire. "François Hollande aurait un rôle d’arbitre institutionnel, dans l’idée d’une cohabitation apaisée", préfigure déjà Georges Fenech, candidat sur la 11e circonscription du Rhône. L’épouvantail de la concentration exclusive de tous les pouvoirs a également été brandi par la gauche avant les législatives de 2007, Nicolas Sarkozy alors fraîchement élu à l’Elysée. "C’est un argument de losers", avait balayé le 1er adjoint à la Ville de Lyon Jean-Louis Touraine, lors de la conférence de presse de l’entre-deux-tours de la présidentielle fin avril.

La droite parlementaire ne veut pas laisser François Hollande mener à bien son projet présidentiel. Philippe Cochet souligne déjà "les renoncements" du nouveaux président de la République. Président départemental et candidat sur la 5e circonscription, il évoque "l’impossible" renégociation du pacte budgétaire européen, mais également le mariage homosexuel et le droit de vote des étrangers, "que les Français ne veulent pas", ajoute-t-il. Sur ce dernier point, Philippe Meunier, député de la 13e circonscription du Rhône.» Christophe Guilloteau, député de la 10e circonscription du Rhône, en remet une couche sur la sortie du conflit afghan promise à la fin de l’année 2012. "C’est techniquement impossible, sauf à laisser notre matériel sur place", explique-t-il. La campagne de l’UMP passera par une grande entreprise de décrédibilisation du programme de François Hollande. "L’illusionniste a malheureusement gagné de peu, termine Cochet, et l’UMP présentera sur le Rhône 14 candidats de la vérité face à ceux du mensonge."

Cette gageure d’emporter la majorité législative après avoir perdu l’Elysée, l’UMP l’estime envisageable. "Les Français ont choisi François Hollande, rappelle Fenech, mais il ne faut pas  estimer qu’ils ont rejeté le programme gouvernemental présenté par l’UMP." C’est donc sur cette base programmatique que les parlementaires veulent convaincre. "Voulons nous plus nous rapprocher de la situation de Berlin ou de celle d’Athènes", interroge Cochet. Il faudra, au delà des déclarations d’intentions, convaincre ces électeurs qui n’ont pas réélu Sarkozy, ceux du FN en tête. "La course au FN est un non-sujet", clôt Cochet. "Nous sommes dans un choix de société et pas dans la cuisine électorale", ajoute Meunier. Les triangulaires  vraisemblables dans certaines circonscriptions du Rhône au regard des résultats présidentiels de Marine Le Pen sont relégués au rang de "politique fiction." Quid de la candidature des Divers Droite de Lyon, emmenés sur les quatre circonscriptions lyonnaises et celle de Caluire par le maire du 2e arrondissement. "Les candidats de l’opportunisme local n’auront pas de place dans la réflexion des Français", prévoit Havard. Repris à la volée par Cochet : "Nous allons faire campagne à mort", promet-il. La campagne déjà commencée, c’est Alain Juppé qui est attendu à Lyon le 22 mai prochain pour un meeting sur les enjeux des législatives.

19 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Julie le 14/05/2012 à 22:12

Sur le terrain on voit l UMP. Le reste aux abonnés absents. Félicitations à la fédération du Rhône

Signaler Répondre

avatar
yep le 13/05/2012 à 20:18

"faire campagne à mort"... bof il aurait pu dire "ça va déchirer", "on va se sortir les doigts"...

Signaler Répondre

avatar
Gagne le 13/05/2012 à 11:24

À l UMP on est combattif, c est ce qui pose problème à la Gauche. Les candidats sont sur le terrain en permanence et le nombre de leurs soutiens augmente.
Il vont gagner.

Signaler Répondre

avatar
Verite le 13/05/2012 à 07:12

Moi je constate que l UMP fait son travail et que ses résultats sont bons voire excellents dans le Rhône. Le problème c est Lyon ou depuis des années la désunion voulue par Broliquier et sa clique fait le jeu ce la Gauche.
D ailleurs au Grand Lyon des élus de la clique de Broliquier votent tout ce que Collomb demande. C est vrai que certains d entre eux sont des alimentaires et ils émargent dans des structures qui dépendent du Grand Lyon.

Signaler Répondre

avatar
Louis le 12/05/2012 à 21:14
Réaliste a écrit le 12/05/2012 à 16h36

Cochet nous fait une fois de plus partager son répertoire et son vocabulaire toujours aussi riche. Vas-y, fais campagne à mort !
Ce n'est pas son armada de loosers qui va stopper la spirale de l'échec de l'UMP. Depuis 2007, aucune élection de gagnée : municipales, régionales, européennes. Maintenant, on foire les législatives ?
Stop les tocards, place à une droite de terrain et de proximité, les Divers Droite le représentent très bien.

On a pas vraiment la même conception de la droite !! LDD : bande de loosers rageux !

Signaler Répondre

avatar
isa le 12/05/2012 à 19:30

Elle est rigolote votre photo, Lyon Mag. Pourquoi il y a un monsieur perché tout en haut d'un tabouret alors que les autres personnes sont sur des chaises à le regarder?

Signaler Répondre

avatar
roro le 12/05/2012 à 16:46
Karim a écrit le 12/05/2012 à 07h15

Les Socialistes ont peur des Législatives car ils savent que seulement 20% des Français souhaitaient voter POUR Hollande mais 80% CONTRE.
Les Français vont donc voter pour les candidats UMP.

Ha ha ha, j'espère que vous ne serez pas trop déçu du résultat l'ami !

Signaler Répondre

avatar
Réaliste le 12/05/2012 à 16:36

Cochet nous fait une fois de plus partager son répertoire et son vocabulaire toujours aussi riche. Vas-y, fais campagne à mort !
Ce n'est pas son armada de loosers qui va stopper la spirale de l'échec de l'UMP. Depuis 2007, aucune élection de gagnée : municipales, régionales, européennes. Maintenant, on foire les législatives ?
Stop les tocards, place à une droite de terrain et de proximité, les Divers Droite le représentent très bien.

Signaler Répondre

avatar
le rotweiller le 12/05/2012 à 14:30

L'UMP va effectivement faire sa campagne avant sa mort. Il a tout compris le Président Hochet.

Signaler Répondre

avatar
Saint Germain le 12/05/2012 à 14:14

Je suis fière de mon depute Philippe Cochet. Il est efficace et très présent. C est un élu de terrain lui et on le voit tout le temps pas uniquement pendant les élections. Je suis heureuse que Nicolas Sarkozy ait fait le meilleur score du Rhône dans notre cinquième Circonsçription.

Signaler Répondre

avatar
bien sûr le 12/05/2012 à 11:51
ouvrezlesyeux a écrit le 12/05/2012 à 11h24

Arrangements entre amis.
L'UMP est responsable si on a perdu le 3em arrondissements à Lyon.
L'UMP est responsable d'avoir donné des sièges aux socialistes au conseil général, au conseil régional.
Et vous voulez que nous votons pour ces bras cassés !
non

non t'es pas obligé ! tu fais comme tu veux, tu as encore le choix, avant que les socialistes disposent et abusent de tous les pouvoirs ...

Signaler Répondre

avatar
ouvrezlesyeux le 12/05/2012 à 11:26

En effet Philippe COCHET ne pense qu'à son intérêt personnel et non à ses compatriotes.
On sait qu'il doit sa place à un ancien député qui l'a fait suppléant.
Mais comme la base du parti républicain dont il faisait parti, il ne connait pas le respect

Signaler Répondre

avatar
ouvrezlesyeux le 12/05/2012 à 11:24

Arrangements entre amis.
L'UMP est responsable si on a perdu le 3em arrondissements à Lyon.
L'UMP est responsable d'avoir donné des sièges aux socialistes au conseil général, au conseil régional.
Et vous voulez que nous votons pour ces bras cassés !
non

Signaler Répondre

avatar
Karim le 12/05/2012 à 07:15

Les Socialistes ont peur des Législatives car ils savent que seulement 20% des Français souhaitaient voter POUR Hollande mais 80% CONTRE.
Les Français vont donc voter pour les candidats UMP.

Signaler Répondre

avatar
un ex-ump qui a ouvert les yeux le 12/05/2012 à 03:09

Quitte à se faire passer pour ce qu'on est pas, on peut jouer à plusieurs.

Ce qui est frappant dans cette armada ump, c'est qu'il n'y a pas de personnalité avec un programme et une identité précise, à part sans doute Meunier, dont la ligne n'est pas des plus ragoutantes. Pour le reste aucune idée portée en particulier par les autres. Pas de quoi faire rêver.

Signaler Répondre

avatar
Rillieux le 12/05/2012 à 01:03

Bravo à Cochet et à son équipe. Ce sont des combattants qui vont se battre pour leurs convictions

Signaler Répondre

avatar
clochette le 11/05/2012 à 22:46
philippe le hochet, il fait du bruit quand on l'agite a écrit le 11/05/2012 à 19h55

Comme d'habitude, Cochet est fidèle a son vocabulaire incroyablement riche "on va faire campagne a mort". il n'a pas grand chose a dire ce médisent de parti républicain. Et incapable de présenter une droite unie, voire même soutenir en secret certains candidats divers droite... Comme en Beaujolais.

houououh
c'est pas beau d'être jaloux comme ça !

Signaler Répondre

avatar
philippe le hochet, il fait du bruit quand on l'agite le 11/05/2012 à 19:55

Comme d'habitude, Cochet est fidèle a son vocabulaire incroyablement riche "on va faire campagne a mort". il n'a pas grand chose a dire ce médisent de parti républicain. Et incapable de présenter une droite unie, voire même soutenir en secret certains candidats divers droite... Comme en Beaujolais.

Signaler Répondre

avatar
un ex-socialiste qui a ouvert les yeux le 11/05/2012 à 18:45

tout à fait d'accord !
on n'est pas sorti de l'auberge - déjà il commence à dire :
oh je savais que les chiffres étaient moins bons que ce qui était annoncé !
ah bon ? et pourquoi tu n'en as pas dit mot ? Il a donc établi un programme sur une base qu'il savait fausse et de préférence en le taisant !

c'est le premier mensonge !
la suite arrive ... et pas d'état de grâce !
Montre nous donc ce que tu sais faire aux commandes du pédalo

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.