Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Christophe Boudot, Gérard Collomb, Philippe Meirieu et Michel Havard - DR

Législatives : ce qu’il faut retenir du 1er tour dans le Rhône

Christophe Boudot, Gérard Collomb, Philippe Meirieu et Michel Havard - DR

Lyonmag revient sur les résultats du premier tour des élections législatives et tire les premières leçons du scrutin.

L’UMP, toujours en tête dans le Rhône
Contrairement aux résultats nationaux, l’UMP et ses alliés restent en tête dans le département avec 34.5% des voix. A noter qu’aucun candidat n’a été élu au 1er tour contrairement à 2007 où le parti avait immédiatement obtenu quatre sièges. Sur les quatorze duels du second tour, l’UMP sera présente dans treize circonscriptions, et devrait selon les estimations en remporter huit. Parmi les principaux candidats : Emmanuel Hamelin dans la 2e circonscription qui sera face au député sortant PS Pierre-Alain Muet, Michel Havard se retrouve dans la 1e circonscription face au PS Thierry Braillard. Le député sortant Philippe Cochet essayera de conserver la 5e circonscription face au secrétaire de la fédération départementale du PS, Jacky Darne.

Le PS : bons résultats dans les circonscriptions lyonnaises
La gauche parlementaire a recueilli 26% des suffrages dans le Rhône. Le Parti Socialiste devrait obtenir 6 sièges, soit un de plus que l’année dernière. Dans les 4 premières circonscriptions du département, les candidats PS réalisent de bons scores. Ils sont en progression dans la banlieue lyonnaise. Le PS est donné favori dans les 3 premières circonscriptions Rhodaniennes. Thierry Braillard bénéficie du désistement de Philippe Meirieu contre Michel Havard dans la 1e circonscription. Pierre-Alain Muet et Jean-Louis Touraine sont également annoncés favoris dans la 2e et 3e circonscription avec respectivement 37.15% et 40.01% des suffrages. C’est également le cas de Pascale Crozon (42.53% au 1er tour) dans la 6e circonscription qui concerne notamment Villeurbanne. Dans la 7e circonscription, (Vaulx-en-Velin) la socialiste Hélène Geoffroy arrive largement en tête avec 40.42% des voix. Guy Palluy atteint 12.09% dans la 11e circonscription (Condrieu) et laisse le second tour à un candidat FN et un candidat UMP. Dans les autres circonscriptions, les scores des candidats socialistes oscillent entre 24% et 31%.

FN : pas de triangulaires mais deux duels
Le Front National est le troisième parti du département avec 14.13% des suffrages. La menace d’une forte abstention laissait présager des triangulaires dans le Rhône mais c’est bien deux duels auxquels le FN participera dimanche 17 juin. La première surprise du FN vient de la 11e circonscription où Agnès Henry réalise un score de 18.84% et profite ainsi de la division de la gauche pour se qualifier au second tour. Elle affrontera au second tour l’UMP Georges Fenech qui a obtenu 29.28% de suffrages. Deuxième face à face à Vénissieux dans la 14e circonscription avec cette fois-ci pour le second tour un duel avec le PS. Yves Blein, qui arrive en tête avec 37.3%, sera face à la candidate FN Sandrine Ligout qui obtient 21.60% des suffrages.
 
Fin de la force centriste à Lyon
Le centre fait de très mauvais scores dans le Rhône. Alors que la région est le berceau historique du mouvement politique, aucun candidat centriste ne se maintient au second tour. Tous ont obtenu de mauvais résultats. Au total, 10 candidats apparentés au centre se présentaient dans le département. Seuls 3 d’entre eux dépassent les 3% : Roland Crimier dans la 10e circonscription avec 5.58% ainsi que Cyrille Isaac-Sibille dans la 12e. Le président de la fédération du Rhône obtient à peine 5.1% des voix. C’est le centriste Roland Crimier qui réalise le meilleur score centriste du département avec 7.88% des suffrages dans la 11e circonscription. La plus faible performance revient à Jérémy Coste, Nouveau Centre, qui obtient 0.47% dans la 14e circonscription.

Gérard Collomb, maître de Lyon
Le sénateur-maire de Lyon montre qu’il est le plus fort sur son territoire avec la première place de son candidat Thierry Braillard. L’adjoint aux sports obtient en effet trois mille voix de plus que Philippe Meirieu, le candidat directement investi par le PS et Europe Ecologie Les Verts. Un véritable succès pour Gérard Collomb qui n’en espérait pas tant.
Concernant le second tour, Philippe Meirieu a appelé à "ne pas voter Braillard, mais voter pour battre la droite". Une manière de montrer que l’affront de Gérard Collomb a encore du mal à passer.
Plus que jamais, le maire de Lyon s’impose en véritable parti à lui tout seul. Ses troupes sont en position favorable pour gagner dans toutes les circonscriptions de Lyon, un grand chelem promis par Gérard Collomb qui avait demandé à Paris "de le laisser faire et il ramènerait les circonscriptions."



Tags : legislatives | ump | ps | fn | Modem |

Commentaires 9

Déposé le 13/06/2012 à 21h25  
Par Nico Citer

@juste : décidément... le cerveau n'est toujours pas en marche... Voir commentaire ci-dessous

Déposé le 13/06/2012 à 08h04  
Par Juste Citer

Les nuls de Lyon Divers Droite ont démontré l erreur majeur qu ils ont commise: la division mène à l échec. Leurs scores microscopiques ont décrédibiliser leur démarche. Bye bye Broliquier et ses très rares copains......

Déposé le 12/06/2012 à 23h08  
Par Nico Citer

@vérité et microscopique: quel mépris pour les milliers de lyonnais de droite qui ont choisi la liberté et l'indépendance ! Milliers de lyonnais dont les suffrages seront nécessaires en 2014 pour que la droite gagne les municipales... Mettez donc votre haine idiote de coté et vous verrez... le cerveau fonctionne beaucoup mieux ! Si, si. Essayez au moins une fois vous verrez.

Déposé le 12/06/2012 à 21h07  
Par sarcomes Paul Citer

BROLIQUIER sera le seul opposant pour 2014 , Havard et hamelin are dead , les législatives ne sont pas des élections locales mais nationales ce qui explique le score . Et quid de fabienne Lévy qui mauvaise joueuse ne soutiendra pas hamelin alors qu'elle est dans le même groupe que Havard, ouhhhh la vilaine

Déposé le 12/06/2012 à 17h10  
Par Vérité Citer

Lyon Divers Droite et Broliquier en tête se sont pris une veste et cela n intéresse pas les journalistes qui annonçaient un score énorme de ces illustres inconnus. Pour 2014, nous savons exactement quel est leur poids politique: c est à dire zéro

Déposé le 12/06/2012 à 10h43  
Par Chantal Citer

Tous derrière Havard et Dagorne

Déposé le 12/06/2012 à 09h58  
Par Dédé Citer

La bonne surprise pour la droite, c'est Laure Dagorne, ( il serait tant que l'ump Rhône le comprenne,) ( en 4 semaines, elle à été performante.) elle faillotte surement pas assez auprès des soit disant chefs, mais bosse ses dossiers et assure de la présence sur le terrain, et elle est correcte, rare de nos jours dans ce milieu.

Déposé le 11/06/2012 à 22h31  
Par Microscopique Citer

Et la Claque de Lyon Divers Droite avec le looser Broliquier ? Cela ne vous intéresse pas car ils devaient soit disant révolutionner la Politique......ils se sont pris une belle raclée

Déposé le 11/06/2012 à 22h27  
Par Hallucinant Citer

Le commentaire "Philippe Cochet essayera de conserver la 5eme circonscription" ne manque pas de sel......Le premier fédéral P.S Darne réalise 28% et Cochet 47,70%.......mais bon puisque le journaliste l à dit , c est que cela doit être vrai!!!

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.