Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Jean-Jack Queyranne - LyonMag

Législatives à Lyon : Queyranne soutient (tardivement) Braillard

Jean-Jack Queyranne - LyonMag

Le président socialiste de Rhône-Alpes s’est affiché mercredi pour la première fois en compagnie de Thierry Braillard et de Gérard Collomb, candidat de la gauche soutenu par le sénateur-maire de Lyon, qualifié pour le 2nd tour des législatives sur la 1e circonscription du Rhône.

Jean-Jack Queyranne, président de la 2e Région de France, est sorti de son silence. S’il a soutenu à travers Rhône-Alpes plusieurs candidats aux législatives, il n’a jamais vraiment pris position sur la 1e circonscription du Rhône. "Sur ce territoire, j’avais deux membres de l’exécutif régional en compétition", rappelle-t-il. Une primaire de gauche entre son deuxième vice-président chargé de la formation tout au long de la vie et de l’apprentissage, l’écologiste Philippe Meirieu, légitimé par les accords de mandature Verts PS, et son conseiller spécial aux technologies de l’information et de la communication, le radical de gauche Thierry Braillard. Difficile donc de trancher la question du soutien entre deux collaborateurs, dont chacun se réclamait avec virulence de la future majorité parlementaire et du président Hollande. Les électeurs ayant tranché largement en faveur de Thierry Braillard au 1er tour, Queyranne peut sortir du bois. "Son résultat est incontestable", explique le président de la Région. Ce dernier n’a d’ailleurs pas vu d’un très bon oeil l’accord Verts-PS, la méthode en particulier. "J’ai toujours dit que cet accord national n’avait pas tenu compte des réalités locales, glisse-t-il. Je n’ai été consulté en rien sur l’accord avec les Verts. Ne pas consulter le président de la 2e Région de France est une mauvaise manière de procéder." 

Entre ses deux mentors Gérard Collomb et Jean-Jack Queyranne, Braillard savoure. "C’est un moment d’émotion et de plaisir dans une campagne qui a souvent été difficile", commente-t-il. Le sénateur-maire de Lyon voit déjà son adjoint aux Sports sur les bancs de l’Assemblée. "Il faut une concordance entre les politiques gouvernementales et les députés représentants Lyon", assure-t-il. Sur les questions liées à la décentralisation et aux finances locales en particulier. Gérard Collomb aura tout le loisir d’évoquer ces questions avec la ministre de l’Egalité des territoires et du Logement Cécile Duflot, qu’il croisera lors d’un débat thématique à l’initiative d’une grande fédération du bâtiment. "Nous allons discuter et nous allons converger, prévoit-il. Je me réjouis toujours de l’amitié et de la concorde renouvelée", ironise-t-il. Vendredi dernier, la ministre Verte avait été chahutée par les équipes militantes de Collomb et de Braillard, lors de son passage à Lyon pour soutenir Philippe Meirieu aux législatives. 



Tags : braillard | queyranne | legislatives |

Commentaires 4

Déposé le 14/06/2012 à 17h55  
Par jm Citer

Il aurait pu attendre la semaine prochaine pour soutenir le vainqueur !

Déposé le 14/06/2012 à 16h19  
Par Nachuboy Citer

Soutient-il Nachury ?

Déposé le 14/06/2012 à 15h39  
Par Le Rouge Citer

C'est vrai qu'avec 3000 voix de différence, Meirieu est le grand perdant.
Et s'il fait un recours pour contester cette élection, il sera doublement perdant...

Déposé le 14/06/2012 à 15h16  
Par beurk Citer

Toujours à la bourre ce mec !
Qui la menacé pour qu'il se sente obligé ?

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.