La ville de Vénissieux alerte le préfet du Rhône concernant un camp de Roms

La ville de Vénissieux alerte le préfet du Rhône concernant un camp de Roms

Le squat est installé près de la place Grandclément.

Selon la maire de la commune, Michèle Picard, il occasionne des troubles à l'ordre public ; tels que des immondices, une mendicité agressive ou encore des effractions de véhicules à proximité. Selon Michèle Picard, 63 personnes occupent désormais le camp, contre une vingtaine à l'automne dernier. Elle vient donc d'adresser un courrier à Jean-François Carenco pour lui demander de prendre des mesures.

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
le chat bottés le 19/06/2012 à 14:26
gero a écrit le 19/06/2012 à 14h05

Et oui il faut faire du social, avec l'argent du contribuable,
A quant tous donner a l’état, pour donner aux autres.
Moi même j'envisage de m’arrêter de travailler pour vivre des minimas sociaux. mais j' attend d'avoir financer mon appart en bord de mer, après je vais pouvoir vivre de mes 478 euros de RSA. Le paradis, plus d’impôts a payer et la nourriture gratuite.

sxusez moi de vous dereng, Midame et Missious, une petite pièce s'il vous plait pour mon bébé.

grave 478 euros c'est trop la richesse...et après vous allez pleurer sur l’impôt des plus riches...la droite est dans les choux

Signaler Répondre

avatar
silure69 le 19/06/2012 à 14:06

Propos absolument incroyables qui nous rappelent les heures les plus sombres de l'histoire. Une telle stigmatisation des roms est inadmissible.

Signaler Répondre

avatar
gero le 19/06/2012 à 14:05

Et oui il faut faire du social, avec l'argent du contribuable,
A quant tous donner a l’état, pour donner aux autres.
Moi même j'envisage de m’arrêter de travailler pour vivre des minimas sociaux. mais j' attend d'avoir financer mon appart en bord de mer, après je vais pouvoir vivre de mes 478 euros de RSA. Le paradis, plus d’impôts a payer et la nourriture gratuite.

sxusez moi de vous dereng, Midame et Missious, une petite pièce s'il vous plait pour mon bébé.

Signaler Répondre

avatar
Un vénissian le 19/06/2012 à 11:46

Il serait temps madame le maire.C'est plus un squat mais un bidonville.

Signaler Répondre

avatar
phosphoreboys le 19/06/2012 à 10:55

LA GAUCHE AUX MANETTE IMIGRATIONS SOCIAL EN ROUE LIBRES.

Signaler Répondre

avatar
un électeur le 19/06/2012 à 08:48

Quelle rapidité pour réagir !!!
Encore un peu le champ était plein !!
20 personnes à l'automne et maintenant
60. Faut pas sortir de Saint Cyr pour comprendre que dans
6 mois, ils seront 120.
A mourir de rires !!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.