Bidonville de Perrache : les sans-abris toujours sans solutions (MàJ)

Bidonville de Perrache : les sans-abris toujours sans solutions (MàJ)
LyonMag

La police est intervenue vers 7h lundi matin pour expulser les quelque 80 immigrés qui campaient depuis plusieurs mois devant l'esplanade des taxis sous la gare Perrache. Ils se sont finalement installés devant la mairie de Lyon et ont été reçus à la Préfecture du Rhône.

Les forces de l'ordre sont reparties de la gare lyonnaise peu avant 9h. Seuls quelques agents sont restés pour nettoyer les lieux, qui vont être fermés par des grilles. Un camion poubelle rempli de déchets a été évacué. On ignore pour l'instant où vont s'installer les personnes délogées. Dès 11h, la plupart d'entre eux avait rejoint la place de la Comédie, devant l'Hôtel de Ville de Lyon. 40 adultes et 20 enfants, précisent les forces de l'ordre présentes sur place.

La maire du 1e arrondissement est sur place

Nathalie Perrin-Gilbert, maire du 1e arrondissement, est aux côtés des nomades. Elle devrait leur apporter de la nourriture. Perrin-Gilbert assure qu'elle se mettra en relation au plus vite avec la ministre du Logement Cécile Duflot pour que cette dernière trouve une solution en accord avec le préfet du Rhône, Jean-François Carenco. A cet effet, l'élue lyonnaise a accompagné en début d'après-midi une délégation de quatre personnes à la préfecture du Rhône pour un entretien avec le préfet. Nathalie Perrin-Gilbert est également secrétaire national du PS en charge de la question du logement.

"Pas de moyens" selon la Préfecture du Rhône

La délégation, reçue peu avant 14h, est ressortie du bâtiment du Cours de la Liberté quarante minutes plus tard, sans avoir obtenue satisfaction. Jean-François Carenco aurait clairement indiqué qu'il manquait de moyens financiers pour loger les sans-abris qui occupaient illégalement le site de Perrache. De retour devant l'Hôtel de Ville, Nathalie Perrin-Gilbert attend maintenant une réponse de Cécile Duflot, avant de retourner devant la Préfecture aux alentours de 17h.

18 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
mickghis39 le 11/07/2012 à 18:11

Je croyais qu 'avec notre nouveau gouvernement ces problèmes seraient résolus de suite . LOL

Signaler Répondre

avatar
realiste le 10/07/2012 à 13:27
RIB a écrit le 10/07/2012 à 10h26

on ne peut juger mais j'avoue que à 3 reprises (10e piqués dans un bistrot - portable dans le métro (avec 1h de communication à l'Est à payer) - sans compter toutes les semaines des gosses de 5ans qui font la quête dans le RER -.....m'amènent forcèment désormais un "a priori" que je n'avais pas du tout avant......cacher les problèmes n'est certainement pas une solution pour les aider. On les accepte, on reconnaît qu'il y a délits assez importants en %. on les aide (réinsertion....etc) mais mentir à longueur de temps en les situant tous comme victimes ne fait que développer des idées extrêmes, et c'est dommage.

Une bobos chicos reconverti, enfin.

La lumière est en vous.

Un peu plus de Roms dans le 6° et le 4°est on les expulsent tous dans les 5 minutes.

Signaler Répondre

avatar
ville bidon le 10/07/2012 à 11:41

et vous cher commentateur? que faites vous en France?

Signaler Répondre

avatar
OiO le 10/07/2012 à 10:41

Que fait l'éminent préfet CARENCO ?????
c'est pourtant dans ses pures attributions !

Mais il a bien plus de temps à consacrer à ses potes COLOMB et AULAS, avec qui il se voit déjà à lever le verre dans les loges d'un stade (funeste quoiqu'il en dise, et quelque manipulation qu'il fasse en excès de pouvoir)

et BALASKO ? elle fait quoi cette dame soi disant généreuse - elle n'ouvre pas sa porte pour loger des gens sans abris ? Que de contradictions chez ces "pipôl" de pacotille qui font leur fonds de commerce sur la misère humaine

Signaler Répondre

avatar
RIB le 10/07/2012 à 10:26

on ne peut juger mais j'avoue que à 3 reprises (10e piqués dans un bistrot - portable dans le métro (avec 1h de communication à l'Est à payer) - sans compter toutes les semaines des gosses de 5ans qui font la quête dans le RER -.....m'amènent forcèment désormais un "a priori" que je n'avais pas du tout avant......cacher les problèmes n'est certainement pas une solution pour les aider. On les accepte, on reconnaît qu'il y a délits assez importants en %. on les aide (réinsertion....etc) mais mentir à longueur de temps en les situant tous comme victimes ne fait que développer des idées extrêmes, et c'est dommage.

Signaler Répondre

avatar
vivier le 10/07/2012 à 08:38

Le coin de Perrache et la place Carnot autrefois chic est devenus un bidonville en centre de LYON.

Dehors les ROMS.

Signaler Répondre

avatar
GuillaumeF1988 le 10/07/2012 à 08:12

Merci l'Europe ! S'ils n'ont rien à faire en France, qu'ils repartent dans leur pays bon sang...

Signaler Répondre

avatar
chris le 09/07/2012 à 22:13

qu est qu ils fouttent en france ces gens ?

Signaler Répondre

avatar
pinpin le 09/07/2012 à 18:35

En attendant ils ont bougé de 50m squattant comme d'habitude les pelouses de la place Carnot en attendant comme d'habitude le soir le passage de ceux qui récupèrent les fruits du travail quotidien..

Signaler Répondre

avatar
Le Gaulois le 09/07/2012 à 18:18
Les pentes a écrit le 09/07/2012 à 16h19

Pour la petites histoire M. Le gaulois, les roms ne sont pas forcément Roumains, en fait les roms c'est un peuple nomade. Il existe aussi des roms hongrois et d'autres nationalités (voir même extra-européen) Les habitants de Roumanie ce sont les roumains... Mais c'est vrai que les jugements à l'emporte pièce sans réflexion sont plus simples que de ne faire qu'ouvrir Wikipedia...

Oui mais en l occurrence la il y a 80% de roumains et le reste c est c est des kosso serbe

Signaler Répondre

avatar
Les pentes le 09/07/2012 à 16:19

Pour la petites histoire M. Le gaulois, les roms ne sont pas forcément Roumains, en fait les roms c'est un peuple nomade. Il existe aussi des roms hongrois et d'autres nationalités (voir même extra-européen) Les habitants de Roumanie ce sont les roumains... Mais c'est vrai que les jugements à l'emporte pièce sans réflexion sont plus simples que de ne faire qu'ouvrir Wikipedia...

Signaler Répondre

avatar
tijef le 09/07/2012 à 16:18
Aliente a écrit le 09/07/2012 à 15h39

@clemence c'est une honte de ne pas empêcher des bidonvilles se former. Vous êtes pour la misère humaine pour avoir l'hypocrisie de penser qu'ils sont bien là où ils sont ?

terre d asile ou poubelle,ras le bols de donner et d aider sans arret il n ont rien a faire en France leur pays n est pas en guerre ! il vont les renvoyer et prendre un peu de fric au passage a l état et revenir la semaine prochaine pleurez pas on va les revoir

Signaler Répondre

avatar
Ysil le 09/07/2012 à 15:46

Il n'est pas questions "d'aimer les roms", mais de respecter l'humain. Ils sont ressortissants de l'Union Européenne et pourtant ils se font chasser de partout comme des pestiférés. Et pour quelles raisons ? Aucune !

Avec ce genre de raisonnement là, il faut chasser tous les Européens de France... ! Au moins, ce serait plus logique comme raisonnement !

Les conditions dans lesquelles ils vivent sont inhumaines, tout autant que les traitements qu'ils reçoivent !

Signaler Répondre

avatar
Aliente le 09/07/2012 à 15:39

@clemence c'est une honte de ne pas empêcher des bidonvilles se former. Vous êtes pour la misère humaine pour avoir l'hypocrisie de penser qu'ils sont bien là où ils sont ?

Signaler Répondre

avatar
JOJO69 le 09/07/2012 à 14:02

Prenez les chez vous Mesdames et Messieurs les donneurs de leçons, puisque vous aimez tant les roms!

Signaler Répondre

avatar
clemence le 09/07/2012 à 11:57

C'est une honte de pourchasser ces pauvres gens la France terre d'asile ........

Signaler Répondre

avatar
Toctoc le 09/07/2012 à 11:12

Bravo monsieur le Préfet

Signaler Répondre

avatar
Le gaulois le 09/07/2012 à 11:11

La Roumanie est un pays européen donc les roms dégagent ds leur pays point barre

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.