Les Roms de la place Carnot évacués avant l'arrivée de Manuel Valls

Les Roms de la place Carnot évacués avant l'arrivée de Manuel Valls
Photo d'illustration - LyonMag

Au petit matin, les policiers sont intervenus auprès des Roms pour une opération de contrôle.

Une partie a fui la place du 2e arrondissement avant l'arrivée des forces de l'ordre. Les autres, environ 80 personnes, seront soit pris en charge par Forum Réfugiés, soit envoyés dans le centre de rétention de Saint-Exupéry. Jeudi soir, un charter va également décoller de l'aéroport lyonnais avec à son bord 240 personnes.

L'évacuation du camp intervient à la veille de la visite du ministre de l'Intérieur Manuel Valls et au lendemain du coup de gueule du maire du 2e Denis Broliquier. Les dizaines de Roms avaient élu domicile sur la place Carnot après avoir été expulsés de leur campement à Perrache.
Denis Broliquier a réagit dans un nouveau communiqué, indiquant que l'expulsion était "un soulagement, pas une satisfaction, encore moins une solution au problème. Je ne vais pas me contenter d’une intervention comme par magie la veille de la venue du ministre." Par ailleurs sa demande d'entretien avec Manuel Valls est restée sans réponse. "Je veux des garanties qu’à Carnot ou ailleurs à Lyon, l’Etat et la Ville ne laisseront plus s’installer de tels campements de fortune, précise le maire du 2e. C’est indigne de notre ville et de notre pays. La loi française veut qu’on reloge ses personnes. Que le gouvernement les reloge ou qu’il change la loi."

6 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Analphabète le 13/09/2012 à 13:27
fv a écrit le 13/09/2012 à 12h34

tu sais à peine écrire...

Ce n'est pas la forme qui compte... C'est le fond !

Signaler Répondre

avatar
Hervé le 13/09/2012 à 13:19
Lucien a écrit le 13/09/2012 à 13h07

A Lyon, on est habitué à l'exercice du pouvoir façon Corée du nord.

Mais là, faire le "ménage d'humains" fallait oser !

Ah là, là ces socialistes nous étonnerons toujours !

"Faites ce que je dit" quand il sont dans l'opposition. "Je fais ce que je veut" quand ils sont au pouvoir.

L'écrêté prétendument bousculé par des policiers et qui avait appeler son ami le premier flic, sera là pour lui cirer les pompes et se montrer...

Les écrêtés ce n'est pas ce qui manque.
Il y en a même un qui sévit sur ce forum.
Ils sont partout !!!

Signaler Répondre

avatar
Lucien le 13/09/2012 à 13:07

A Lyon, on est habitué à l'exercice du pouvoir façon Corée du nord.

Mais là, faire le "ménage d'humains" fallait oser !

Ah là, là ces socialistes nous étonnerons toujours !

"Faites ce que je dit" quand il sont dans l'opposition. "Je fais ce que je veut" quand ils sont au pouvoir.

L'écrêté prétendument bousculé par des policiers et qui avait appeler son ami le premier flic, sera là pour lui cirer les pompes et se montrer...

Signaler Répondre

avatar
fv le 13/09/2012 à 12:34
sisou a écrit le 13/09/2012 à 11h34

OUF!


Bon vent et bon vole.

Dehors.

Ou chez les bobos qui veulent les recevoir chez eux a leur frais.

tu sais à peine écrire...

Signaler Répondre

avatar
tintin le 13/09/2012 à 12:13

Pour le moment ils ne sont pas partis très loin puisqu'ils sont dans la gare de Perrache.

Signaler Répondre

avatar
sisou le 13/09/2012 à 11:34

OUF!


Bon vent et bon vole.

Dehors.

Ou chez les bobos qui veulent les recevoir chez eux a leur frais.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.