Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Emmanuel Hamelin - LyonMag

Emmanuel Hamelin, conseiller municipal de l’opposition : “Pour des primaires ouvertes”

Emmanuel Hamelin - LyonMag

Emmanuel Hamelin, conseiller municipal de l’opposition à Lyon, était l’invité ce lundi de Jazz Radio pour l’émission Ça Jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.

Le conseiller municipal n’était pas à la soirée de Michel Havard jeudi dernier. Un rassemblement auquel a quand même participé la majorité des élus du groupe Ensemble pour Lyon. Doit-on y voir des dissensions ? "Pas du tout. Comme vous l’avez entendu dire par Michel Havard dans cette même émission, nous sommes lancés dans un projet de primaires ouvertes pour la droite et le centre concernant les prochaines municipales de Lyon. J’y suis depuis le début favorable. Je l’avais même proposé pendant la campagne des législatives sur votre antenne", affirme-t-il.

Pour ce dernier, les primaires sont une très bonne idée. "Cela  permet tout simplement de donner une légitimité à un candidat pour les élections municipales, et puis surtout de faire une campagne dans l’union.  C’est absolument essentiel si on veut présenter aux Lyonnais une alternative crédible et cohérente par rapport à l’action de Gérard Collomb".

Toujours concernant ces primaires, Michel Havard souhaite un dépôt des candidatures fin novembre pour un vote en février 2013. Un calendrier qui ne correspond pas aux attentes d’Emmanuel Hamelin. "Je ne suis pas tout à fait sur cette ligne mais c’est un point de détail sur lequel on aura en aucun cas des difficultés à s’entendre. Je pense que fin novembre c’est un peu tôt car il va y avoir un agenda pris jusqu’au mois de novembre par les élections internes de l’UMP. Ce ne serait pas très judicieux que tout cela se fasse au même moment. Je pensais plutôt à un dépôt des candidatures en début d’année et donner un temps de campagne pas trop long, plutôt un mois et demi, avant la désignation de celui qui gagne ces élections".

Les primaires son aussi un risque de voir d’autres possibles candidats à la mairie de Lyon, à savoir Michel Havard, Denis Broliquier de Lyon Divers Droite ou encore Christophe Geourjon le centriste. "C’est le principe des primaires. Dès lors que nous sommes d’accord avec l’idée que l’on peut ne pas gagner, il faut accepter ce principe là. Pour moi, ça ne me pose aucune difficulté", explique Emmanuel Hamelin.

Pour mener sa campagne des municipales, le conseiller de droite avait lancé l’association ELAN (Engager pour Lyon avec une Ambition Nouvelle). "C’est une association qui a bien vécu pendant une période. Les élections présidentielles et législatives l’ont un petit peu mise en sommeil. Elle se remet en route maintenant". Emmanuel Hamelin souhaitait un maillage des neuf arrondissements de Lyon pour créer un débat citoyen. "Il a eu lieu. Nous avons déjà des équipes dans chaque arrondissement. Je vais aller à la rencontre des Lyonnais dans chacun de ces arrondissements pour discuter avec eux et présenter déjà les grandes idées que j’ai pour la ville, et évidemment les entendre sur les souhaits qu’ils ont".

Dans les prochains mois, la préparation des municipales a toutes les chances de bien être lancé en raison du contexte moins favorable à Gérard Collomb au niveau national mais aussi au niveau local avec tous les grands chantiers qui arrivent. "On va être confronté à une des grossières erreurs de Gérard Collomb dans la gestion de notre ville avec en même temps la fermeture du tunnel de la Croix-Rousse pendant neuf mois au moins, le lancement du pont Schuman et l’aménagement des berges de Saône. Tout cela va créer dans notre ville des embouteillages absolument incroyables. Je crois que là, les Lyonnais vont comprendre que Gérard Collomb a fait des mauvais choix", déclare Emmanuel Hamelin.

Ce dernier va également appuyer sur d’autres dossiers voulus par le sénateur-maire de Lyon. "Les infrastructures sur Lyon qui ne fonctionnent pas. Nous avons de gros dossiers comme le Grand Stade qui est complètement en panne, l’Hôtel Dieu qui ne bouge pas et le Confluent qui a beaucoup de mal à fonctionner et à démarrer. Je rencontre beaucoup de ceux qui y habitent et de ceux qui y travaillent, je peux vous dire que tout ne va pas très bien. Je pense même que ceux qui ont investi dans le centre commercial doivent commencer à le regretter et c’est très dommage. On se rend compte qu’en quinze ans de mandat, Gérard Collomb n’aura quasiment rien fait sur ces gros dossiers qui sont absolument essentiels pour notre ville".

Emmanuel Hamelin devrait bientôt faire savoir s’il est candidat aux primaires de la droite et du centre. "Vous allez le savoir très vite. Les choses s’accélèrent.  Je pense que d’ici une semaine à dix jours, je clarifierais ma position avec les grands enjeux, les grandes idées et les grands projets que j’ai pour la ville".



Tags : ça jazz à lyon | emmanuel hamelin |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.