Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Michèle Vianès, présidente de l'ONG Regards de femmes - LyonMag.com

Michèle Vianès de Regards de Femmes : “Abolir la prostitution? On débarque!”

Michèle Vianès, présidente de l'ONG Regards de femmes - LyonMag.com

Michèle Vianès, la présidente de l’association lyonnaise Regards de Femmes, était ce lundi l’invitée de Ça jazz à Lyon, proposée en partenariat avec LyonMag.

L’association Regards de Femmes organise ce lundi à Villeurbanne au Palais du Travail un colloque sur le système prostituteur avec au bout plusieurs axes de réflexion. "Nous allons réfléchir ensemble sur le système prostituteur. Nous mettons en avant ceux qui en profitent, c’est-à-dire les proxénètes et les clients. Nous voulons mettre en lumière et expliquer exactement ce qu’il en est, à la fois les trafics financiers et bien sûr ce que subissent les personnes soumises à la prostitution", explique Michèle Vianès.

La ministre des Droits des femmes ne se rendra pas à ce colloque mais sera représentée. "Elle a pas mal de réunions mais il y aura quelqu’un du cabinet et en particulier quelqu’un qui partage tout à fait cette idée de savoir qui est le responsable dans le système prostituteur" affirme la présidente de l’association.

Najat Vallaud-Belkacem a d’ailleurs annoncé qu’elle souhaitait abolir la prostitution. "La France est abolitionniste depuis 1946. On a l’impression qu’on débarque !", précise Michèle Vianès.

L’une des solutions pour abolir la prostitution serait de pénaliser les clients. "C’est une des manières d’y accéder. Nous sommes dans un état de droit donc il faut que la loi soit dite et c’est très important aussi dans l’éducation des enfants".

Pourtant certaines associations et travailleurs du sexe s’opposent à l’abolition de la prostitution. "La Suède a décidé d’abolir la prostitution depuis 12 ans et l’expérience est claire et précise. On le voit bien, il y a beaucoup moins de trafic et beaucoup moins de violence envers toutes les femmes. C’est un point extrêmement important. Lorsqu’on tolère la prostitution comme l’Espagne, l’Allemagne, les Pays-Bas, les violences envers les femmes sont beaucoup plus importantes".

Concernant l’action de Najat Vallaud-Belkacem à son poste de ministre des Droits des femmes, Michèle Vianès est satisfaite. "J’ai eu l’occasion lundi dernier de la féliciter de vive voix pour la manière dont elle a pris en main les droits des femmes de manière énergique et avec tous les fondamentaux. Je suis ravie déjà qu’on ait une ministre des droits des femmes depuis le temps qu’on en demandait une. C’est quelqu’un qui est dynamique et aussi précise dans ses revendications d’actions".

Le système prostituteur : violence machiste archaïque
Palais du Travail, 9 place Lazare Goujon, à Villeurbanne
Accueil à 9h15
1ère table ronde 11h-13h : Agir contre cette violence sexuelle
2e table ronde  15h-17h : Le système prostituteur dans le monde
Fin du colloque à 18h



Tags : michèle vianès | prostitution | abolition |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.