Les start-ups davantage taxées : "une erreur" pour Collomb

Les start-ups davantage taxées : "une erreur" pour Collomb
Gérard Collomb, contre l'idée que les "pigeons" se fassent plumer - LyonMag.com

Dans la querelle qui opposait les "Pigeons" au gouvernement, le maire de Lyon a pris la défense des volatiles.

Les "Pigeons", c'est le surnom de ces jeunes entrepreneurs, mécontents des projets du gouvernement de taxer les plus-values lors de la cession de leurs start-ups. Au bout de trois jours de protestations relayées dans les médias, Jean-Marc Ayrault et son équipe ont dû renoncer à un tel projet. Interrogé par le Journal du Dimanche, Gérard Collomb a dit comprendre la réaction des "Pigeons" : "La réforme fiscale était pénalisante pour les start-ups. Ce projet était mal calibré. Il aurait mieux voulu écouter les chefs d'entreprise avant. [...] Il faut pouvoir encourager le risque dans ce pays, sinon on tuera l'innovation".

X
4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
bricollomb le 08/10/2012 à 18:13
cococomment a écrit le 08/10/2012 à 13h27

TDC

Et TDN

Signaler Répondre

avatar
Ainay le 08/10/2012 à 13:55

Les même volatiles qui payent 50€ / mois pour 3h de communication chez orange ?!

Signaler Répondre

avatar
Lionel le 08/10/2012 à 13:49

Ecouter n'est pas entendre !

Signaler Répondre

avatar
cococomment le 08/10/2012 à 13:27

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.