Lyon Part-Dieu : tous les trains suspendus pendant une vingtaine de minutes mercredi matin

Lyon Part-Dieu : tous les trains suspendus pendant une vingtaine de minutes mercredi matin

En raison d'un incident technique, le trafic ferroviaire a été complètement interrompu autour de la gare de Lyon Part-Dieu mercredi.

"Cela a duré une vingtaine de minutes", selon la SNCF qui nous a signalé un retour à la normale à 9h46. "Les techniciens continuent mercredi matin à effectuer des opérations de vérifications". L'homme politique lyonnais, Azouz Begag, a affirmé sur Twitter être resté bloqué pendant 45 minutes en gare de la Part-Dieu.

Tags :

SNCF

4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
bebel69004 le 12/12/2012 à 19:24

Moi qui travaille en gare de la part dieu je confirme qu'en plus la zone 8h30 / 9h est saturé sans compter le soir ou l'on depasse 75% de saturation... Ce qui est intenable pour respecter une regularite strict... L'alerte radio ce matin a durer 25min mais tout les trains ont pris entre 30min et 1h au depart... Sachant que c'est le deuxieme jour d'affilee

Signaler Répondre

avatar
Babidi le 12/12/2012 à 18:31

Elle est pour quand déjà la nouvelle gare ? ... 2030 ? ... je connais peu de gares qui sont arrivées à un tel niveau de saturation sans que des projets soient lancés pour améliorer le trafic de façon durable ... on fonce droit dans le mur ... et c'est tout le quartier d'affaires qui va le payer ... d'autant que l'accès à l'avion depuis la Part Dieu est affreusement cher ... pas de quoi encourager une solution alternative au train...

Signaler Répondre

avatar
Marta le 12/12/2012 à 14:38

Certes une personne "publique" était bloquée, cela arrive, en même temps en pleine matinée cela a du pénaliser quelques travailleurs la plupart étant à leur poste. Et comme dit ci-dessous comparé aux bouchons.

Signaler Répondre

avatar
AeDe le 12/12/2012 à 11:05

20mn pour la SNCF, 45 mn pour M. Begag. Franchement, est-ce que la terre s'est mise à tourner dans l'autre sens, pour autant ? Je comprends que ce soit pénible d'attendre,. Mais, pris dans des bouchons sur la route, attendre chez un médecin, et tant d'autres raisons, il n'y a qu'à la SNCF qu'on ne pardonne rien.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.