Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Michel Havard et Emmanuel Hamelin - LyonMag

Dettes de la SACVL : Gérard Collomb ne convainc pas l’opposition

Michel Havard et Emmanuel Hamelin - LyonMag

A l'occasion du conseil municipal, Denis Broliquier puis Michel Havard se sont attelés à blâmer la gestion du dossier de la SACVL par la municipalité socialiste.

Le maire UDI du 2e arrondissement, s'appuyant sur le récent rapport de la Chambre régionale des comptes, a dénoncé "un nouveau regard sur un échec du mandat de Gérard Collomb. Dans ce fiasco, la Ville a une part de responsabilité considérable". S'adressant au maire, Denis Broliquier lui reprocha d'avoir "totalement échoué dans son devoir de contrôle. La SACVL est encore bien loin de voir le bout du tunnel, il serait temps de le reconnaître enfin".
Il faut dire que la dette de la Société de construction et de gestion immobilière de la ville de Lyon a explosé entre 2004 et 2010. Au 31 décembre 2010, elle représentait 6,6 fois ses fonds propres.
Déjà frondeur sur le sujet vendredi dernier, Michel Havard en a remis une couche en conseil, évoquant "le plus gros échec, pour le moment, des deux mandats de Gérard Collomb. Vous êtes en faute monsieur le maire, les Lyonnais s'en souviendront en 2014".

Face à ce déluge de reproches, le premier magistrat lyonnais a d'abord envoyé au charbon son adjoint aux Finances, Richard Brumm. Avant de brosser lui-même un portrait moins alarmiste de la situation, vantant notamment l'avenir de la SACVL et dénigrant son ancien directeur. "Pour prouver qu'on ne filoute pas, Michel Le Faou, actuel directeur, a décidé de faire noter la SACVL par une agence de notation, précise Gérard Collomb. Au risque de décevoir l'opposition, il n'y a pas de situation de risque camouflé. Nous nous sentons capable de restructurer notre dette".
Une réponse qui fera ensuite réagir Michel Havard et Emmanuel Hamelin. Le premier s'insurge : "son manque de considération pour les élus était connu de tous depuis des années, c'est son humilité qui maintenant va devenir légendaire". Le second réplique : "Sur la SACVL comme sur le budget, Collomb 1er est le maître du monde et le sauveur de la Ville. Il a raison sur tout, n'a fait aucune erreur, il est l'exemple dont tout le monde devrait s'inspirer. Nous, pauvres élus de l'opposition, n'avons droit qu'à son mépris. Tant de prétention, cela va finir par se voir....".



Tags : sacvl | broliquier | havard | hamelin | collomb |

Commentaires 3

Déposé le 18/12/2012 à 08h55  
Par nonmaiscepaspourdire Citer

Le règne sans partage de ce "baron" de droite sous étiquette PS est-il en train de chavirer ? L'opposition sera t-elle se souder pour le battre ?

Déposé le 17/12/2012 à 20h42  
Par Lucien Citer

Encore une fois, ces élus soit disant d'opposition, finassent et amusent la galerie !

Que dit le rapport de la cour des comptes ?

Y-a-t-il matière oui ou non a saisir le parquet et la justice ?

Le jour où ils mettrons réellement les pieds dans le plat, a savoir agir sur le plan judiciaire, il seront passer du bac à sable à la cour des grands.

Déposé le 17/12/2012 à 19h58  
Par Jean Claude Citer

mon colom tu es foutu pour les prochaines élections municipales, déjà que les verts quittent le bateau ....

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.