Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Municipales : Begag interpelle Bayrou

Candidat à l’investiture centriste pour les prochaines élections municipales à Lyon, le sociologue s’est exprimé hier soir devant une centaine de militants dans le cadre de la campagne interne. Et il a annoncé avoir d’ores et déjà recueilli les 80 parrainages exigés.

Fidèle à lui-même, Azouz Begag a fait hier soir un véritable show à l’Ovale 203, la salle de réception du Café 203, pour expliquer aux militants centristes pourquoi il veut être tête de liste aux prochaines élections municipales à Lyon. Alternant jeux de mots et petites provocations, il a clairement mis en cause Michel Mercier, le président du conseil général patron de l’UDF du Rhône, qui favoriserait Christophe Geourjon, son principal concurrent pour l’investiture. “Je suis le mouton noir dans la baignoire de Michel Mercier !”, a lancé Begag qui a révélé avoir écrit à François Bayrou pour s’étonner que Christophe Geourjon utilise dans sa profession de foi une photo le présentant en compagnie du leader centriste. “Comme s’il était son favori !” Selon Begag, cette photo de Bayrou et Geourjon aurait été fournie par Le Progrès, ce qui lui parait "étonnant".
Mais il a aussi mis en doute la loyauté de son adversaire Christophe Geourjon qui n’aurait pas pris officiellement l’engagement de soutenir le futur candidat du Modem désigné le 6 décembre prochain par les militants. Alors que François Bayrou, lors de son meeting début novembre à Villeurbanne, avait au contraire exigé que tous les candidats à l’investiture s’engagent clairement à se ranger derrière le candidat si eux-mêmes n’étaient pas choisis.

"Ville douce"

“Si c’est moi qui suis désigné, Geourjon va soutenir Dominique Perben” prédit même Azouz Begag. Un point qu’il a également soulevé dans sa lettre à François Bayrou en lui demandant carrément de retirer la candidature de Geourjon pour “non respect des règles.” Azouz Begag a aussi dévoilé quelques points de son programme. Alors qu’il avait insisté lors de la conférence organisée par Lyon Mag le 15 novembre dernier, sur son choix d’une “ville douce” avec l’extension de la piétonnisation la Presqu'île et du Vieux Lyon, Begag a aussi lancé l’idée d’une voix de circulation réservée au covoiturage sur le périphérique. Gilles Vesco, qui s’est rallié à la candidature de Begag, a même révélé un point important de leur programme : étendre la zone 30 à une majorité des rues de Lyon, sauf sur les grands axes et les quais. De son côté, Begag a aussi insisté sur l’éducation, le logement étudiant et l’intégration des personnes handicapées. Enfin, Azouz Begag a appelé ironiquement Gérard Collomb, le maire de Lyon qui passe pour être de plus en plus centriste, "à venir rejoindre le Modem”.



Tags : Modem | municipales | azouz begag | françois bayrou | michel mercier | centrisme |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.