La ministre de l'enseignement supérieur veut supprimer des milliers de spécialités en Master

La ministre de l'enseignement supérieur veut supprimer des milliers de spécialités en Master
Photo LyonMag.com

Geneviève Fioraso présente ce mercredi matin en conseil des ministres le projet de loi sur la réforme de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Le texte prévoit notamment de simplifier l'offre de formation, en supprimant des milliers de spécialisations en Master aux noms parfois aberrants. Il faut dire qu'on dénombre plus de 5800 intitulés différents dans les universités, et près de 10 000 au total si on inclut les écoles de commerce et d'ingénieurs. La ministre souhaite donc réduire ces spécialisations à 400.
Le projet de loi vise aussi à rendre les licences plus généralistes pour éviter les échecs des premières années. Une spécialisation progressive sera mise en place à partir de la rentrée 2014.

Tags :

universite

25 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
opticien le 02/04/2017 à 18:52
Dr MAURE ! a écrit le 02/04/2017 à 18h34

Quoi de neuf? Docteur. Que de mots savants pour dire des conneries.

enfin un mec bien sur le forum!

Signaler Répondre

avatar
Dr MAURE ! le 02/04/2017 à 18:34
opticien a écrit le 02/04/2017 à 18h00

C'est une petite vision peu élargie à syndrome psycho-neuro-réflexionnel végétatif

Quoi de neuf? Docteur. Que de mots savants pour dire des conneries.

Signaler Répondre

avatar
opticien le 02/04/2017 à 18:00
Socialopes institution a écrit le 02/04/2017 à 17h34

Des masters pour quoi faire ? Quoique maître chômeur c'est mieux et pendant qu'ils étudient ils ,ne sont pas dans la bécane des chiffres du chômage.

C'est une petite vision peu élargie à syndrome psycho-neuro-réflexionnel végétatif

Signaler Répondre

avatar
Socialopes institution le 02/04/2017 à 17:34

Des masters pour quoi faire ? Quoique maître chômeur c'est mieux et pendant qu'ils étudient ils ,ne sont pas dans la bécane des chiffres du chômage.

Signaler Répondre

avatar
antifn le 02/04/2017 à 17:22
Fachiste! a écrit le 16/04/2013 à 12h39

Attention vous savez que si vous dites ça à visage découvert vous serez lynché!

Vérité interdite! Car autrement comment on pourrait justifier les milliards engloutis ?

Et les Profs et tous ceux qui s'occupent des "ignares diplômés" ?

Question : ils deviennent quoi après ces "ignares diplômés" ? Serveurs chez Mc DO ?

Le même benêt aux deux pseudos qui fait question /réponse mdr
Votre université vous devez certainement la vivre dans votre salon avec la photo d'une vierge blonde sur la cheminée...vérité interdite!

Signaler Répondre

avatar
Sa s'arrangera c'est sur. le 31/03/2017 à 20:36
clementine a écrit le 31/03/2017 à 16h48

Après avoir lu tous ces commentaires, j'en profite pour vous dire que j'ai exercé pendant 5ans dans une Ecole Supérieure des Hautes Etudes, on a tout fait avec une grande intelligence malveillante pour me voir partir ; j'ai voulu faire autre chose et on ne m'a pas prévenu de faire très attention aux conséquences. Et la l'horrible surprise : mon poste a été supprimé.
La Direction a eu une promotion pour mon départ.
J'espère que ma situation va s'arranger car depuis 3ans je suis en souffrance sur des postes qui correspondent pas à mon profil soit disant, on a tout fait pour me mettre en dépression afin que je sois en congé de longue malade.
Que dois je faire ?

Clémentine,le principal dans la vie c'est de savoir ce que tu vaut .et confiance en toi,car quand on est trop doué,on sucites des jalousies.tu trouvera ,j'en suis certain,gardes ton courage et ta volonté c'est primordial.

Signaler Répondre

avatar
communiquédupartisocialiste le 31/03/2017 à 19:05

Pourquoi ne pas regrouper toutes ces spécialités en un master 'pôle emploi' ? C'est là bas que ça se passe ensuite ?

Signaler Répondre

avatar
clementine le 31/03/2017 à 16:48

Après avoir lu tous ces commentaires, j'en profite pour vous dire que j'ai exercé pendant 5ans dans une Ecole Supérieure des Hautes Etudes, on a tout fait avec une grande intelligence malveillante pour me voir partir ; j'ai voulu faire autre chose et on ne m'a pas prévenu de faire très attention aux conséquences. Et la l'horrible surprise : mon poste a été supprimé.
La Direction a eu une promotion pour mon départ.
J'espère que ma situation va s'arranger car depuis 3ans je suis en souffrance sur des postes qui correspondent pas à mon profil soit disant, on a tout fait pour me mettre en dépression afin que je sois en congé de longue malade.
Que dois je faire ?

Signaler Répondre

avatar
prof éco le 16/04/2013 à 12:49
chercheur a écrit le 20/03/2013 à 20h50

ça y est ,on a débusqué un coco

J'sais pas si il est coco mais en tout cas il est lucide !

Signaler Répondre

avatar
prof éco le 16/04/2013 à 12:48
PinkLady a écrit le 20/03/2013 à 11h19

Il était temps de bouger les choses. Il faudrait harmoniser les titres de Master et arrêter de maintenir des filières sans issues.

Ce ne sont pas les filières sans issues qui sont visées mais celles qui sont "non rentables". Un amphi blindé d'étudiants dans une filière sans issue qui payent leur inscription est plus rentable

Signaler Répondre

avatar
Fachiste! le 16/04/2013 à 12:39
Patty Smith a écrit le 20/03/2013 à 19h09

Personnellement, j'enseigne en licence pro et master. Le constat est affligeant : les jeunes sont de plus en plus c... Ils passent leur temps sur le smartphone et ne savent plus réfléchir, la paresse est érigée en vertu ultime. Quant à l'orthographe, n'en parlons pas ! Et même lorsqu'ils sont nuls, ils obtiennent leur diplôme !

Attention vous savez que si vous dites ça à visage découvert vous serez lynché!

Vérité interdite! Car autrement comment on pourrait justifier les milliards engloutis ?

Et les Profs et tous ceux qui s'occupent des "ignares diplômés" ?

Question : ils deviennent quoi après ces "ignares diplômés" ? Serveurs chez Mc DO ?

Signaler Répondre

avatar
fidelix le 04/04/2013 à 00:17

En réponse à "lolmdr ":
Voila bien la haine qui anime ce gouvernement et ses afficionados ,qui pour masquer ses propres erreurs et incapacités ,injurie notre Président Sarkosy .

Signaler Répondre

avatar
lolmdr le 02/04/2013 à 23:26

dommage!
j’envisageai un master de bouffonnerie avec Jean Sarkozy comme professeur...

Signaler Répondre

avatar
chercheur le 20/03/2013 à 20:50
bandedimbeciles a écrit le 20/03/2013 à 11h27

Supprimer des postes, toujours supprimer des postes, voilà l'avenir ! C'est comme ça que l'on sortira la France de l'ornière, c'est moi qui vous le dit : lorsque la France comptera 100% de chômeurs, vous verrez à quel point l'économie s'en portera mieux. Après tout, à quoi peuvent bien servir les fonctionnaires ? Les élèves n'ont pas besoin de professeurs, il leur suffit de lire Wikipedia. Les patients n'ont pas besoin de médecin, il y a des campagnes publicitaires pour des médicaments non-remboursés qui les remplacent avantageusement. On a bien vu, encore récemment, que les maternités, par exemple, ont bien trop de personnel.

Enfin bref, voilà, tout fonctionnera mieux quand il n'y aura plus de fonctionnaire. Supprimer des emplois est la réponse à tout. Ce n'est pas seulement un moyen de parvenir à une fin, c'est une fin. C'est l'alpha et l'oméga de la saine gestion économique, celle qui nous a plongé dans une crise éternelle depuis la fin des années 1980. On ne sortira de cette crise qu'en appliquant scrupuleusement les mêmes principes qui nous y ont mis, c'est pourquoi il faut supprimer des milliers de postes, accroître le chômage, empêcher le bon fonctionnement des institutions, nuire à l'éducation et à la santé des générations futures, et ainsi de suite, car ça va vachement améliorer notre niveau de vie à tous, vous allez voir ça. C'est mathématiquement démontré par tous les financiers maffieux qui possèdent la presse économique.

ça y est ,on a débusqué un coco

Signaler Répondre

avatar
Patty Smith le 20/03/2013 à 19:09

Personnellement, j'enseigne en licence pro et master. Le constat est affligeant : les jeunes sont de plus en plus c... Ils passent leur temps sur le smartphone et ne savent plus réfléchir, la paresse est érigée en vertu ultime. Quant à l'orthographe, n'en parlons pas ! Et même lorsqu'ils sont nuls, ils obtiennent leur diplôme !

Signaler Répondre

avatar
Incroyable! le 20/03/2013 à 12:02

Bravo! ça évitera à certains de se targué de Bac +5 qui ne valent strictement rien!

Signaler Répondre

avatar
azery le 20/03/2013 à 11:34

" Le projet de loi vise aussi à rendre les licences plus généralistes pour éviter les échecs des premières années."

Ou comment faire rater la première année de licence à plein de personnes comme moi pour qui la spécialisation est un avantage car si j'ai suivit un cursus bien précis, c'est pasque je m'y plait et que j'y ai des facilités, pas pour qu'on me rajoute des matières "hors sujet" qui vont me faire baisser ma moyenne.

Signaler Répondre

avatar
rebelle33 le 20/03/2013 à 11:29
mariel a écrit le 20/03/2013 à 11h19

"Rendre les licences plus généralistes pour éviter les échecs" ???? C'est une blague ou elle fait exprès ?
Il est bien connu que plus on spécialise les études et moins il y a d'échec ! On a beaucoup moins d'échec en Master qu'en 1ère année de licence, justement parce que c'est de plus en plus spécialisé !
Réapprenons plutôt aux étudiants à réfléchir, à avoir un esprit critique, plutôt que d'essayer de réformer les diplômes......

Vous faites fausse route , mon cher..L'expérience démontre , en effet, qu'il est préférable de multiplier les filières généralistes quitte à spécialiser la dernière année...On constate que les généralistes "rebondissent" mieux dans leurs différents cursus professionnels et que la formation générale permet de développer des capacités d'analyse et de synthèse indispensables à la compréhension d'un monde de plus en plus complexe et aléatoire...

Signaler Répondre

avatar
bandedimbeciles le 20/03/2013 à 11:27
danie972225 a écrit le 20/03/2013 à 11h05

éviter l'échec en première année de master ou bien réduire les dépenses en supprimant des milliers de postes de fonctionnaires dans l'enseignement supérieur !

Supprimer des postes, toujours supprimer des postes, voilà l'avenir ! C'est comme ça que l'on sortira la France de l'ornière, c'est moi qui vous le dit : lorsque la France comptera 100% de chômeurs, vous verrez à quel point l'économie s'en portera mieux. Après tout, à quoi peuvent bien servir les fonctionnaires ? Les élèves n'ont pas besoin de professeurs, il leur suffit de lire Wikipedia. Les patients n'ont pas besoin de médecin, il y a des campagnes publicitaires pour des médicaments non-remboursés qui les remplacent avantageusement. On a bien vu, encore récemment, que les maternités, par exemple, ont bien trop de personnel.

Enfin bref, voilà, tout fonctionnera mieux quand il n'y aura plus de fonctionnaire. Supprimer des emplois est la réponse à tout. Ce n'est pas seulement un moyen de parvenir à une fin, c'est une fin. C'est l'alpha et l'oméga de la saine gestion économique, celle qui nous a plongé dans une crise éternelle depuis la fin des années 1980. On ne sortira de cette crise qu'en appliquant scrupuleusement les mêmes principes qui nous y ont mis, c'est pourquoi il faut supprimer des milliers de postes, accroître le chômage, empêcher le bon fonctionnement des institutions, nuire à l'éducation et à la santé des générations futures, et ainsi de suite, car ça va vachement améliorer notre niveau de vie à tous, vous allez voir ça. C'est mathématiquement démontré par tous les financiers maffieux qui possèdent la presse économique.

Signaler Répondre

avatar
fidelix le 20/03/2013 à 11:22

Si c'est proposé par un socialiste , méfiance,
il y a "anguille sous roche"

Signaler Répondre

avatar
mariel le 20/03/2013 à 11:19

"Rendre les licences plus généralistes pour éviter les échecs" ???? C'est une blague ou elle fait exprès ?
Il est bien connu que plus on spécialise les études et moins il y a d'échec ! On a beaucoup moins d'échec en Master qu'en 1ère année de licence, justement parce que c'est de plus en plus spécialisé !
Réapprenons plutôt aux étudiants à réfléchir, à avoir un esprit critique, plutôt que d'essayer de réformer les diplômes......

Signaler Répondre

avatar
PinkLady le 20/03/2013 à 11:19

Il était temps de bouger les choses. Il faudrait harmoniser les titres de Master et arrêter de maintenir des filières sans issues.

Signaler Répondre

avatar
Akaryas le 20/03/2013 à 11:07
jo a écrit le 20/03/2013 à 11h05

enfin!!! un pas dans la bonne voie, et peut être au bout du tunnel avec la fin de ces intitulés "personnalisés" la fin des postes "à moustache", du copinage et du léchage de bottes qui nuit tant à la qualité des enseignements.

A quelle idioties faites vous references ?

Signaler Répondre

avatar
danie972225 le 20/03/2013 à 11:05

éviter l'échec en première année de master ou bien réduire les dépenses en supprimant des milliers de postes de fonctionnaires dans l'enseignement supérieur !

Signaler Répondre

avatar
jo le 20/03/2013 à 11:05

enfin!!! un pas dans la bonne voie, et peut être au bout du tunnel avec la fin de ces intitulés "personnalisés" la fin des postes "à moustache", du copinage et du léchage de bottes qui nuit tant à la qualité des enseignements.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.