Les trains low-cost Ouigo attirent des passagers de toute la région

Les trains low-cost Ouigo attirent des passagers de toute la région
DR

Déjà 300 000 billets vendus dans toute la France.

Un premier bilan satisfaisant pour les trains low-cost Ouigo, après plus d'un mois de commercialisation. A Lyon, malgré le choix d'une gare excentrée, à Saint-Exupéry, les passagers sont au rendez-vous. "Cette gare intéresse aussi les habitants du bassin grenoblois", explique Valérie Dehlinger, directrice de Ouigo à la SNCF, dans le Figaro.

Sur les rails depuis le 2 avril, les trains relient la gare de Lyon Saint-Exupéry à Marne-la-Vallée, Marseille Saint-Charles ou encore Montpellier. Quelques liaisons partent chaque semaine de la gare de la Part-dieu et de celle de Perrache. Les billets sont vendus à partir de 10 euros l'aller. En tout, plus de 60% des billets ont été vendus à moins de 25 euros. A noter que près de 20% des passagers sont des enfants, alors qu'ils ne représentent que 7% des voyageurs sur les autres lignes. Le tarif unique à 5 euros étant en effet un sérieux atout. Un succès donc, en dépit des contraintes, notamment l'obligation d'arriver une demi-heure à l'avance et la limitation à un seul bagage par personne.

Un deuxième bilan sera présenté lors du premier anniversaire de la mise en service de Ouigo. La SNCF espère vendre quatre millions de billets d'ici là, donc n million à moins de 25 euros et 400 000 à 10 euros.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.