Pour Havard, Collomb est "un très mauvais copieur"

Pour Havard, Collomb est "un très mauvais copieur"
Michel Havard - LyonMag.com

A l’origine de cette nouvelle prise de bec, une proposition du conseiller municipal que le maire de Lyon doit soumettre à délibération lundi après-midi lors du conseil de communauté du Grand Lyon.

Il s’agit en fait de l’idée du chèque premier logement, "l’une des premières propositions que j’ai évoquée pour Lyon dans le cadre de mon projet "La Ville à vivre" (le 31 janvier dernier)". Michel Havard avait pris pour exemple ce qui était fait à Marseille avec notamment une négociation de la municipalité directement avec les banques pour obtenir des taux préférentiels ou encore un plafond d’aide calculé en fonction du prix du m2 à Lyon.

"En mauvais élève qu’il est, Gérard Collomb soumet au Conseil de communauté du Grand Lyon ce lundi 27 mai, une délibération sur le même sujet : une falsification de l’originale, une bien piètre copie. « Que l’on me “pompe” mes idées au bénéfice des Lyonnais ne me dérange pas, à condition que celles-ci le soient correctement ! Or il n’a retenu qu’une aide limitée dans le temps (fin 2014), limitée en nombre d’attributions (réservée aux 1100 premiers demandeurs), et dont le montant est suffisant faible pour ne pas susciter l’intérêt (3000 à 4000 € pour un achat). Il pourra ainsi, les élections municipales passées, enterrer ce dispositif en expliquant que cela ne marche pas", dénonce le conseiller municipal.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Olive le 27/05/2013 à 14:51

Très bien Monsieur Havard !

Vous avez été le seul à vous s'opposer à Collomb, c'est normal que vous ayez l'investiture !

Bon courage !

Signaler Répondre

avatar
Pierre le 26/05/2013 à 20:45

Havard looser incompétent

Signaler Répondre

avatar
Xanadu le 26/05/2013 à 20:21

Collomb le copieur, Havard le fayot. Si vous avez une bonne mémoire, rappelez vous qui avait plein d'amoureuses à l'école ! A Lyon, on aime les bad boys

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.