Stéphane Bern : "les gifles que j'ai reçues, je les méritais"

Stéphane Bern : "les gifles que j'ai reçues, je les méritais"
Stéphane Bern - DR

Dans un entretien accordé au magazine Closer, le Lyonnais fait le point sur son travail, son enfance et sa vie privée.

On l'avait dit solitaire, avec une vie personnelle morose. Stéphane Bern a tenu à s'expliquer. "Je ne vis pas seul, mais j'ai une vie solitaire, raconte-t-il. Les gens ne se rendent pas compte du travail que j'abats. Je pars à la radio tous les matins à 7 heures et j'enchaîne les tournages même le week-end. Depuis janvier, je n'ai pas eu un seul weekend à moi. Je ne cherche pas à me plaindre mais il me reste peu de temps pour vivre. Je m'épanouis plus dans ma vie professionnelle que personnelle".

Il affirme ne jamais avoir recherché la célébrité, mais ne la regrette pas non plus. "La notoriété isole. Mais je ne m'apitoie pas sur mon sort. Je vis des choses incroyables, je rencontre des gens passionnants".
C'est pourquoi il compte continuer son émission "Comment ça va bien", qu'il présente quotidiennement sur France 2. "Je souhaite continuer 'Comment ça va bien' qui marche très bien. Pourquoi est-ce que je changerais ? Ce serait envoyer un très mauvais signal aux téléspectateurs qui nous suivent depuis quatre ans".

Dans un livre paru en 2000, l'animateur raconte son enfance pas toujours facile. Une histoire qui a refait surface récemment. "J'ai été élevé à la dure, mais avec beaucoup d'amour. Les gifles que j'ai reçues, je les méritais. J'étais un garçon très insolent et difficile à éduquer. Mais j'ai toujours adoré mes parents et je ne leur fais aucun reproche. Ils m'ont juste appris les difficultés de la vie. Ça m'a donné une colonne vertébrale".

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.