Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Gérard Collomb et Vincent Bolloré dans la BlueCar - LyonMag

Autopartage à Lyon : Collomb et Bolloré présentent la Bluecar

Gérard Collomb et Vincent Bolloré dans la BlueCar - LyonMag

Après avoir investi Paris, les voitures en auto-partage du groupe Bolloré arrivent à Lyon.

La Bluecar - LyonMagLa Bluecar - LyonMag
Le service Bluely sera ouvert au grand public le 10 octobre prochain. 130 véhicules seront alors mis en service, dans 50 stations. 120 autres voitures viendront compléter la flotte en 2014.

La signature officielle de la convention entre le Grand Lyon et le groupe Bolloré a eu lieu ce lundi, lançant ainsi la phase de construction des stations et des 500 bornes de recharges. Car ces voitures sont 100% électriques. "Comme il est important que la source même de cette voiture soit propre, nous avons signé un partenariat avec la CNR", explique Vincent Bolloré, PSG du groupe du même nom. L'électricité qui alimentera les Bluecar sera donc d'origine hydraulique, produite par la Compagnie nationale du Rhône.

Bluely comment ça marche ?

Différents abonnements seront disponibles : à la semaine (0 euro), au mois (19,90 euros) ou à l'année (99 euros). De ces formules découlent le prix à l'utilisation entre neuf et six euros la demi-heure. Le service Bluely permet aussi de réserver une voiture ou une place de stationnement, moyennant un euro par service.
Une fois chargée, la batterie a une autonomie de 250 km. "Ces voitures ont de l'autonomie et en plus elles sont jolies", affirme Vincent Bolloré. Désignées par Pininfarina, la société qui a dessiné des Ferrari notamment, les voitures sont compactes (elles comptent quatre places) et semblent pratiques, mais pas vraiment jolies, non.

20 millions d'investissements à Lyon

Les nouvelles voitures de chez Renault, les Twizy, devraient aussi rejoindre le service d'ici quelques mois. Côté rentabilité à Lyon, les prévisions tablent sur huit ans, même si le PDG avoue espérer un retour sur investissement d'ici trois ans. Pour cela, il faut qu'au moins 7000 abonnements annuels soient souscrits.
"C'est la meilleure voiture du marché", se targue l'industriel français. Il faut dire qu'il y a mis les moyens : 1,8 milliards d'euros d'investissements pour créer la voiture et développer le service, 20 millions d'euros pour s'implanter à Lyon. Un coût entièrement pris en charge pour la société Bolloré. "Tous les trucs qui sont écologiques, modernes, branchés et qui ne coûtent rien à Lyon et au Grand Lyon, on est pour", plaisante Gérard Collomb.

Quant à savoir si la Bluecar aura plus de succès que la défunte Car2Go (le service aura vécu seulement cinq mois en 2012), Vincent Bolloré semble confiant. "Nous ne sommes pas connus pour être une société philanthropique, mais plutôt pour être proches de nos sous. Si nous investissons 20 millions d'euros à Lyon, c'est que nous avons confiance dans le projet", a-t-il déclaré.



Tags : bluecar | bluely | bolloré | collomb |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.