Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Objectif affiché de l'Anneau des sciences : désengorger le trafic et requalifier l'A6 / A7 - DR

Anneau des Sciences : les élus du Grand Lyon vont “faire comme si”

Objectif affiché de l'Anneau des sciences : désengorger le trafic et requalifier l'A6 / A7 - DR

Le projet de bouclage du périphérique lyonnais sera officiellement lancé mardi après-midi, à la communauté d'agglomération.

Photo d'illustration - LyonMag.comPhoto d'illustration - LyonMag.com
Sauf que dans le même temps, Jean-Marc Ayrault pourrait annoncer, de manière indirecte, l'enterrement (provisoire ou définitif) du projet.

Voilà deux semaines, le Premier ministre s'est vu remettre les conclusions du rapport rédigé par la commission Mobilité 21, présidée par le député (PS) du Calvados Philippe Duron. Le rapport a mis un sérieux coup d'arrêt aux grands projets d'infrastructures routières et ferroviaires imaginées à l'époque de la présidence Sarkozy ; faute de moyens, la quasi-totalité de ces projets est abandonnée, ou bien reportée aux calendes grecques.

Le projet plombé par le rapport Duron?

L'un des projets qu'il vaut mieux remettre à plus tard, selon le rapport Duron, est celui du contournement autoroutier de Lyon. Celui-ci n'apporterait pas "une réponse définitive aux problèmes de saturation de la traversée de la ville, en raison de la faible part du trafic qui pourrait avoir intérêt à se reporter". En l'occurrence, le projet ne verrait pas le jour avant 2030. Sauf que durant la longue campagne de promotion du TOP, devenu Anneau des Sciences, le maire et président du Grand Lyon Gérard Collomb a toujours posé comme préalable la réalisation de ce fameux contournement : celui-ci devait supporter le trafic de transit, afin de désengorger le périphérique, et permettre aussi que le tronçon de l'A6/A7 passant à l'intérieur de la ville soit requalifié en boulevard urbain. L'argument a été inlassablement répété par l'équipe municipale, lors du débat public qui s'est déroulé de novembre à avril dernier.

En 2025, en 2030... ou jamais?

Jean-Marc Ayrault dévoilera mardi après-midi son "plan national d'investissements d'avenir" ; alors que le Premier ministre devrait faire siennes les recommandations du rapport Duron, on peut se demander quelle valeur aura le vote des élus communautaires. L'Anneau des sciences verra-t-il le jour en 2025, comme annoncé précédemment ? Dans ce cas, remédiera-t-il vraiment au problème d'engorgement du trafic à Lyon, comme le promet Collomb ? Ou bien le projet attendra-t-il une date ultérieure, le temps que le contournement se fasse - s'il se fait un jour? A la suite de la divulgation du rapport Duron, Gérard Collomb s'était montré très optimiste lors d'une conférence de presse. Le maire, qui brigue un nouveau mandat, déclarait mardi matin dans Le Progrès : "L'Anneau des sciences et le contournement seront au coeur de ma campagne".



Tags : Anneau des Sciences | contournement autoroutier | collomb |

Commentaires 1

Déposé le 09/07/2013 à 18h09  
Par mère Citer

pauvre "petit" baronnet maire bientôt ephemère

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.