Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

Nouveau délai pour déposer les offres de reprises de Kem One

Les potentiels repreneurs du groupe chimique, placé en redressement judiciaire depuis mars dernier, avaient jusqu’à ce lundi soir pour se manifester, mais la date butoir a finalement été repoussée pour permettre aux candidats de formuler leur offre.

Deux offres de fonds d’investissements sont jugées sérieuses par le préfet du Rhône, Jean-François Carenco : les Américains Sun Capital et Open Gate Capital. Mais selon Le Figaro, les deux candidats à la reprise n'auraient pas encore finalisé leur dossier de rachat car ils attendraient la décision de l'homme d'affaires Gary Klesch de céder pour un euro symbolique les activités aval du groupe chimique. De son côté, la CGT, emmenée par son secrétaire général, Thierry Lepaon, a déposé ce lundi après-midi son dossier chez l’administrateur judiciaire. Malgré tout, le tribunal de commerce de Lyon choisira ou non un repreneur le 26 septembre prochain.

Kem One emploie 1300 salariés à Lyon, Saint Fons et à Balan dans l’Ain. Certains d’entre eux, vêtus de noirs et arborant un casque de sécurité, ont participé à une marche silencieuse lundi midi entre la Préfecture du Rhône et la Place des Terreaux.



Tags : kem one |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.