Les unités de raffinage de Feyzin en maintenance, des nuisances attendues

Les unités de raffinage de Feyzin en maintenance, des nuisances attendues

Les unités de raffinage de la plateforme de Feyzin sont à l'arrêt depuis lundi et pour une période de sept semaines.

Il s'agit de réaliser la quatrième et dernière étape de la maintenance de ces installations. Toutes seront ouvertes, nettoyées et inspectées. Des travaux sans dangers pour la santé mais qui pourront toutefois engendrer quelques désagréments pour les riverains. Ils pourront notamment être source de bruit voire d'épisodes odorants. Une augmentation du trafic routier au nord de la plateforme est aussi attendue durant le mois d'octobre.

Durant les phases d'arrêt puis de redémarrage des unités industrielles, des gaz pourront être brûlés à la torchère sud de la plateforme. Un panache de fumée pourrait donc être visible, mais ne présente aucune risque pour la santé. Les différentes étapes de travaux représentent un budget total de 63 millions d'euros. Les unités pétrochimiques de la plateforme ne sont toutefois pas concernées par cet arrêt.

Il n'y aura pas d'incidence sur la fourniture en carburants et produits pétroliers, grâce à la gestion anticipée des stocks de la raffinerie. Près de 1500 intervenants extérieurs sont attendus sur le chantier pour réaliser près de 450 000 heures de travail.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
RB le 24/09/2013 à 20:16

En parlant de nuage...

Rappelez-vous début août.
Durant près d'une semaine, les torchères de cette raffinerie ont cracher d'énormes panaches de fumées.
Il s'agissait, disaient-ils d'une opération de nettoyage sans danger.

Le vent a soufflé de nord.

Il se trouve que, pendant cette période j'ai passé une après-midi au Mont Pilat.
Et bien tenez-vous. Mais d'aussi loin que l'on peut voir la vallée du Rhône du sommet de ce mont et par une après-midi ensoleillée.
Toute la vallée était recouverte d'un nuage noir du nord au sud !!

De l'autre côté à l'ouest, la vallée du Gier était elle sans nuage !

Je tiens a disposition des journalistes soucieux de bien faire leur boulot, des photos impressionnantes de vérité !

Il est grand temps que cette raffinerie et les autres sites polluants, foutent le camp de l'agglomération !

Mais pour cela, il faut botter le cul des socialistes et leurs alliés et collaborateurs, lors des prochaines municipales qui auront lieu les 23 et 30 mars prochain.

Signaler Répondre

avatar
sophie-lyon le 24/09/2013 à 15:25

Ca me fait toujours rire ( jaune )de lire que tout ça ne représente aucun risque pour la santé.......
C'est aussi crédible que le nuage de Tchernobyl

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.