Les Verts bannis de Villeurbanne retrouvaient Bret au tribunal jeudi

Les Verts bannis de Villeurbanne retrouvaient Bret au tribunal jeudi

Le maire socialiste de Villeurbanne était une nouvelle fois convoqué devant la justice ce jeudi.

Deux anciens adjoints EELV, Béatrice Vessiller et Jean-Claude Ray, ainsi qu'un élu municipal, ont contesté la décision de Jean-Paul Bret de retirer leur délégation, pour la deuxième fois consécutive. La justice avait une première fois annulé cette décision, prise en 2010. La brouille entre Jean-Paul Bret et deux de ses adjoints Verts remonte à la cantonale partielle de juin 2010. Béatrice Vésiller s'était maintenue au 2e tour face au candidat PS "officiel", Richard Llung. Le maire avait alors évoqué "une rupture de confiance". Cette procédure annulée, Jean-Paul Bret avait récidivé, retirant à nouveau leur délégation aux trois élus. Le tribunal administratif de Lyon doit rendre sa décision dans un mois. Le rapporteur public a requis le rejet de la demande des trois élus. Selon lui, "les dissensions ont été suffisamment importantes pour que le maire retire leur délégation aux deux adjoints et au conseiller municipal".

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Villeurbannais le 18/10/2013 à 07:47

A lire certains commentaires, les élus municipaux sont payés comme des rois, et la seule position vertueuse est de croiser les bras et de chouiner dans l'opposition. J'en déduis que leurs auteurs soutiennent l'UMP?

Signaler Répondre

avatar
Cusset le 18/10/2013 à 06:34

Mon je vais voter pour la liste de Martin UMP UDI car il ne traine pas ce casseroles comme ces politicards Villeurbannais

Signaler Répondre

avatar
Halte à l'Extreme Gauche le 18/10/2013 à 00:27

En mars 2014, il sera temps de supprimer la délégation de maire à Jean-Paul Bret...
Voilà encore un élément positif... En frais d'avocats et judiciaires qui vont être payer par les contribuables villeurbannais.

Signaler Répondre

avatar
Cumulus Plancus le 17/10/2013 à 20:42

En mars 2014 quand il sera venu le temps du partage du gâteau, les verts redeviendront des socialistes comme les autres.

Signaler Répondre

avatar
RB le 17/10/2013 à 20:32

A en croire la dernière phrase de cet article, il ne fais plus aucun doute que des magistrats font de la politique avant de dire le droit, au nom du peuple Français !

Sur le fond, ces vers là me laissent indifférent tant leur façon de faire de la politique est animée que de leur petits intérêts et conservation d'avantages.

Pour preuve ces procédures.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.