Les Fils de Butte sont désormais expulsables

Les Fils de Butte sont désormais expulsables

Le jugement du tribunal de grande instance de Lyon a été rendu lundi après-midi.

Expulsés début septembre de leur campement à Décines, ces opposants au Grand Stade de l'OL n'avaient pas quitté la commune de l'Est lyonnais, alternant le squat du centre-ville et de parcelles privées. Dans son ordonnance, le juge indique que "cette occupation occasionne un trouble manifestement illicite aux plaignants" et constate que "ce trouble ne peut cesser que par la libération des lieux de leurs occupants actuels, volontaire ou forcée".

7 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Electeur le 28/10/2013 à 23:29

Je remarque, qu’à Lyon, il est bien plus facile d'expulser des autochtones et des propriétaires de leur terre que des roms occupants illégaux ...

Signaler Répondre

avatar
roudoudou le 28/10/2013 à 20:00

Une partie de la réponse au diktat socialiste sur l'agglomération, sortira le soir du 30 mars 2014.

Encore faut-il que les électeurs soient inscrits sur les listes électorales, aillent voter mais pour le vrai et le seul changement !

Signaler Répondre

avatar
Citoyen. le 28/10/2013 à 18:32

Aulas nous crée des troubles, va-t-on l'évacuer? Non, la justice des humbles, n'est pas la justice des riches. Et pourtant quel bordel avec tous ces travaux!

Signaler Répondre

avatar
Cumulus Plancus le 28/10/2013 à 18:03

Ils n'avaient qu'à voter Hollande et ils n'ont qu'à continuer ) faire la campagne de Collomb.

Signaler Répondre

avatar
amigo le 28/10/2013 à 18:02

Enfin une bonne nouvelle , votre avocat ne va perdre la " tete "

Signaler Répondre

avatar
louis le 28/10/2013 à 17:56

Mais changer donc d'avocat, vous ne gagnez jamais !!!!

Signaler Répondre

avatar
tartine le 28/10/2013 à 17:34

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.