Kem One : jour J ou report au tribunal de commerce ?

Kem One : jour J ou report au tribunal de commerce ?
LyonMag

Depuis mercredi matin, les entrées des usines du groupe chimique sont bloquées par les salariés.

C'est notamment le cas des sites de Lyon, Saint-Fons et de Balan dans l'Ain. Une situation qui pourrait mettre la pression sur le tribunal de commerce de Lyon et que regrette le préfet Jean-François Carenco.
Longtemps investi dans ce dossier, il annonce que "ces actions n'ont aucune utilité et n'auront aucune influence sur l'avancée du dossier". "Une solution est en vue et sera décidée avant Noël", promet même le préfet.

La justice doit étudier ce jeudi les offres de reprise de Kem One, placé en redressement judiciaire depuis de longs mois. Deux repreneurs subsistent depuis la suspension de l'offre de la CGT : le fonds américain OpenGate Capital et l'industriel français Alain de Krassny.
La décision attendue par les 1300 salariés du groupe pourrait donc être reportée.

Tags :

kem one

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.