Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

Pro A : promenade de santé pour l’ASVEL

LyonMag

Grande affiche de Pro A il y a quelques années de cela, ASVEL-Pau-Orthez version 2014 fut le théâtre d’un match à sens unique où Villeurbanne a su prendre l’ascendant dès le début de la rencontre. Victorieux 97 à 66, la Green Team lance désormais son année, après sa courte défaite à Limoges (85-90).

La logique a été respectée. L’ASVEL, 10e de Pro A avant la rencontre, a vaincu sur ses terres Pau-Orthez, 12e avant le match de ce mardi soir. L’ASVEL conserve ainsi sa 10e place avec 8 victoires et 8 défaites au compteur.

Tout de suite, l’ASVEL a imposé son rythme de jeu à l’adversaire et a su l’asphyxier. Très vite, les verts ont pris le large menant 26-14 à la fin du premier quart-temps. S’en est suivi une démonstration de basket où les hommes de Pierre Vincent ont dominé de la tête et des épaules une équipe paloise en panne d’efficacité.

Marko Keselj (18 points, meilleur marqueur du match) et Edwin Jackson (15 points) ont été les grands artisans de la victoire de l’ASVEL. Assénant un 34 à 12 dans le deuxième quart-temps à leur adversaire du soir, l’ASVEL a écarté tout suspense d’entrée. Le seul point d’interrogation qui a tenu en haleine le public de l’Astroballe fut le fait de dépasser (ou pas) la barre mythique des 100 points marqués. Avec un total de 97 points, l’ASVEL a atteint son meilleur score de la saison en Pro A.

Vaincre Pau-Orthez de la sorte peut faire office de référence pour l’ASVEL. Sous une belle ambiance, la réussite des basketteurs villeurbannais fut au rendez-vous. A l’image de Demond Tweety Carter, la nouvelle recrue de l’ASVEL – 17 points ce mardi soir pour son premier match officiel sous le maillot villeurbannais –, la Green Team a réalisé un grand match. Une performance à rééditer pour la suite de la saison. L’équipe démontre qu’elle se situe sur une phase ascendante. Elle s’était inclinée à Pau (89-77) au match aller. La différence établie ce mardi soir, prouve que l’équipe a progressé.

Pau-Orthez qui avait perdu à domicile contre Chalon-sur-Saône (67 à 81) et à Dijon (66 à 63), enregistre sa troisième défaite consécutive. Les hommes de Claude Bergeaud n’ont pas été au niveau physique de leurs adversaires et se sont montrés trop timides en première mi-temps. En manque d’intensité, ils n’ont pas vendu chèrement leur peau. Seuls Ahmad Nivins et Michael Thompson ont surnagé avec respectivement 15 et 14 points.
L’ASVEL jouera son prochain match au Havre, actuel dernier de Pro A. L’occasion de confirmer cette embellie.

Par Arthur Vernassière et Jules Savouré, étudiants en journalisme à l’ISCPA de Lyon



Tags : ASVEL |

Commentaires 0

Pas de commentaire pour le moment.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.