OL : nouveau match Puel/Aulas jeudi aux prud'hommes

OL : nouveau match Puel/Aulas jeudi aux prud'hommes
Photo d'illustration - LyonMag

Le tribunal des prud'hommes de Lyon planchait, pour la cinquième fois, sur le licenciement de Claude Puel par son ancien employeur l'Olympique Lyonnais.

En juin 2011, le manager général avait été démis de ses fonctions, un an avant le terme de son contrat, officiellement pour des problèmes de management. Une version que conteste Puel qui réclame près de 7 millions d'euros au club du président Aulas.

Lors de l'audience de jeudi, les deux hommes ne se sont pas adressé la parole rapporte Le Progrès. Crispé, l'entraineur n'aurait souri qu'une fois, lorsque l'avocat de l'OL a qualifié Bernard Lacombe de "sage". Du côté du club, on évoque "des problèmes comportementaux" et une faute grave, en l'occurrence "l'attitude provocatrice de M. Puel".
Pour appuyer cette thèse, une lettre envoyée par Bernard Lacombe à Jean-Michel Aulas a été lue à l'audience. Toujours selon Le Progrès, elle rapporterait des tensions avec Cris, Lisandro, Michel Bastos et Hugo Lloris, ce dernier dénonçant une ambiance qu'il ne supportait plus.

La défense de l'entraineur pointe du doigt une rupture de contrat abusive. Les deux parties s'affrontent notamment sur la base d'un mail du 18 mai 2011 auquel Puel n'a pas répondu. Prétexte absurde pour le licencier selon son avocat, énième acte de désobéissance pour celui de l'OL. Mise en délibéré, la décision devrait tomber le 27 mars. Pour un précédent jugement qui le condamnait à verser 516 000 euros à l'ex-adjoint du coach niçois, Patrick Collot, l'OL a fait appel.

Tags :

puel

aulas

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.