700 personnes réunies à Lyon samedi après-midi contre le fascisme et ses violences

700 personnes réunies à Lyon samedi après-midi contre le fascisme et ses violences
Le départ des manifestants dans le quartier de la Guillotière - LyonMag

Cette manifestation faisait suite à l'agression de deux jeunes vendredi dernier dans le quartier Saint-Jean dans le Vieux-Lyon par un groupe se revendiquant d'une mouvance identitaire d'extrême-droite.

Vendredi, cinq personnes se trouvaient d'ailleurs en garde à vue dans le cadre de cette affaire. Ils devaient notamment être déférés ce samedi. Les réactions n'avaient pas tardé après cette agression ; le Collectif Vigilance 69 s'indignait de la récurrence de ce type d'incidents et réclamait une intervention des autorités ; de son côté le Parti Socialiste du Rhône accusait l'extrême-droite.

Ce samedi après-midi, ils étaient donc plusieurs centaines, environ 700, à se rassembler dans le quartier de la Guillotière au niveau de la place du Pont pour aller manifester contre le fascisme et ses violences ; un rendez-vous particulièrement surveillé par les autorités qui craignaient des débordements.

Selon nos informations, une vingtaine de militants d'extrême droite ont été bloqués puis interpellés dans le quartier Saint-Jean dans le cadre de cette manifestation.

24 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Exploiteur le 07/09/2014 à 22:28
sancho a écrit le 07/09/2014 à 17h59

C'est bizarre, on ne parle jamais des centaines, voire des milliers d'agressions commises annuellement par des personnes dont le nom ou l'origine ethnique ne sont jamais divulgués par la presse bobo/gaucho/pensée unique...

ben alors que fait la presse des petits bourgeois de droite?

Signaler Répondre

avatar
sancho le 07/09/2014 à 17:59

C'est bizarre, on ne parle jamais des centaines, voire des milliers d'agressions commises annuellement par des personnes dont le nom ou l'origine ethnique ne sont jamais divulgués par la presse bobo/gaucho/pensée unique...

Signaler Répondre

avatar
Vous avez dit "frères ennemis"? le 25/02/2014 à 14:49
boumex a écrit le 24/02/2014 à 16h15

C'est la théorie du cercle, les deux extrêmes se touchent, ils ont les mêmes méthodes, la même haine viscérale de ceux qui leurs ressemblent pas.

Ils ressortent a chaque crises économiques. Ils sont l’émanation de la frustration des jeunes, qui désignent l’autre comme le coupable de son propre échec, ce qui lui permet de mieux supporter sa condition.

Erreur ils ont la haine de leurs doubles, de ceux qui leur ressemblent en tous points y compris au niveau du déguisement! Ils se servent dans les mêmes boutiques!

Signaler Répondre

avatar
No Pasaran! le 24/02/2014 à 20:04
Albert a écrit le 24/02/2014 à 12h24

Je les ai compté ceux qui défilaient, même si ce n'est pas facile je le reconnais, à l'angle de la Rue Edouard Herriot et rue Gentil, ils étaient environ 500, j'en ai compté 483.

500 de trop!

Signaler Répondre

avatar
boumex le 24/02/2014 à 16:15

C'est la théorie du cercle, les deux extrêmes se touchent, ils ont les mêmes méthodes, la même haine viscérale de ceux qui leurs ressemblent pas.

Ils ressortent a chaque crises économiques. Ils sont l’émanation de la frustration des jeunes, qui désignent l’autre comme le coupable de son propre échec, ce qui lui permet de mieux supporter sa condition.

Signaler Répondre

avatar
Tidou le 24/02/2014 à 13:52

Ils manifestent contre la violence en posant avec des battes de base-ball. Logique.
J´imagine que les 5 personnes soit-disant agressées sont des Clément Méric en herbe: de petits provocateurs qui s´étonnent d´un retour de flamme et vont ensuite se plaindre au préfet...
Ces extrémistes ne valent guère mieux que leurs adversaires. Vraiment.

Signaler Répondre

avatar
Albert le 24/02/2014 à 12:24

Je les ai compté ceux qui défilaient, même si ce n'est pas facile je le reconnais, à l'angle de la Rue Edouard Herriot et rue Gentil, ils étaient environ 500, j'en ai compté 483.

Signaler Répondre

avatar
Fas ou antifas ? le 24/02/2014 à 12:06

Tous masqués, tous avec des lunettes noires...vous êtes sûr que c'était bien des antifas!

Signaler Répondre

avatar
Le Cirque " Antifratelini" est de retour à Lyon! le 24/02/2014 à 12:05

:-))) c'est normal il faisait beau...ils reprennent leurs promenades du samedi après-midi...Ces clowns nous manqueraient sans eux le Printemps ne serait plus le même...700 personnes! On espère que c'était "selon la Police"! Sinon il faut plutôt penser qu'ils étaient 200!

En attendant les vrais casseurs cassent avec la bénédiction de Valls et Dufflot!

Signaler Répondre

avatar
JANUS200 le 23/02/2014 à 16:59

La veille, le ministre de l'intérieur et le maire de Nantes viennent de comprendre que les ultragauches ne sont pas leurs amis.

Signaler Répondre

avatar
kathy86 le 23/02/2014 à 11:35

c'est leurs droit tout simplement! Rien à voire avec une prétendu délinquance....

Signaler Répondre

avatar
masme le 23/02/2014 à 09:21

Extrême gauche, extrême droite même combat! Et en plus aucun n'assume, tous le visage caché, une honte!

Signaler Répondre

avatar
polilek le 22/02/2014 à 22:12

Clément Méric est mort (et c'est bien évidemment très triste) mais il est à l'origine de la bagarre que lui et sa bande ont provoqué (témoignages de témoin et caméras de vidéos surveillance à l'appui). C'est ça la réalité alors arrêtons d'instrumentaliser sa mort. Merci.

Signaler Répondre

avatar
Michel Bobard le 22/02/2014 à 21:03

"Au revoir Gérard" c'est bon vous êtes démasqué.
On sait que c'est vous Gavroche69 qui se cache derrière, c'était bien tenté quand même.

Signaler Répondre


avatar
herope le 22/02/2014 à 20:07

Pas peur mais marre que la police se trompe de cible car entre Clément Méric tué et toutes les agressions violentes de l'extrême droite ras bol de leurs impunités !!

Signaler Répondre

avatar
bob le 22/02/2014 à 19:58

dommage que les 20 sans cervelle de st jean n'aient pas pu prendre la rouste qui les attendait et qu'ils méritaient...

Signaler Répondre

avatar
ventral le 22/02/2014 à 19:48

Le fascisme , mais quel fascisme ? Ha oui.......le rouge celui la je le combats , car il a plus de 90 millions de morts derrière lui ! Alors les gauchistes stop à la provocation .

Signaler Répondre

avatar
sam le 22/02/2014 à 19:31

Le fascisme de gauche est encore pire alors rien à faire du tabassage de quelques gauchos

Signaler Répondre

avatar
Halte à l'Extreme Gauche le 22/02/2014 à 19:29

Ce sont les même qui ont mis à sac le centre de Nantes ?

Signaler Répondre

avatar
2017ComingSoon le 22/02/2014 à 19:27

" Pourquoi ils cherchent tous à se dissimuler le visage ?"

Reflex de délinquants tout simplement...

Signaler Répondre

avatar
physicien007 le 22/02/2014 à 19:16

Sans blagues ! nous étions au moins 1300 personnes, les centaines de personnes se sont greffées au cortège tout au long du parcours...

Signaler Répondre

avatar
PasdeCouilles le 22/02/2014 à 18:56

la trouille ils ont...

Signaler Répondre

avatar
Jacques le 22/02/2014 à 17:22

Pourquoi ils cherchent tous à se dissimuler le visage ?

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.