Conseil municipal de Lyon : les Verts ne participeront pas à l'exécutif de Collomb

Conseil municipal de Lyon : les Verts ne participeront pas à l'exécutif de Collomb
Emeline Baume et Etienne Tête, deux des élus EELV au conseil municipal - LyonMag

Lorsque la liste d'Europe Ecologie-Les Verts avait rejoint celle de Gérard Collomb durant l'entre-deux-tours, les militants et de nombreux observateurs s'étaient demandé comment les deux partis se mettraient d'accord sur un programme commun.

La réponse aujourd'hui est sans surprise, les Verts n'ont pas réussi à influencer sur la politique du maire de Lyon et ne participeront donc pas à son exécutif, trop opposés sur des sujets tels que l'Anneau des Sciences, le Grand Lyon, la sécurité, les transports en commun...

"Les discussions sur l'élaboration de l'accord programmatique ont été interrompues unilatéralement par l 'équipe de Gérard Collomb, annonce Pierre Hémon, l'un des élus à la base de l'alliance mais qui ne siègera pas au CM. Nous le regrettons, mais sans accord programmatique il ne peut y avoir de participation à l'exécutif. Il n'y aura donc pas d'adjoint-es écologistes au maire de Lyon. Dans le cadre actuel ce ne pourrait être que des adjoints-alibis".

Le conseil municipal du nouveau mandat aura alors des airs de la fin du précédent puisque les Verts n'auront plus de responsabilités mais seront "des partenaires présents et vigilants, disposés à soutenir des dossiers qui iront concrètement dans le sens de la transition énergétique, sociale et démocratique dont notre ville a besoin".

15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Rameur le 05/04/2014 à 13:42
Rebranchez Votre Cerveau a écrit le 05/04/2014 à 08h32

Les donneurs de leçons ne sont pas toujours où on croit...

Après avoir porté leur message sans accéder à des responsabilités (on a dit que c'étaient des donneurs de leçons...).
Après avoir expérimenté "la responsabilité" en acceptant des postes aux cotés de "partenaires" (on a dit qu'ils allaient à la soupe...),
Après avoir subi les humiliation d'un "partenaire" qui faisaient des arbitrages systématiquement en opposition des idées des Verts (on a dit qu'ils étaient des supplétifs et des faire valoir...)
Ils prennent la décision d'acter l’incompétence des leaders du PS (au national et au local) à faire vivre une pluralité dans une majorité (on dit qu'ils se défilent...).

S'il y a un échec à constater, c'est celle de la stratégie du "containment" du PS vis à vis des Verts ; stratégie qui révèle la volonté désespérée et maladroite de conserver le leadership de la gauche (à la faveur du système électoral français).
C'est surtout le révélateur du vide de sens de ce parti de technocrates, et de gestionnaires à la petite semaine. Le PS a des pratiques politiques du passé et un projet politique dépassé.

Peut-être que les Verts ont le panache qu'aucun autre parti gestionnaire n'a plus?
Ce qui est certain c'est qu'ils portent une vision de l'avenir que le PS lui jalouse (au point de piller les idées... ).

Pas facile de trouver des arguments hein?...

Signaler Répondre

avatar
Enzo le 05/04/2014 à 10:02

Constater que le PS a un projet politique dépassé et des pratiques politiques du passé c'est bien....mais ce constat ne date pas d'aujourd'hui!
Alors pourquoi les Verts ont participé au gouvernement pendant 2 ans? pourquoi ont ils fait des alliances au 2eme tour des municipales avec le PS? Espérons que le chemin de l'autonomie pour une écologie radicale, reprenne le pas...

Signaler Répondre

avatar
Rebranchez Votre Cerveau le 05/04/2014 à 08:32
mic123 a écrit le 04/04/2014 à 21h28

Entièrement d'accord avec vous, ou l'on prend des responsabilités, mais être sans arrêt contre ou pour c'est selon.....Je me demande quel est leur projet.

Les donneurs de leçons ne sont pas toujours où on croit...

Après avoir porté leur message sans accéder à des responsabilités (on a dit que c'étaient des donneurs de leçons...).
Après avoir expérimenté "la responsabilité" en acceptant des postes aux cotés de "partenaires" (on a dit qu'ils allaient à la soupe...),
Après avoir subi les humiliation d'un "partenaire" qui faisaient des arbitrages systématiquement en opposition des idées des Verts (on a dit qu'ils étaient des supplétifs et des faire valoir...)
Ils prennent la décision d'acter l’incompétence des leaders du PS (au national et au local) à faire vivre une pluralité dans une majorité (on dit qu'ils se défilent...).

S'il y a un échec à constater, c'est celle de la stratégie du "containment" du PS vis à vis des Verts ; stratégie qui révèle la volonté désespérée et maladroite de conserver le leadership de la gauche (à la faveur du système électoral français).
C'est surtout le révélateur du vide de sens de ce parti de technocrates, et de gestionnaires à la petite semaine. Le PS a des pratiques politiques du passé et un projet politique dépassé.

Peut-être que les Verts ont le panache qu'aucun autre parti gestionnaire n'a plus?
Ce qui est certain c'est qu'ils portent une vision de l'avenir que le PS lui jalouse (au point de piller les idées... ).

Signaler Répondre

avatar
mic123 le 04/04/2014 à 21:28
Oust a écrit le 04/04/2014 à 17h25

Quand on voit qu'ils refusent un ministère de l'écologie on peut se poser des questions sur leurs motivations. Les Verts sont les champions pour donner des leçons au peuple, faire la moral, mais quand il sagit de passer aux actes, ils se défilent systématiquement, tétanisés par les responsabilités.

Entièrement d'accord avec vous, ou l'on prend des responsabilités, mais être sans arrêt contre ou pour c'est selon.....Je me demande quel est leur projet.

Signaler Répondre

avatar
Oust le 04/04/2014 à 17:25

Quand on voit qu'ils refusent un ministère de l'écologie on peut se poser des questions sur leurs motivations. Les Verts sont les champions pour donner des leçons au peuple, faire la moral, mais quand il sagit de passer aux actes, ils se défilent systématiquement, tétanisés par les responsabilités.

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 04/04/2014 à 09:47

1 vert ça va mais 3 verts bonjour les dégâts... !

Signaler Répondre

avatar
Enzo le 04/04/2014 à 08:17

"Quand on veut manger la soupe avec le diable, c'est lui qui vous mange." Voilà ce qui arrive au Verts,trop gourmands! Ils, elles ont perdu sur toue la ligne ( le fond et la tactique).

Signaler Répondre

avatar
Cloporte le 04/04/2014 à 06:00

Les Verts sont minables et sans colonne vertébrale

Signaler Répondre

avatar
nova le 03/04/2014 à 23:44

ALORS A QUOI SERVENT ILS ???

Signaler Répondre

avatar
Rebranchez Votre Cerveau le 03/04/2014 à 23:16

Tel est pris qui croyait prendre. Car les Verts ont effectivement refusé des postes, dont les noms auraient été imposés par Collomb.

Des Verts, élus sur des listes PS, qui ne voteront pas avec le PS. lol
Peut-être même voteront-ils avec le GRAM? (on peut compter sur un Pierre Hémon très à la pointe sur le sujet) lol lol
Que Collomb (même s'il n'en a pas forcément besoin) réfléchisse aux conséquence d'un accord mal ficelé...

Mais, au fait, que n'aurait-on entendu si les Verts avaient participé à l'exécutif.... la gamelle, la soupe?

Signaler Répondre

avatar
tidine69 le 03/04/2014 à 21:00
Le conseiller. a écrit le 03/04/2014 à 12h07

De toute façon Gégé n'a pas besoin de ces rouges et du Gram...... Alors ils peuvent bien faire n'importe quelle déclaration ou adopter n'importe quelle posture ce n'est pas ça qui empêchera Lyon et la Métro d'avancer!

quel grand sens de la démocratie

Signaler Répondre

avatar
les comiques le 03/04/2014 à 17:29

J'adore! Les verts font comme si c'était eux qui avaient refusé des postes! Mdrr je les adore!!

Signaler Répondre

avatar
Le conseiller. le 03/04/2014 à 12:07

De toute façon Gégé n'a pas besoin de ces rouges et du Gram...... Alors ils peuvent bien faire n'importe quelle déclaration ou adopter n'importe quelle posture ce n'est pas ça qui empêchera Lyon et la Métro d'avancer!

Signaler Répondre

avatar
Balland le 03/04/2014 à 12:04

Servir de suppositoires à Collomb et de kleenex. C'est moche.

Signaler Répondre

avatar
PLUS le 03/04/2014 à 10:59

Collomb les a bien roulé dans la farine.
Pauvre verts

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.