La justice autorise de nouveau les expulsions locatives à Vénissieux

La justice autorise de nouveau les expulsions locatives à Vénissieux
LyonMag.com

L'arrêté qui interdisait l'expulsion locative dans la commune de Vénissieux a été suspendu par le tribunal administratif de Lyon.

Le 31 mars dernier, date de la fin de la trêve hivernale, les bailleurs avaient la possibilité de procéder à des expulsions.
Une manoeuvre qu'avait formellement interdit la maire communiste de Vénissieux, avec trois arrêtés empêchant ce type d'expulsion et interdisant les coupures d'énergies et les saisies mobilières, "pour les personnes les plus en difficulté et en fragilité pécuniaire, notamment les personnes âgées, retraitées, au chômage ou encore les familles monoparentales".
Mais le préfet est alors monté au créneau et avait saisi le tribunal administratif. Jean-François Carenco a donc obtenu gain de cause.

"La machine infernale de l'exclusion peut de nouveau tourner à plein régime. Face à l'urgence sociale, Michel Picard poursuivra ses actions de résistance contre ces pratiques inhumaines, injustifiables et intolérables au pays des Droits de l'homme", s'insurge la mairie de Vénissieux dans un communiqué.

3 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Pouuuhhh! Ces magouilles et cette main mise féodale avec leur budget faramineux et appel de marchés ou on dévoile aux copains comment formuler au Mieux les proposition lése l initiative le 13/05/2019 à 14:24

VENISSIEUX mérite MIEUX

Signaler Répondre

avatar
Raphael le 28/05/2014 à 18:33

vivement que Mr Carenco s en aille et qu il se retrouve sans son mentor Mr Queyranne

Signaler Répondre

avatar
ridfa69200 le 27/05/2014 à 23:00

les cocos n'ont vraiment que le desepoire des pauvres gens comme aliment !!!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.