Arrêtés anti-expulsion: "C’est un combat légitime pour la dignité"

Arrêtés anti-expulsion: "C’est un combat légitime pour la dignité"
Lyonmag

Cinq maires de gauche de l’agglomération ont remis conjointement jeudi à la préfecture de Lyon des arrêtés municipaux visant à interdire les expulsions locatives. Une mesure plus symbolique qu’efficace.Chaque année, ces arrêtés sont cassés par des recours de l’Etat. A chaque fois, le tribunal administratif se charge de les annuler (excepté celui de Grigny en 2008). Depuis 1990, ce type de décision régulièrement est pris dans des communes de l’agglomération de gauche ou d’extrême-gauche, juste après la levée de la trêve hivernale. Jeudi, les représentants de Vénissieux, Vaulx-en-Velin, Givors, Grigny et Pierre-Bénite ont donc décidé d’unir leurs forces pour cette fois peser plus dans le débat sur le logement. Ces accords interdisent toute expulsion pour impayés de loyers et les coupures énergétiques sur le territoire des communes concernées. Pour Michèle Picard, maire vénissiane, "l’Etat n’assume pas ses obligations en matière de santé, d’éducation, de logements et d’emploi, Les impayés de loyers sont la conséquence de tout cela". Pourtant ces expulsions, qualifiées "d’actes de guerre contre les pauvres" par Bernard Genin, maire de Vaulx-en-Velin, sont des mesures auxquelles on a très peu recours. Selon la préfecture, 297 expulsions ont été prononcées dans le Rhône en 2011 sur 1642 demandes judiciaires.

5 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
albert le 16/03/2012 à 16:50

du social qui ruine l'économie:l'afrique n'est pas loin

Signaler Répondre

avatar
jm le 16/03/2012 à 15:43

Un marronnier de gauche. Les socialiste et leurs obligés locaux font au quotidien l'opposé de ce qu'il préconisent dans leur déclaration d'indignation. L'important pour eux c'est qu'on y croit, pendant qu'on s'indigne on ne réfléchit pas et rien ne bouge.

Signaler Répondre

avatar
Romain le 16/03/2012 à 15:34

Tout à fait d'accord avec Gone de Villeurbanne. Comment font les propriétaires quand ils ne touchent pas leur loyer!! Ils ont bien souvent un prêt immobilier à rembourser à côté. C'est eux qui ce retrouvent dans la m**de, c'est leur appartement qui est réquisitionné!!

Signaler Répondre

avatar
Gone de Villeurbanne le 16/03/2012 à 13:34

Et le propriétaire qui ne touche pas son loyer ? On ne pense pas à lui.... Normal c'est un méchant bourgeois qui exploite et met à la rue de pauvres gens. Peu importe si c'est un retraité ou autre. Continuer comme cela et pluspersonne ne voudra mettre en location son bien.

Signaler Répondre

avatar
Vaudais le 16/03/2012 à 12:31

Le type de mesure inutile qui permet au PCF de se donner bonne image sans agir! J'aime la Gauche quand elle agit, pas comme elle est dans la posture populiste, comme c'est le cas ici.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.