Incendie rue de la République : la victime serait morte dans son sommeil

Alain Ersham, un chercheur reconnu à Lyon, serait mort alors qu’il dormait lors de l’incendie qui a ravagé son immeuble du 66 rue de la République, dans le centre de Lyon, le 31 décembre. Après avoir mangé assez tôt, il se serait allongé dans son lit vers 21 heures alors que le feu s’est déclenché vers 21 h 30. Il serait donc décédé par asphyxie. L’incendie s’est ensuite propagé aux 4e, 5e et 6e étages et il a provoqué un effondrement des plafonds jusqu'au 2e étage. La cause du départ du feu n’est toujours pas établie. Dans un premier temps, une fausse rumeur expliquait que c’est en voulant faire flamber une volaille avec du whisky pour le repas de réveillon que l’incendie serait parti. Aujourd'hui les experts recherchent toujours pourquoi l'incendie s'est déclenché mais aussi pourquoi il a été aussi violent et pourquoi il a duré près d'une vingtaine d'heures.

0 commentaire
Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.