Incidents lors des matchs de l'Algérie : passe d'armes entre Collomb et Broliquier

Incidents lors des matchs de l'Algérie : passe d'armes entre Collomb et Broliquier
Denis Broliquier et Gérard Collomb - LyonMag

Ce lundi se tenait le dernier conseil municipal de Lyon avant les vacances d'été.

La question de l'insécurité a été abordée. Et pour cause en marge de la Coupe du Monde de foot, plusieurs incidents ont éclaté à Lyon à la fin des matchs de l'Algérie. Lors de la séance, Denis Broliquier a gentiment taclé Gérard Collomb en expliquant "que certains avaient minimisé ces actes de malveillance". Le maire UDI du 2e arrondissement a d'ailleurs prodigué quelques conseils au sénateur maire de Lyon : "Les Lyonnais ont été interpellés par ce non respect d'autrui. Les policiers et les pompiers ont été attaqués, c'est grave. La situation est préoccupante. Il faut incriminer avant le passage à l'acte les comportements dangereux. Nous vous demandons de lutter contre ces incivilités et de punir les auteurs de ces actes". Une intervention qui a fait jaser. L'ambiance est montée d'un ton.

Réponse sèche de l'adjoint à la sécurité, Jean-Yves Sécheresse : "Vous avez l'occasion de parler de ce que vous voulez M. Broliquier mais vous préférez parler de ça, c'est extravagant. Je rends hommage aux policiers. Ils ont été mobilisés, ils ont été performants. Ces incidents n'ont rien à voir avec la joie de populations voulant saluer la victoire de l'équipe d'Algérie. Il s'agit simplement de groupe de casseurs". Concernant les dégâts et les dommages de ces incidents il estime qu'ils "n'ont pas été extrêmement importants".

Quant à Gérard Collomb, il a préféré poursuivre dans cette voie en félicitant à sa manière le travail des forces de l'ordre : "Lors du second match Allemagne-Algérie, un dispositif extrêmement impressionnant avait été mis en place. Cela a permis que la soirée se passe à peu près bien en dépit de provocations venant des deux bords", a-t-il expliqué.

10 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
momo le 11/07/2014 à 14:37

Pas de mort tout va b1.Vivementles élèctions 2015 et 2017.

Signaler Répondre

avatar
vite marine le 11/07/2014 à 14:12

votes marine le problème sera réglé

Signaler Répondre

avatar
JulienB le 08/07/2014 à 09:37

Hallucinant votre article. A croire que vous n'étiez pas vraiment présent.

Jean-Yves Sécheresse n'a pas reproché à Broliquier de poser ce genre de question, mais bien de le faire hors de tout cadre réglementaire. A savoir qu'il a parlé de ça alors qu'il était question de recyclage de matériaux électroniques... Extravagant, donc !

Ici, on comprend que les élus PS refusent de voir la réalité de la chose. Manipulation !

Signaler Répondre

avatar
Inoui le 08/07/2014 à 09:29

Notre maire se réjouit qu'un match se terminant à plus de minuit avec la defaite de l'equipe drainant des supporters (pas tous) à problème se soit fini sans trop de dégats ?

On croit réver.
Le meme match à 20h00 avec la victoire de l'Algérie et le dispositif policier aurait volé en éclat.

Rassurons nous comme nous pouvons.

Signaler Répondre

avatar
Hervé le 08/07/2014 à 09:22

Pour sauvegarder ses avantages et le pouvoir d'organiser le pillage en règle de l'argent des grands lyonnais, Gérard Collomb ne va tout de même pas avouer publiquement, oui il y a un problème avec la communauté française d'origine algérienne.

Pour durer en politique, il n'y a qu'une règle, il ne faut jamais affronter les problèmes, il faut les les cacher ou les nier.

Gérard Collomb est un expert en la matière.

Signaler Répondre

avatar
Gégé la Magouille le 08/07/2014 à 09:08

"les 2 bords"... quelle pirouette M. Collomb !
Il n'y avait qu'un bord qui a détruit le mobilier urbain et les voitures ! Votre ami Carenco ne vous l'a pas expliqué, mais les lyonnais l'ont bien vu.
Payez la facture. Et dites à M. Broliquier que tant que l'UDI défendra une immigration massive ce genre de faits va se banaliser...

Signaler Répondre

avatar
Hervé le 08/07/2014 à 08:13

"...Cela a permis que la soirée se passe à peu près bien en dépit de provocations venant des deux bords."

Alors que tous les matchs de l'Algérie ont engendré violences et chaos dans certains quartiers, M. Collomb silencieux jusqu'à présent ose dire que cela s'est à peu près bien passé.
Un climat insurrectionnel a régné après chaque match de l'Algérie et pour M. Collomb l'origine serait les jeunes qui ont lors du dernier match de l'Algérie manifesté contre les putchistes algériens.

On comprend mieux avec quelles voix M. Collomb a été élu pour ne pas oser stigmatiser ses électeurs voyous.

Signaler Répondre

avatar
sans souci le 08/07/2014 à 06:18

"à peu près bien " dixit le Maire de LYON.... Toujours dans l'à peu près Mr COLLOMB

Signaler Répondre

avatar
Kestion le 07/07/2014 à 23:07

"Soirées à peu près bien... provocation venant des deux bords".

Quels sont ces deux bords ?

Signaler Répondre

avatar
Des faux culs !!! le 07/07/2014 à 21:02

Tous nos élus PS préfèrent de voiler la face.
Les incidents ont été nombreux et inexcusables.
Par contre il est dommage que les autres élus n'aient pas demandé à Monsieur le Maire qui va payer les factures du déploiement de police et des dégâts matériels.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.