Rythmes scolaires : Havard et la droite ont quitté le conseil municipal

Rythmes scolaires : Havard et la droite ont quitté le conseil municipal
Photo d'illustration - LyonMag

"C'est ça votre grand coup annoncé ?", a demandé, rieur, Gérard Collomb.

Lundi soir, alors que les élus lyonnais viennent de s'écharper sur la question des rythmes scolaires, la droite a décidé de quitter l'hémicycle, mettant fin pour elle au dernier conseil municipal avant les vacances d'été.

Si Michel Havard et ses troupes ont décidé de partir, c'est "pour dire non au mépris" du maire socialiste. Ce dernier a effectivement refusé de polémiquer sur ce sujet brûlant, souffrant de zones d'ombres comme ces votes des conseils d'écoles, comptés et recomptés. Anne Brugnera, l'adjointe à l'Education, a préféré expliquer que "l'histoire de ce vote est derrière nous" avant de finalement soumettre aux voix la délibération concernant l'attribution de subventions publiques aux structures qui prendront en charge les temps périscolaires à la rentrée prochaine (environ 3 millions d'euros pour 33 MJC, associations, centres sociaux...).

Avant ce vote, l'intégralité des acteurs de l'opposition se sont exprimés, du FN à la maire du 1er arrondissement, Nathalie Perrin-Gilbert. Preuve que ce dossier clos aurait pu être plus démocratique.

14 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
looser le 10/07/2014 à 19:48

Havard c'est comme Hamelin, un looser c'est pour cela qu'il s sont amis

Signaler Répondre

avatar
TOTO le 10/07/2014 à 19:43
TOTO a écrit le 08/07/2014 à 19h48

vous avez raison il vaut mieux un speudo dictateur façon COLLOMB!
La pensée unique selon le PS, devient une dictature à la Valls à laquelle adhère COLLOMB.
Au fait il en est ou de tous ces mandats le cumulard?

J'attends une réponse!

Signaler Répondre

avatar
TOTO le 10/07/2014 à 19:41
marcel a écrit le 08/07/2014 à 20h14

Ils quittent le conseil municipal pour des fadaises.

Ils ne font rien, pour que le parquet ouvre une instruction judiciaire contre un élu socialiste qui a tenu publiquement des propos antisémite.

la justice est sous contrôle PS, ça ne sert à rien d'attaquer des membres du PS.
pour l'instant la cible de TAUBIRA c'est l'ump et SARKO

Signaler Répondre

avatar
TOTO le 10/07/2014 à 19:37
Particulièrement agacée a écrit le 08/07/2014 à 22h20

Une bonne fois pour toute que messieurs et mesdames les journalistes qui suivent l'actualité politique lyonnaise et s'émerveillent des invectives, du dédain et du déni que profère le Maire de Lyon à l'encontre de l'opposition municipale s'interrogent sur un POINT et un seul :
Monsieur Collomb va t'il montrer l'exemple à la rentrée à l'ensemble des familles lyonnaises, qui vont être ponctionnées financièrement parce qu'elles ont leur progéniture en école publique et n'ont rien demandé, va t'il donc lui pour cela DE-SINSCRIRE ses propres enfants de l'enseignement privé pour leur faire découvrir les charmes et les avantages de la réforme des Rythmes Scolaires aplliqué au public.
Lui le premier édile, le premier modèle Lyonnais ? le donneur de leçons !
Je suggère donc aux journalistes de tous les médias lyonnais d'être présents le jour de la rentrée devant certaines écoles privées du 5e ! oh surprise ! Outre ceux du premier édile, il y aura d'autres bouts de choux, progénitures d'autres élus très en vogue ! localement ou nationalement ,qui finalement savent reconnaitre et apprécier eux aussi l'organisation pédagogique privée. Alors on arrête l'hypocrisie collective, on ouvre les yeux et on va au bout du sujet !

Le PS et la pensée unique, mais surtout faites ce que je dit mais surtout pas ce que je fais.
Exemple COLLOMB avec tous ses mandats, alors que le PS est contre le cumul des mandats, ah oui c'est vrai pas avant 2017, c'est sur vu la raclée qu'ils vont se prendre il ne restera pas beaucoup de cumulards au PS

Signaler Répondre

avatar
Particulièrement agacée le 08/07/2014 à 22:20

Une bonne fois pour toute que messieurs et mesdames les journalistes qui suivent l'actualité politique lyonnaise et s'émerveillent des invectives, du dédain et du déni que profère le Maire de Lyon à l'encontre de l'opposition municipale s'interrogent sur un POINT et un seul :
Monsieur Collomb va t'il montrer l'exemple à la rentrée à l'ensemble des familles lyonnaises, qui vont être ponctionnées financièrement parce qu'elles ont leur progéniture en école publique et n'ont rien demandé, va t'il donc lui pour cela DE-SINSCRIRE ses propres enfants de l'enseignement privé pour leur faire découvrir les charmes et les avantages de la réforme des Rythmes Scolaires aplliqué au public.
Lui le premier édile, le premier modèle Lyonnais ? le donneur de leçons !
Je suggère donc aux journalistes de tous les médias lyonnais d'être présents le jour de la rentrée devant certaines écoles privées du 5e ! oh surprise ! Outre ceux du premier édile, il y aura d'autres bouts de choux, progénitures d'autres élus très en vogue ! localement ou nationalement ,qui finalement savent reconnaitre et apprécier eux aussi l'organisation pédagogique privée. Alors on arrête l'hypocrisie collective, on ouvre les yeux et on va au bout du sujet !

Signaler Répondre

avatar
marcel le 08/07/2014 à 20:14

Ils quittent le conseil municipal pour des fadaises.

Ils ne font rien, pour que le parquet ouvre une instruction judiciaire contre un élu socialiste qui a tenu publiquement des propos antisémite.

Signaler Répondre

avatar
TOTO le 08/07/2014 à 19:48
Michel Bobard a écrit le 08/07/2014 à 17h44

Mais ou est donc passé la Havardie qui il y a encore 4 mois étaient là pour le défendre comme un seul homme.
Et Havard ci et Havard là.

Mais où sont donc passés les ANSELMO, les Cumulus Plancus, les Gavroche69, les confit, les unlyonnais etc. ?
Avare aurait-il un effet dissolvant ?

La droite dure n'en veut pas, la droite molle (Geourjon) est fachée car il a trahit sa parole. (affaire Pascal Blache).
36 15 CODE QUI N'EN VEUT ?

vous avez raison il vaut mieux un speudo dictateur façon COLLOMB!
La pensée unique selon le PS, devient une dictature à la Valls à laquelle adhère COLLOMB.
Au fait il en est ou de tous ces mandats le cumulard?

Signaler Répondre

avatar
Michel Bobard le 08/07/2014 à 17:44

Mais ou est donc passé la Havardie qui il y a encore 4 mois étaient là pour le défendre comme un seul homme.
Et Havard ci et Havard là.

Mais où sont donc passés les ANSELMO, les Cumulus Plancus, les Gavroche69, les confit, les unlyonnais etc. ?
Avare aurait-il un effet dissolvant ?

La droite dure n'en veut pas, la droite molle (Geourjon) est fachée car il a trahit sa parole. (affaire Pascal Blache).
36 15 CODE QUI N'EN VEUT ?

Signaler Répondre

avatar
roudoudou le 08/07/2014 à 15:44

Les valets des socialistes, amusent la galerie !

Parce que sur le fond, ils sont non seulement d'accord avec le kalife lyonnais mais en plus ils n'on rien a dire !

Donc ne vous laissez pas tromper par les agissements des pseudos opposants aux socialistes !

Signaler Répondre

avatar
ras le bol le 08/07/2014 à 12:22

ras le bol de ce POUTINE LYONNAIS
con-frère maçon comme 60% des conseillers municpaux

qui fait la la politique de la terre brulée

Signaler Répondre

avatar
citoyenne le 08/07/2014 à 11:23

Havard n'a rien à dire sur les rythmes scolaires alors il part

Signaler Répondre

avatar
stop arnaques le 08/07/2014 à 11:01

et voil M Collomb acceptant la contradiction une fois de plus, lyon est quand mme une des rares villes ou la rforme des rythmes scolaires ncessite que les parents mettent la main a la poche et pas qu'un peu, 20 ? par mois. Mais on devrait tre habitu avec les socialistes "moi president j'augmenterai pas la tva" "moi maire de lyon la reforme des rythles scolaire necessitera une participation des parenrs a hauteur de 20 ? par an max " enfin c'est Trs socialistes tout a j'espre que les lecteurs qui se sont fait avoir comme moi s' en souviendront la prochaine fois!

Signaler Répondre

avatar
opinion le 08/07/2014 à 10:56

Havard Hamelin font comme la cgt

Signaler Répondre

avatar
Rémi le 08/07/2014 à 10:50

Si Havard fait la politique de la chaise vide, c'est qu'il n'a rien à dire ... comme d'habitude !!!

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.