Un chantier manqué à Perrache va coûter plus de 15 000 euros au Grand Lyon

Un chantier manqué à Perrache va coûter plus de 15 000 euros au Grand Lyon
LyonMag

C'est l'histoire d'une mésentente entre le Grand Lyon et Keolis qui pourrait bien coûter cher.

Le Progrès rapporte ce mercredi la triste affaire des escalators de Perrache.

En janvier dernier, un escalator devait être posé dans l'échangeur de Perrache dans le 2e arrondissement de Lyon. Pour procéder au chantier de nuit, le Grand Lyon avait demandé à Keolis de préalablement neutraliser les caténaires des tramways. Mais l'exploitant des trams n'aurait pas tenu son engagement et les équipes du chantier se sont retrouvées bien bêtes, sans la possibilité de travailler. L'escalator, laissé sur un trottoir, sera finalement évacué en urgence pour éviter une vandalisation.

Les entreprises du chantier ont ensuite envoyé la note au Grand Lyon pour le déplacement (pour rien) du personnel : 15 571, 20 euros ! La communauté urbaine a expliqué au quotidien son souhait d'envoyer la note à Keolis.

X
4 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
limousin le 28/08/2014 à 13:17

C'est bien la preuve que M. le maire de Lyon, M. Collomb, doit s'occuper des affaires de la ville et de la "métropole" qu'il voulait diriger "pour lui tout seul" (cf. loi sur les métropoles de janvier dernier).
Et s'il n'y avait que ce gaspillage : marchés publics invalidés, remontrances de la Chambre régionale des comptes (affaires culturelles, l'Opéra par exemple), insécurité croissante, "absence" pendant les troubles divers et variés de ces mois de mai et juin dans Lyon et sa banlieue, campements illégaux, etc.

Pas la peine donc, de briguer un poste de ministre : M. le maire cumule trop de mandats comme cela et il n'est pas toujours présents là où il DOIT être : à Lyon et dans le Grand-Lyon.

Signaler Répondre

avatar
cervelle dans ta tete le 28/08/2014 à 10:36
nul a écrit le 27/08/2014 à 21h04

et dire que se sont des socialistes

l'ump c'est genial cest sur avec sarko qui se servais dans les caisse de l'etat

Signaler Répondre

avatar
nul le 27/08/2014 à 21:04

et dire que se sont des socialistes

Signaler Répondre

avatar
WAalain le 27/08/2014 à 14:56

Bien entendu, il doit exister des échanges écrits de la demande de la Ville à Kéolis qui prouve que ce dernier n'a pas respecter son engagement.

C'est alors facile de se retourner contre lui pour non respect des clauses d'un contrat.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.