Ecoutez Jazz Radio, Jazz et Soul

    

LyonMag

C’est la rentrée des classes à Lyon !

LyonMag

Cartables et trousses sont prêts depuis plusieurs jours maintenant pour bien débuter la reprise ce mardi dans les établissements de la région.

Dans le Rhône, ils sont exactement 359 584 élèves à faire la rentrée : 197 997 au primaire (164 629 dans le public et 33 368 dans le privé), 87 960 au collège (59 155 dans le public et 28 805 dans le privé), 56 672 au lycée (38 071 dans le public et 18 601 dans le privé) et enfin 16 955 en lycée professionnelle (11 676 dans le public et 5 279 dans le privé).

Cette rentrée 2014 est également marquée par la mise en place de la réforme des rythmes scolaires, obligatoires dans les écoles publiques. Cette mesure prévoit le retour des quatre jours et demi et une période de temps périscolaire le vendredi après-midi. Cette réforme représente d'ailleurs un budget de 7 millions d'euros.



Tags : rentree scolaire | rythmes scolaires |

Commentaires 36

Déposé le 03/09/2014 à 14h39  
Par Louis Lyon Citer

dogmatisme a écrit le 03/09/2014 à 13h55

Vous faites des raccourcis et une mauvaise interprétation des statistiques de l'INSEE:En résumé si les enfants d'ouvrier restent ouvriers ou ont des difficultés à l'école cela n'est pas du qu'à l'argent dépensé par les CSP+ mais en grande partie à l'éducation et la transmission des savoirs de la famille et des réseaux utilisés pour l’insertion dans l'entreprise:L'apprentissage scolaire ne rectifie pas vraiment ces"inégalités" malgré l'accès et la démocratisation des études .On est bien loin du rêve (le votre) de voir l'école faire l’ascension sociale sauf exceptions et il faut accepter la pluridisciplinarité de l'accès à la formation (privé public) qui se fait tout au long de la vie et qui ne peut pas être pas gratuite sauf faire des choix budgétaires et supprimer des milliards d'autres dépenses publiques (utopie)...

Je suis d'accord avec la 1ère partie de votre commentaire, avec un tas d'autres raisons complémentaires, comme l'environnement famille-amis-voisins ... qui est certainement très important. Mais aussi, mais si ! les séries TV, Internet, ... qui ont beaucoup + d'impact qu'on ne le pense. Des vocations de gendarme, avocat, urgentiste, ... Oui, j'ai bien lu l'analyse de l'insee.
Mais pas avec la suite. L'école publique ET quasi-gratuite doit rester la rêgle. Pourquoi "faut-il" accepter qu'un jeune, avec des parents pas trop riches, soit obligé de partir bosser après le bac, quand son copain, avec de moins bonnes notes, entre dans l'enseignement supérieur ? Vous pensez que,... bon, c'est comme ça, tant pis ... Ben pas moi. Je ne peux pas accepter qu'il faille être né du bon côté de la barrière, avec le bon nom et le bon physique et les bons pistons. C'est probablement pour cela que je reste fondamentalement de gauche. Les rêves ? j'en ai encore plein. Après d'amères désillusions (dans les années Giscard, le bon diplôme sans le bon piston ne servait pas à grand chose ...) - et 20 ans de bagarre pour y arriver. Renoncer c'est devenir vieux.
Et bien sûr, il faut taper dans d'autres dépenses publiques. La France a besoin de projets, mais aussi de gestionnaires.

Déposé le 03/09/2014 à 13h55  
Par dogmatisme Citer

Louis Lyon a écrit le 03/09/2014 à 10h23

Ha bon ? la CSP des parents n'a rien à voir avec les résultats scolaires ?
voir étude de l'insee: comparez le taux de retard en 6ème et le revenu médian des parents ...
http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=0&ref_id=ip1512

Et je le redis: la faillite serait de baisser les bras - et de basculer vers du privé pour tous ceux qui en ont les moyens. Ce que, en tant que républicain laïque, je n'accepte pas. Payer une école privée, c'est aussi une façon de dire que si son gamin n'y arrive pas, alors que j'ai tout fait pour lui ... ! Plus facile que de suivre les devoirs.
Et puis il n'y a rien à faire: on a fait la révolution en 1789 m...... Ce n'est pas pour trouver maintenant "normal" que ceux qui paient soient mieux lottis. Moi non plus, et mes gamins non plus.

Vous faites des raccourcis et une mauvaise interprétation des statistiques de l'INSEE:En résumé si les enfants d'ouvrier restent ouvriers ou ont des difficultés à l'école cela n'est pas du qu'à l'argent dépensé par les CSP+ mais en grande partie à l'éducation et la transmission des savoirs de la famille et des réseaux utilisés pour l’insertion dans l'entreprise:L'apprentissage scolaire ne rectifie pas vraiment ces"inégalités" malgré l'accès et la démocratisation des études .On est bien loin du rêve (le votre) de voir l'école faire l’ascension sociale sauf exceptions et il faut accepter la pluridisciplinarité de l'accès à la formation (privé public) qui se fait tout au long de la vie et qui ne peut pas être pas gratuite sauf faire des choix budgétaires et supprimer des milliards d'autres dépenses publiques (utopie)...

Déposé le 03/09/2014 à 13h47  
Par Au secours! Citer

Parents, n'abandonnez pas vos enfants! a écrit le 02/09/2014 à 16h08

La Gauche n'a plus que le sociétal et l'idéologie QUEER pour se différencier! Avec BELKACEM ça ne va pas s'arranger, au contraire les lobbie LGBT auront carte blanche pour assèner leur propagande! Mais ça ne date pas d'hier et ce n'est pas réserver à la Gauche, Luc CHATEL qui a salué "la nomination d'une femme" avait déjà donné son Feu Vert! Parents n'écoutez pas BELKACEM ouvrez les yeux et protégez vos enfants! Informez-vous regardez cette video d'un reportage du JT de 20 heures de France 2 : https://www.youtube.com/watch?v=JxTp-wIg-MU
(ce n'est pas un document de propagande de l'Extreme-Droite) C'est ça que vous voulez que l'Ecole enseigne à vos enfants?

Cet video : un vrai viol de conscience! Et Belkacem veut généraliser ce genre de propagande?

Déposé le 03/09/2014 à 10h23  
Par Louis Lyon Citer

JdcJdr a écrit le 03/09/2014 à 09h13

Je vous renvoie à mon commentaire n°1 au sujet des moyens des parents qui mettent leurs enfants dans le privé.
Vous semblez avoir de gros clichés sur ces établissements...

D'autre part ce n'est pas le privé que vous devez incriminé, mais le public en raison de son incapacité à:
- assurer l'ordre dans bon nombre d'établissements (respect des professeurs, sécurité des élèves, etc.)
- enseigner aux enfants qui lui sont confiés les bases (combien d'enfants qui ne savent pas lire ou écrire correctement en entrant en 6è ?).

Ces différentes raisons poussent les parents à inscrire leurs enfants dans le privé. Ce n'est pas le plaisir de payer 4000€ de scolarité et de faire des km de trajet chaque matin pour les déposer à l'école...

Ha bon ? la CSP des parents n'a rien à voir avec les résultats scolaires ?
voir étude de l'insee: comparez le taux de retard en 6ème et le revenu médian des parents ...
http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?reg_id=0&ref_id=ip1512

Et je le redis: la faillite serait de baisser les bras - et de basculer vers du privé pour tous ceux qui en ont les moyens. Ce que, en tant que républicain laïque, je n'accepte pas. Payer une école privée, c'est aussi une façon de dire que si son gamin n'y arrive pas, alors que j'ai tout fait pour lui ... ! Plus facile que de suivre les devoirs.
Et puis il n'y a rien à faire: on a fait la révolution en 1789 m...... Ce n'est pas pour trouver maintenant "normal" que ceux qui paient soient mieux lottis. Moi non plus, et mes gamins non plus.

Déposé le 03/09/2014 à 09h25  
Par JdcJdr Citer

escroqueries en bande organisées a écrit le 03/09/2014 à 04h20

il n'y a absolument pas besoin d'écoles spécifiques pour cela surtout quand il s'agit de faire payer les parents d'un coté et les citoyens de l'autre....

Parce que bien évidement les enseignants du privés sont payer par l'état sur le budget de l'éducation nationale!!!!

Si vous voulez que tous les élèves du privé se retrouvent dans le public... préparez-vous à payer beaucoup plus d'impôt, la facture risque d'être salée !
L'enseignement privé arrange bien l'EN qui n'a pas les moyens ni les structures pour s'occuper des 2 millions d'élèves qui y sont scolarisés. Avec, on le redit, un taux de réussite bien plus important.
Arrêtez votre sectarisme d'un autre âge et passez à la suite... même les socialistes l'ont bien compris: comme les autres responsables politiques, un bon nombre met ses enfants dans le privé.

Déposé le 03/09/2014 à 09h13  
Par JdcJdr Citer

Louis Lyon a écrit le 02/09/2014 à 19h40

Les écoles-lycées privés ont parfois de meilleurs taux de réussite, mais pas toujours. Et, en vieux gauchiste, lier les chances scolaires d'un gamin au porte-monnaie des parents me dérange profondément. Vous peut-être pas. Moi, si. D'où mon aversion pour les écoles privées, comme pour les facs payantes.
Par ailleurs, je ne crois pas que ce soit lié à la qualité de l'enseignement, mais plutôt aux CSP des parents qui paient. On a beau dire, toutes les stat le démontrent. Dans les grandes écoles, les fils d'ouvriers ou chomeurs ne sont pas légion ...
Ensuite, 1 heure de caté ou la messe ou la prière ou quoique ce soit d'autre..., ne justifie pas qu'il faille une école spéciale pour cela.
Aujourd'hui c'était la rentrée dans les nombreux collèges et lycées près de chez nous: et je vous garantis que les ambiances étaient TRES différentes, et que la religion des écoles privées étaient TRES marquées. Et je crois que c'est précurseur de bien des intolérances à venir.

Je vous renvoie à mon commentaire n°1 au sujet des moyens des parents qui mettent leurs enfants dans le privé.
Vous semblez avoir de gros clichés sur ces établissements...

D'autre part ce n'est pas le privé que vous devez incriminé, mais le public en raison de son incapacité à:
- assurer l'ordre dans bon nombre d'établissements (respect des professeurs, sécurité des élèves, etc.)
- enseigner aux enfants qui lui sont confiés les bases (combien d'enfants qui ne savent pas lire ou écrire correctement en entrant en 6è ?).

Ces différentes raisons poussent les parents à inscrire leurs enfants dans le privé. Ce n'est pas le plaisir de payer 4000€ de scolarité et de faire des km de trajet chaque matin pour les déposer à l'école...

Déposé le 03/09/2014 à 09h06  
Par Louis Est Lyonnais Citer

JCB a écrit le 02/09/2014 à 21h45

J'ai l'impression de revoir les débats et polémiques de 1984 avec la grande manifestation pour l'école privé...
Que l'on regrette le développement des écoles privées est lié en grande partie à une demande croissante d'exigences des parents qui ne retrouvent plus la qualité dans certaines écoles publiques dites républicaines:les raisons?beaucoup mais pour certains le multiculturalisme s'est inversée dans certains quartiers (sans être tabou sur le sujet) et amène des familles françaises (pas forcément dans les CSP sup comme vous l'insinuer) à écarter leurs enfants dans des établissements où le respect entre élèves et vis à vis des prof ne se fait pas au quotidien:les reportages et témoignages diverses font légion...
Un autre raison de l'évolution est la gestion hasardeuse des gouvernements successifs de l'argent public qui entraine une dette gigantesque et un déficit chronique depuis 40 ans et le mammouth n'a pas obtenu les investissements optimisés :comment voulez vous trouver de l'argent dans des caisses déjà vides afin de répondre aux exigences de l'apprentissage face aux attentes de la nation et des entreprises? Sans être pro- privé ni sectarisme comme vous (j'enseigne à dans un établissement public avec un enfant dans le privé..!.) ,le paysage actuel école public-privé est nécessaire et il ne sert à rien de les mettre en concurrence sur des critères quantitatifs sans analyse pertinente comme le font certains médias mais cela n'empêche pas de maintenir une émulation entre elles pour éviter que des écarts sur la qualité rendue ne se creusent trop au bénéfices des établissements privés..L' équilibre doit être maintenue avec une charte des programmes identiques pour tous et malgré votre nostalgie du tout public impossible de revenir en arrière sous peine de mettre la France en faillite

Que vous dire ?? J'étais moi même encore en fac en 1984: que j'avais choisie / à une école de commerce payante, par "idéal républicain" (déjà ...). Et j'ai trouvé dans l'école lycée et facs publics, cette ouverture au monde et à tous que j'ai voulu transmettre à mes enfants.

Professionnellement, cela ne m'a pas pénalisé, et mes enfants ont fait une bonne scolarité dans le public. Habitant dans un quartier très "multiculturel" de l'Est lyonnais, je me suis bien posé de sérieuses questions au collège (discipline défaillante, malgré la compétence du proviseur) ... mais ensuite, au lycée (G.Brassens), plus de problème. Et le lycée privé (et catho) de ma commune n'a pas forcément bonne réputation en terme de discipline. Comme quoi, l'habit ne fait pas le moine ...

En termes de budgets ... , honnêtement je n'en sais rien. Le lycée est nickel (entièrement rénové/ neuf), et me semble disposer des équipements nécessaires. Ailleurs ?? je ne sais pas. Donc, ne pas généraliser.

Et c'est vrai que nous avons préféré, par solidarité et conviction républicaine, ne pas payer une école privée, et ne pas accepter que cette école publique, qui nous a formés, devienne un guetto. Si cela s'était mal passé, nous aurions peut-être changé d'avis. Mais les scolarités se sont bien passés.

La faillite serait de baisser les bras, et au lieu de combattre, d'accepter les dérives discriminatoires.

Déposé le 03/09/2014 à 08h31  
Par Foldire Citer

Louis Lyon a écrit le 02/09/2014 à 12h52

moi je contre CONTRE les écoles privées confessionnelles. TOUTES les écoles privées: les catho comme les juives ou les musulmanes. Et faut apprendre aux enfant à vivre ensemble. Il n'y a pas de poste catho, de trains musulmans, de parkings juifs, ... Autant apprendre aux tout petits que le monde est multiculturel et ouvert à tous. Filles comme garçons, noirs ou marrons ou jaune, homos ou hétéros, riches ou moins riches,... Une bonne nationalisation-révolution à refaire ?

Très intéressant ce commentaire.
Il est la démonstration d'un cerveau contaminé par le discours de l'oligarchie.

Déposé le 03/09/2014 à 04h20  
Par escroqueries en bande organisées Citer

JdcJdr a écrit le 02/09/2014 à 15h02

Vous voulez revenir au bon vieux temps de 1905, quand l'Etat se permettait de spolier le clergé de ses églises, monastères, presbytères ?
Mettre la main sur des centaines de millions d'euros d'immobilier, voilà la solution pour remettre à flots le mammouth, et combler ensuite le trou de la sécu s'il reste du magot ???

Une école catho dispense (en théorie) un enseignement catho. Si un juif, un musulman ou un athée veut en profiter, libre à lui, les portes sont ouvertes.
Le public ne dispense pas cet enseignement. Voilà toute la spécificité des écoles privées... vous saisissez ?

il n'y a absolument pas besoin d'écoles spécifiques pour cela surtout quand il s'agit de faire payer les parents d'un coté et les citoyens de l'autre....

Parce que bien évidement les enseignants du privés sont payer par l'état sur le budget de l'éducation nationale!!!!

Déposé le 02/09/2014 à 21h45  
Par JCB Citer

Louis Lyon a écrit le 02/09/2014 à 19h40

Les écoles-lycées privés ont parfois de meilleurs taux de réussite, mais pas toujours. Et, en vieux gauchiste, lier les chances scolaires d'un gamin au porte-monnaie des parents me dérange profondément. Vous peut-être pas. Moi, si. D'où mon aversion pour les écoles privées, comme pour les facs payantes.
Par ailleurs, je ne crois pas que ce soit lié à la qualité de l'enseignement, mais plutôt aux CSP des parents qui paient. On a beau dire, toutes les stat le démontrent. Dans les grandes écoles, les fils d'ouvriers ou chomeurs ne sont pas légion ...
Ensuite, 1 heure de caté ou la messe ou la prière ou quoique ce soit d'autre..., ne justifie pas qu'il faille une école spéciale pour cela.
Aujourd'hui c'était la rentrée dans les nombreux collèges et lycées près de chez nous: et je vous garantis que les ambiances étaient TRES différentes, et que la religion des écoles privées étaient TRES marquées. Et je crois que c'est précurseur de bien des intolérances à venir.

J'ai l'impression de revoir les débats et polémiques de 1984 avec la grande manifestation pour l'école privé...
Que l'on regrette le développement des écoles privées est lié en grande partie à une demande croissante d'exigences des parents qui ne retrouvent plus la qualité dans certaines écoles publiques dites républicaines:les raisons?beaucoup mais pour certains le multiculturalisme s'est inversée dans certains quartiers (sans être tabou sur le sujet) et amène des familles françaises (pas forcément dans les CSP sup comme vous l'insinuer) à écarter leurs enfants dans des établissements où le respect entre élèves et vis à vis des prof ne se fait pas au quotidien:les reportages et témoignages diverses font légion...
Un autre raison de l'évolution est la gestion hasardeuse des gouvernements successifs de l'argent public qui entraine une dette gigantesque et un déficit chronique depuis 40 ans et le mammouth n'a pas obtenu les investissements optimisés :comment voulez vous trouver de l'argent dans des caisses déjà vides afin de répondre aux exigences de l'apprentissage face aux attentes de la nation et des entreprises? Sans être pro- privé ni sectarisme comme vous (j'enseigne à dans un établissement public avec un enfant dans le privé..!.) ,le paysage actuel école public-privé est nécessaire et il ne sert à rien de les mettre en concurrence sur des critères quantitatifs sans analyse pertinente comme le font certains médias mais cela n'empêche pas de maintenir une émulation entre elles pour éviter que des écarts sur la qualité rendue ne se creusent trop au bénéfices des établissements privés..L' équilibre doit être maintenue avec une charte des programmes identiques pour tous et malgré votre nostalgie du tout public impossible de revenir en arrière sous peine de mettre la France en faillite

Déposé le 02/09/2014 à 21h33  
Par gilles b Citer

Louis Lyon a écrit le 02/09/2014 à 19h40

Les écoles-lycées privés ont parfois de meilleurs taux de réussite, mais pas toujours. Et, en vieux gauchiste, lier les chances scolaires d'un gamin au porte-monnaie des parents me dérange profondément. Vous peut-être pas. Moi, si. D'où mon aversion pour les écoles privées, comme pour les facs payantes.
Par ailleurs, je ne crois pas que ce soit lié à la qualité de l'enseignement, mais plutôt aux CSP des parents qui paient. On a beau dire, toutes les stat le démontrent. Dans les grandes écoles, les fils d'ouvriers ou chomeurs ne sont pas légion ...
Ensuite, 1 heure de caté ou la messe ou la prière ou quoique ce soit d'autre..., ne justifie pas qu'il faille une école spéciale pour cela.
Aujourd'hui c'était la rentrée dans les nombreux collèges et lycées près de chez nous: et je vous garantis que les ambiances étaient TRES différentes, et que la religion des écoles privées étaient TRES marquées. Et je crois que c'est précurseur de bien des intolérances à venir.

Je viens de lire ça et désolé j'ai explosé de rire c'est du grand n'importe quoi de dire ça!
, de plus en plus de "gens de la classe moyenne" mettent leurs enfants en école privée par OBLIGATION pour ne pas que leurs enfants n'aient à subir les dérives des gones à problêmes livrés à eux même et abandonnés en "garderie" par leurs PARENTS avec tous les soucis d'enseignement, de concentration, de sécurité afférents que nous connaissons tous.

L'éducation nationale n'est ni une garderie ni un un centre de redressement.

De plus et concernant la religion mes enfants vont dans une école catholique où les enfants font ce qu'ils veulent et comme ils le veulent , personne ne les oblige.

Je crois même qu'ils sont que 30% à aller au cathé, sachant que dans cette école les musulmans et juifs sont les bienvenus...de plus en plus de familles modestes et musulmanes qui ont le désir "d'arracher" leurs enfants à la décrépitude de notre système d'ailleurs arrivent puisque mes enfants en ont de plus en plus en classe.

La différence? c'est que les règles sont affichées d'entrée et SURTOUT sont appliquées.

bonne rentrée à tous

Déposé le 02/09/2014 à 19h40  
Par Louis Lyon Citer

JdcJdr a écrit le 02/09/2014 à 16h20

Vous parlez de nationaliser ces écoles, voilà pourquoi je fais le lien avec les nationalisations d'églises en 1905, qui n'étaient que des spoliations pour parler clairement.

Dispenser des cours de cathéchisme n'empêche pas du tout de dispenser les autres matières: pour preuve les écoles privées font pour la plupart partie des établissements obtenant les meilleurs résultats au bac.

Il y a donc les heures de cours "normales", et souvent 1 ou 2h pour le cathé, ou la Messe.
Ensuite libre à chaque enseignant d'enseigner sa matière comme il l'entend. On endoctrine aussi bien les enfants dans le public à ce propos...

Les écoles-lycées privés ont parfois de meilleurs taux de réussite, mais pas toujours. Et, en vieux gauchiste, lier les chances scolaires d'un gamin au porte-monnaie des parents me dérange profondément. Vous peut-être pas. Moi, si. D'où mon aversion pour les écoles privées, comme pour les facs payantes.
Par ailleurs, je ne crois pas que ce soit lié à la qualité de l'enseignement, mais plutôt aux CSP des parents qui paient. On a beau dire, toutes les stat le démontrent. Dans les grandes écoles, les fils d'ouvriers ou chomeurs ne sont pas légion ...
Ensuite, 1 heure de caté ou la messe ou la prière ou quoique ce soit d'autre..., ne justifie pas qu'il faille une école spéciale pour cela.
Aujourd'hui c'était la rentrée dans les nombreux collèges et lycées près de chez nous: et je vous garantis que les ambiances étaient TRES différentes, et que la religion des écoles privées étaient TRES marquées. Et je crois que c'est précurseur de bien des intolérances à venir.

Déposé le 02/09/2014 à 16h20  
Par JdcJdr Citer

Louis Lyon a écrit le 02/09/2014 à 15h42

Ecole publique et laïque n'implique pas de récupérer les églises et presbytères ...Vous mélangez tout.
Une école doit avant tout dispenser un enseignement général: math, géo, littérature, ... qui n'ont rien à voir avec une religion. le gamins n'ont qu'aller au catéchisme ou autre, en dehors des programmes scolaires. Cela n'a rien à voir avec l'enseignement général et l'école. Vous saisissez ?
J'avais lu une interview du responsable d'une école coranique, à Décines: qui expliquait qu'ils appliquaient le programme de l'éducation nationale, "en dehors de certains points avec lesquels nous ne sommes pas d'accord ...". Et là, cela me fait bondir au plafond: porte ouverte à la propagande et la manipulation des enfants. Même si l'école a parait-il un bon niveau. Les mêmes dérives dans les écoles juives ou catho me font tout autant bondir. Ce n'est pas admissible. Le programme doit être le même pour tous. Ou alors il faut retirer l'agrément aux écoles.
Et une école publique laïque unique serait bien plus saine.

Vous parlez de nationaliser ces écoles, voilà pourquoi je fais le lien avec les nationalisations d'églises en 1905, qui n'étaient que des spoliations pour parler clairement.

Dispenser des cours de cathéchisme n'empêche pas du tout de dispenser les autres matières: pour preuve les écoles privées font pour la plupart partie des établissements obtenant les meilleurs résultats au bac.

Il y a donc les heures de cours "normales", et souvent 1 ou 2h pour le cathé, ou la Messe.
Ensuite libre à chaque enseignant d'enseigner sa matière comme il l'entend. On endoctrine aussi bien les enfants dans le public à ce propos...

Déposé le 02/09/2014 à 16h08  
Par Parents, n'abandonnez pas vos enfants! Citer

Parents faites gaffe! a écrit le 02/09/2014 à 09h41

Avec BELKACEM à la tête de L'EN qu'elle veut transformé en Camps de Rééducation Nationale, vous ne pouvez plus confier vos enfants à "L'ECOLE" en toute confiance...surtout si les enseignantes sont membres du SNUipp, syndicat pronant l'idéologie du Genre et la diffusion de la propagande Homosexuelle dès la Maternelle! Si vous ne me croyez pas, au moins, renseignez-vous, pour le bien de vos gosses!

La Gauche n'a plus que le sociétal et l'idéologie QUEER pour se différencier! Avec BELKACEM ça ne va pas s'arranger, au contraire les lobbie LGBT auront carte blanche pour assèner leur propagande! Mais ça ne date pas d'hier et ce n'est pas réserver à la Gauche, Luc CHATEL qui a salué "la nomination d'une femme" avait déjà donné son Feu Vert! Parents n'écoutez pas BELKACEM ouvrez les yeux et protégez vos enfants! Informez-vous regardez cette video d'un reportage du JT de 20 heures de France 2 : https://www.youtube.com/watch?v=JxTp-wIg-MU
(ce n'est pas un document de propagande de l'Extreme-Droite) C'est ça que vous voulez que l'Ecole enseigne à vos enfants?

Déposé le 02/09/2014 à 15h42  
Par Louis Lyon Citer

JdcJdr a écrit le 02/09/2014 à 15h02

Vous voulez revenir au bon vieux temps de 1905, quand l'Etat se permettait de spolier le clergé de ses églises, monastères, presbytères ?
Mettre la main sur des centaines de millions d'euros d'immobilier, voilà la solution pour remettre à flots le mammouth, et combler ensuite le trou de la sécu s'il reste du magot ???

Une école catho dispense (en théorie) un enseignement catho. Si un juif, un musulman ou un athée veut en profiter, libre à lui, les portes sont ouvertes.
Le public ne dispense pas cet enseignement. Voilà toute la spécificité des écoles privées... vous saisissez ?

Ecole publique et laïque n'implique pas de récupérer les églises et presbytères ...Vous mélangez tout.
Une école doit avant tout dispenser un enseignement général: math, géo, littérature, ... qui n'ont rien à voir avec une religion. le gamins n'ont qu'aller au catéchisme ou autre, en dehors des programmes scolaires. Cela n'a rien à voir avec l'enseignement général et l'école. Vous saisissez ?
J'avais lu une interview du responsable d'une école coranique, à Décines: qui expliquait qu'ils appliquaient le programme de l'éducation nationale, "en dehors de certains points avec lesquels nous ne sommes pas d'accord ...". Et là, cela me fait bondir au plafond: porte ouverte à la propagande et la manipulation des enfants. Même si l'école a parait-il un bon niveau. Les mêmes dérives dans les écoles juives ou catho me font tout autant bondir. Ce n'est pas admissible. Le programme doit être le même pour tous. Ou alors il faut retirer l'agrément aux écoles.
Et une école publique laïque unique serait bien plus saine.

Déposé le 02/09/2014 à 15h02  
Par JdcJdr Citer

Louis Lyon a écrit le 02/09/2014 à 14h55

Donc je ne vois pas pourquoi elles sont cathos. Re-nationalisons les. Tout le monde dans le public et ce sera plus clair. Chacun son boulot.

Vous voulez revenir au bon vieux temps de 1905, quand l'Etat se permettait de spolier le clergé de ses églises, monastères, presbytères ?
Mettre la main sur des centaines de millions d'euros d'immobilier, voilà la solution pour remettre à flots le mammouth, et combler ensuite le trou de la sécu s'il reste du magot ???

Une école catho dispense (en théorie) un enseignement catho. Si un juif, un musulman ou un athée veut en profiter, libre à lui, les portes sont ouvertes.
Le public ne dispense pas cet enseignement. Voilà toute la spécificité des écoles privées... vous saisissez ?

Déposé le 02/09/2014 à 14h55  
Par Louis Lyon Citer

JdcJdr a écrit le 02/09/2014 à 14h33

2/ Jusqu'à preuve du contraire les écoles privées (pour les écoles d'enseignement dit catholique en tout cas) sont ouvertes à tous.
Certaines sont d'ailleurs remplies en majorité de musulmans... vos arguments tombent à l'eau là aussi.

Donc je ne vois pas pourquoi elles sont cathos. Re-nationalisons les. Tout le monde dans le public et ce sera plus clair. Chacun son boulot.

Déposé le 02/09/2014 à 14h49  
Par Louis Lyon Citer

nathasha. a écrit le 02/09/2014 à 13h23

bravos , voila ca c est le vivre ensemble , la religion dois rester libre mais comme la sexualité dans le domaine privé de la maison ! étalé dans la rue cela devient de la pornographie , vivre ensemble oui ! imposer des rites moyenâgeux non ! mes enfants n'ont pas a subir

Louis de Lyon résume la chose de façon clair

Je n'ai pas dit ça. Vivre ensemble, la tolérance et la liberté c'est aussi d'accepter l'autre comme il est. Mettre un voile, une kippa ou une croix autour du cou ... chacun son truc. Je m'en fous je suis athée. Se donner la main dans la rue ou plus, que ce soit mixte ou 2 filles ou 2 gars..., ils font bien ce qu'ils veulent. Ce n'est pas de la pornographie pour autant. Faut quand même pas être bigot ! Be cool.

Déposé le 02/09/2014 à 14h33  
Par JdcJdr Citer

Louis Lyon a écrit le 02/09/2014 à 12h52

moi je contre CONTRE les écoles privées confessionnelles. TOUTES les écoles privées: les catho comme les juives ou les musulmanes. Et faut apprendre aux enfant à vivre ensemble. Il n'y a pas de poste catho, de trains musulmans, de parkings juifs, ... Autant apprendre aux tout petits que le monde est multiculturel et ouvert à tous. Filles comme garçons, noirs ou marrons ou jaune, homos ou hétéros, riches ou moins riches,... Une bonne nationalisation-révolution à refaire ?

2/ Jusqu'à preuve du contraire les écoles privées (pour les écoles d'enseignement dit catholique en tout cas) sont ouvertes à tous.
Certaines sont d'ailleurs remplies en majorité de musulmans... vos arguments tombent à l'eau là aussi.

Déposé le 02/09/2014 à 14h10  
Par JdcJdr Citer

arrc a écrit le 02/09/2014 à 13h03

tiens marrant comment ces mêmes réacs qui parlent au nom du peuple aiment bien planquer leurs enfants dans le privé hors contrat de peur qu'ils croisent des pauvres...

1/ J'ai parlé du privé. Sous contrat comme hors contrat.
Mais M. Je-Sais-Tout a l'air persuadé que dans le hors-contrat on ne croise que des fils de bourges... vous y avez été ? Ce n'est ni les Chartreux, ni les Maristes. Dans le hors-contat il y a des enfants de familles nombreuses, dont les parents investissent tout afin d'assurer leur éducation. Ca vous en bouche un coin non ?

Déposé le 02/09/2014 à 14h08  
Par Donc Citer

nathasha. a écrit le 02/09/2014 à 13h23

bravos , voila ca c est le vivre ensemble , la religion dois rester libre mais comme la sexualité dans le domaine privé de la maison ! étalé dans la rue cela devient de la pornographie , vivre ensemble oui ! imposer des rites moyenâgeux non ! mes enfants n'ont pas a subir

Louis de Lyon résume la chose de façon clair

Tu es donc contre les jupes à ras la touffe,les seins nus et bout de ficelle à la plage,les affiches publicitaire sur les abris bus ou la miss est quasi-nue ,les roulages de pelles(limite acte sexuel!) sur les bancs du jardin public,les spots tv sur lesquels la femme nue vante les mérites d'un aliment...etc etc ?

Déposé le 02/09/2014 à 13h26  
Par nathasha. Citer

arrc a écrit le 02/09/2014 à 13h03

tiens marrant comment ces mêmes réacs qui parlent au nom du peuple aiment bien planquer leurs enfants dans le privé hors contrat de peur qu'ils croisent des pauvres...

et si tu va continuer a payer tes impôts ! car c est pour les hôpitaux ,la cultures , et j en passe , tu veux ton indépendance , le régime français ne te plais pas nous somme dans une démocratie va voter ! ou fait comme Y Noah part ,

Déposé le 02/09/2014 à 13h23  
Par nathasha. Citer

Louis Lyon a écrit le 02/09/2014 à 12h52

moi je contre CONTRE les écoles privées confessionnelles. TOUTES les écoles privées: les catho comme les juives ou les musulmanes. Et faut apprendre aux enfant à vivre ensemble. Il n'y a pas de poste catho, de trains musulmans, de parkings juifs, ... Autant apprendre aux tout petits que le monde est multiculturel et ouvert à tous. Filles comme garçons, noirs ou marrons ou jaune, homos ou hétéros, riches ou moins riches,... Une bonne nationalisation-révolution à refaire ?

bravos , voila ca c est le vivre ensemble , la religion dois rester libre mais comme la sexualité dans le domaine privé de la maison ! étalé dans la rue cela devient de la pornographie , vivre ensemble oui ! imposer des rites moyenâgeux non ! mes enfants n'ont pas a subir

Louis de Lyon résume la chose de façon clair

Déposé le 02/09/2014 à 13h03  
Par arrc Citer

JdcJdr a écrit le 02/09/2014 à 12h28

Mais si je mets mes enfants dans une école privée, pourquoi continuerais-je à payer, par mes impôts, l'école publique ?
Il faut laisser le choix aux parents. Mettre en place le chèque Education.

(sans ces écoles privées, sachez que l'EN devrait prendre en charge quelques centaines de milliers d'élèves supplémentaires, que l'Etat n'a pas les moyens d'accueillir et d'instruire...)

tiens marrant comment ces mêmes réacs qui parlent au nom du peuple aiment bien planquer leurs enfants dans le privé hors contrat de peur qu'ils croisent des pauvres...

Déposé le 02/09/2014 à 12h52  
Par Louis Lyon Citer

JdcJdr a écrit le 02/09/2014 à 12h28

Mais si je mets mes enfants dans une école privée, pourquoi continuerais-je à payer, par mes impôts, l'école publique ?
Il faut laisser le choix aux parents. Mettre en place le chèque Education.

(sans ces écoles privées, sachez que l'EN devrait prendre en charge quelques centaines de milliers d'élèves supplémentaires, que l'Etat n'a pas les moyens d'accueillir et d'instruire...)

moi je contre CONTRE les écoles privées confessionnelles. TOUTES les écoles privées: les catho comme les juives ou les musulmanes. Et faut apprendre aux enfant à vivre ensemble. Il n'y a pas de poste catho, de trains musulmans, de parkings juifs, ... Autant apprendre aux tout petits que le monde est multiculturel et ouvert à tous. Filles comme garçons, noirs ou marrons ou jaune, homos ou hétéros, riches ou moins riches,... Une bonne nationalisation-révolution à refaire ?

Déposé le 02/09/2014 à 12h47  
Par Jeansais Citer

Parents faites gaffe! a écrit le 02/09/2014 à 09h41

Avec BELKACEM à la tête de L'EN qu'elle veut transformé en Camps de Rééducation Nationale, vous ne pouvez plus confier vos enfants à "L'ECOLE" en toute confiance...surtout si les enseignantes sont membres du SNUipp, syndicat pronant l'idéologie du Genre et la diffusion de la propagande Homosexuelle dès la Maternelle! Si vous ne me croyez pas, au moins, renseignez-vous, pour le bien de vos gosses!

C'est vrai ça nos enfants vont tous devenir homos et même que les hommes vont devoir faire la vaisselle et les femmes vont toutes aller travailler (enfin quand il y aura plus d'emplois ) et porter le pantalon...
où va nous mener ce gouvernement ?

Déposé le 02/09/2014 à 12h28  
Par JdcJdr Citer

nathasha. a écrit le 02/09/2014 à 12h07

pas besoins merci, je suis juste agacé par certain commentaires , si l école de la république dérange , et bien oui il y a les écoles privé! je ne pense pas que la menace du retrait de l école publique aura un impact sur l enseignement , en plus c est hôpital qui se moque de la charité car dans une école musulmane c est sur que l égalité homme femme sera respecté et enseigner non?

Mais si je mets mes enfants dans une école privée, pourquoi continuerais-je à payer, par mes impôts, l'école publique ?
Il faut laisser le choix aux parents. Mettre en place le chèque Education.

(sans ces écoles privées, sachez que l'EN devrait prendre en charge quelques centaines de milliers d'élèves supplémentaires, que l'Etat n'a pas les moyens d'accueillir et d'instruire...)

Déposé le 02/09/2014 à 12h07  
Par nathasha. Citer

Stop a écrit le 02/09/2014 à 11h18

Eh oh,il ne faut pas vous mettre dans cet état ma bonne dame.
Je vous préconise une séance de désenvoutement chez nos amis de l'Association totus tuus à Lyon.
Vous verrez,cela vous fera grand bien.

pas besoins merci, je suis juste agacé par certain commentaires , si l école de la république dérange , et bien oui il y a les écoles privé! je ne pense pas que la menace du retrait de l école publique aura un impact sur l enseignement , en plus c est hôpital qui se moque de la charité car dans une école musulmane c est sur que l égalité homme femme sera respecté et enseigner non?

Déposé le 02/09/2014 à 11h18  
Par Stop Citer

nathasha. a écrit le 02/09/2014 à 11h01

Oui il faut, il faut, et dans une école Musulman bien sectaire en plus , l école de la république doit répondre a un code de laïcité absolue sans précepte moyenâgeux , sans dispense de cours pour raison bidon, le sport la piscine les science naturelles ect ect , en plus Stop au menu Hallal dans les cantines de nos école publique , Cathos Juif Musulman ou autres vous voulez suivre vos précepte OK , mais alors payer pour et dans une école privé! nous n avons pas a subir le voile , les scandale contre l égalité entre hommes et femmes dans vos bastion d intégristes, la France est laïque égalitaire et républicaine , la charia pas chez moi

Eh oh,il ne faut pas vous mettre dans cet état ma bonne dame.
Je vous préconise une séance de désenvoutement chez nos amis de l'Association totus tuus à Lyon.
Vous verrez,cela vous fera grand bien.

Déposé le 02/09/2014 à 11h12  
Par div Citer

On le saura ! La vie actuelle est rythmé par l'école et ses vacances: l'école devenue avant tout une garderie d'enfants.

Déposer un commentaire

 

En cochant cette case, je souhaite recevoir une notification à chaque nouveau commentaire.

Me connecter | Réserver mon pseudo

Ce compte gratuit et facultatif vous permet notamment de réserver votre pseudonyme pour les commentaires et le forum, afin que personne ne puisse utiliser le pseudo que vous avez déposé.