Une classe réservée aux enfants Roms à Bron ?

Une classe réservée aux enfants Roms à Bron ?
photo d'archive - Lyonmag.com

Le MRAP annonce ce lundi vouloir saisir la Commission Européenne après avoir découvert l'ouverture d'une classe réservée aux Roms dans une école de Bron.

Cette classe accueillerait ainsi à l'école Anatole-France une douzaine d'enfants qui vivent dans un bidonville près du périphérique.

L'association, dédiée à la lutte contre le Racisme, entend également saisir le Défenseur des Droits.

Du côté de la Ville de Bron, on précise qu’une classe a été ouverte avec une « maitresse spécialisée pour aider ceux qui ne maitrisent pas la langue française ». Selon la mairie, il s’agit d’un "travail de suivi avec ce campement de familles roumaines".

Pour l’Académie de Lyon, ces enfants étaient auparavant scolarisés dans deux camions-écoles se rendant sur le campement chaque jour. Cette classe, ouverte le 12 novembre dernier, aurait simplement vocation "à accueillir les enfants Roms pour une évaluation de leurs compétences pour qu'ils soient ensuite orientés vers des classes ordinaires".

Tags :

roms

bron

12 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Cchris le 08/03/2015 à 19:35

Je paye des impôts fonciers quoique conséquents a Bron (vu la médiathèque construite dernièrement) et qui ne vont aller qu en augmentant, je suis donc scandalisée d être tous les jours obligée de passer devant et de voir ce bidonville qui dénature notre ville.
Sommes nous toujours en France ou dans un pays sous développé, sans parler des cambriolages en augmentation depuis peu.

Signaler Répondre

avatar
nathasha le 28/01/2015 à 14:55
Jeansais a écrit le 28/01/2015 à 14h22

Est ce vraiment les insérer et leur rendre service que de les mettre avec d'autres enfants qui maîtrisent mieux le français et les matières enseignées ?
Le partage avec les autres enfants peut également se faire à l'occasion de visites culturelles ou d'activités sportives, artistiques ou d'éveil ...
Soyons intelligents

l ecole de la république c est la mixité social et culturel , le gouvernement la rappeler il y a encore peu non? alors on applique la loi et c est tout , vos idées c est la porte ouvert a une certaine forme de communautarisme qui na pas sa place dans notre république laïc qui prône le vivre ensemble et l intégration

Signaler Répondre

avatar
Jeansais le 28/01/2015 à 14:22

Est ce vraiment les insérer et leur rendre service que de les mettre avec d'autres enfants qui maîtrisent mieux le français et les matières enseignées ?
Le partage avec les autres enfants peut également se faire à l'occasion de visites culturelles ou d'activités sportives, artistiques ou d'éveil ...
Soyons intelligents

Signaler Répondre

avatar
Tolérance le 14/12/2014 à 12:13
repenti a écrit le 01/12/2014 à 19h33

les défenseurs des droits de l'homme feraient pas mal de faire leur boulot en plein et de leurs expliquer aussi les devoirs de l'homme en terre d'acceuille mais ça c'est plus compliqué " moi je pa conpren le françai "

C'est joli de leur attribuer les fautes d'orthographe et de français, quand il y en a déjà plusieurs dans ta propre phrase :)

Signaler Répondre

avatar
jeff le 08/12/2014 à 18:58

C'est qui est hallucinant moi en tant que Français je ne trouve pas d'établissement pour mettre ma fille en collège,car viré pour bavardage malgré de bonne note

Signaler Répondre

avatar
Le MRAP ne sait plus quoi faire! le 02/12/2014 à 13:18

Ces gens sont en situation irrégulières ils devraient tous être expulsés...aucune obligation pour l'Etat de mélanger les enfants en situation irrégulières avec les autres!
Le scandale c'est qu'ils ne soient pas tous expulsés pas que les contribuables français leur payent des études!

Signaler Répondre

avatar
Paquerette le 02/12/2014 à 13:10

Pour info, le MRAP est le groupe qui soutient Leornarda et son gentil papa, et qui exigent leur retour en France:
"Le Mrap demande le retour en France immédiat de Léonarda"
Daté du 16 octobre 2013

http://www.mrap.fr/droits-des-migrants-et-etrangers/regularisation-des-sans-papiers/expulsion-de-leonarda-aujourd2019hui-comme-hier-les-memes-methodes

Signaler Répondre

avatar
Anna85 le 02/12/2014 à 00:18

Et qui payent??? Je ne pense pas que ce soit Mme Guillemot la maire de bron mais encore nous les brondillants!!! Je déconseille a quiquonque de venir s installer a Bron!!! Hâte de partir!!!

Signaler Répondre

avatar
sev69 le 01/12/2014 à 20:28

De son côté, l’académie de Lyon a rappelé que cette vingtaine d’enfants et leurs familles, vivant sur «un campement sauvage», faisaient «l’objet d’une ordonnance d’expulsion prise en novembre mais suspendue en raison de la trêve hivernale» Il est surtout urgent que ce campement soit expulsé !! Ç est un trafic de voitures permanents gares devant le camp . Si on se garait où ils entreposent leurs véhicules , on finirait direct à la fourrière

Signaler Répondre

avatar
repenti le 01/12/2014 à 19:33

les défenseurs des droits de l'homme feraient pas mal de faire leur boulot en plein et de leurs expliquer aussi les devoirs de l'homme en terre d'acceuille mais ça c'est plus compliqué " moi je pa conpren le françai "

Signaler Répondre

avatar
clochette le 01/12/2014 à 17:14

Est-ce les intégrer dans la société que de les scolariser dans une classe spécialement créée pour eux ?

Signaler Répondre

avatar
Brondillante le 01/12/2014 à 16:54

Et alors ? Ils sont scolarisés, dans une classe spécialement créée pour eux, où ils pourront suivre à leur rythme... c'est déjà une chance énorme ! Et le MRAP n'est pas content ? C'est vraiment faire le jeu du FN.

Signé : une maman avec des enfants scolarisés à Bron. Ce n'est pas politiquement correct mais je suis bien contente que mes enfants ne soient pas avec eux. Ca commence à bien faire !

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.