Découpage électoral de la Métropole : Collomb refuse un vote trop gênant

Découpage électoral de la Métropole : Collomb refuse un vote trop gênant
Gérard Collomb - LyonMag

Pour la première fois depuis longtemps, la main-mise de Gérard Collomb sur le Grand Lyon a été fragilisée.

Lundi, à l'occasion du dernier conseil communautaire avant le passage à la Métropole au 1er janvier, le président a refusé de faire voter une motion du groupe Synergies.
Ses élus, qui ont pour la plupart aidé Gérard Collomb à être élu au printemps dernier, refusent en bloc le projet de découpage électoral de la Métropole pour les élections de 2020, estimant que des habitants des Monts d'Or et du Val de Saône n'auront plus de représentants à la Métropole. Synergies a alors soumis une requête pour faire voter une motion qui entraînerait la suppression de ce découpage concocté par le préfet du Rhône.
Soutenue par tous les groupes d'opposition, la motion serait probablement passée. Mais pour s'éviter un couac avant de partir en vacances, Gérard Collomb a donc refusé de se soumettre à ce vote de confiance proposé par ses alliés et a mis un terme à la séance communautaire.

Le président du Grand Lyon a toutefois promis qu'il discuterait avec Synergies d'ici trois mois lors de la loi de ratification pour y faire potentiellement figurer des amendements. Une réaction qui a bien sûr provoqué l'ire des élus d'opposition.

X
15 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
Mélodie le 18/12/2014 à 09:35

Les cocus de Synergie sont consentants mais seulement jusqu'au jour où Gégé leur retire la gamelle !!!

Signaler Répondre

avatar
robert le 17/12/2014 à 20:56

Encore un fait a rajouter à la longue liste du dictateur local !

Ils sont où bali balo de l'ump et la baudruche du fn ?

Minables ils sont, minables ils resterons.

Signaler Répondre

avatar
Gadagnitude le 17/12/2014 à 14:33
GADAGNE a écrit le 17/12/2014 à 14h04

Vous êtes plutôt Marine ou Jean Luc ? Moi je m'y perds j'arrive même plus à distinguer tellement ils se ressemblent

En tout cas Gadagne est un vrai godillot PS, il y croit à ses mentors, comme d'autres croyaient à Hitler.Incroyable ce manque d'esprit critique, c'est soit un élu à la botte, soit un pauvre militant PS à bout de souffle. Pour lui tout est bon dans le Collomb!

Signaler Répondre

avatar
jdcjdr le 17/12/2014 à 14:14
voui a écrit le 16/12/2014 à 12h49

un peu comme vous sur lyon mag ? jdcjdr

Je ne suis pas ministre... je n'ai pas la responsabilité de centaines de milliers d'élèves.
Vous voyez ?

Signaler Répondre

avatar
GADAGNE le 17/12/2014 à 14:04
Le vioque anti-tout a écrit le 17/12/2014 à 11h44

Collomb grongron Collomb flonflon Collomb gnongnon!!! Mais Rivalta?? Et bien Rivalta Patata, Rivalta blabla, bien sûr Rivalta gaga!! Aulas gnagnasse!!!! Pas content! Les impots, stade, Décines, métro, confluence, incity, patatati! Grongron!!

Vous êtes plutôt Marine ou Jean Luc ? Moi je m'y perds j'arrive même plus à distinguer tellement ils se ressemblent

Signaler Répondre

avatar
Le vioque anti-tout le 17/12/2014 à 11:44

Collomb grongron Collomb flonflon Collomb gnongnon!!! Mais Rivalta?? Et bien Rivalta Patata, Rivalta blabla, bien sûr Rivalta gaga!! Aulas gnagnasse!!!! Pas content! Les impots, stade, Décines, métro, confluence, incity, patatati! Grongron!!

Signaler Répondre

avatar
fredrum7 le 17/12/2014 à 07:52

Tristesse est de constater qu'en fin de compte, le peuple n'est évoqué à aucun moment. Que cette métropôle n'est en fait qu'un vaste terrain de jeux de clans et de parrains qui se tirent dans les pattes pour en prendre ou conserver le pouvoir... La corruption suinte trop fort pour que cela dure... Il y a sûrement des casseroles à sortir des placards... Du ménage s'impose pour ébranler cette mafia politique... Au travail si on veut sortir de cet engrenage sordide !!!

Signaler Répondre

avatar
Res le 16/12/2014 à 20:43

Les cocus se réveillent un peu tard. Ils se sont fait avoir par Collomb. Ils ont trahis leurs électeurs et maintenant ils pleurent comme des gamins.
Ils n ont aucun amour propre car ils voteront toujours ce que Collomb leur dira de voter. On ne discute pas avec des faibles, on les écrase.

Signaler Répondre

avatar
un dindon le 16/12/2014 à 16:10
Merci Gégé ! a écrit le 16/12/2014 à 09h16

Collomb commence à devenir un petit dictateur... il n'aime pas qu'on remue sa m***e !
Arrête les magouilles Gérard, sinon ça va mal se finir...

je confirme : ça va mal se finir pour lui

la corruption est égale à la franc machonnerie sur lyon

Signaler Répondre

avatar
voui le 16/12/2014 à 12:49
jdcjdr a écrit le 16/12/2014 à 10h32

Ca me fait tout de suite penser à Vallaud-Belkacem... pas un jour sans qu'elle ne publie une photo d'elle sur Twitter, lors de telle visite, telle inauguration.
Elle est très active sur les réseaux sociaux. Pour le reste, elle n'en fiche pas une, sauf quand il s'agit de faire des réformes contre-productives.

un peu comme vous sur lyon mag ? jdcjdr

Signaler Répondre

avatar
voireuil le 16/12/2014 à 12:38

Tout ça mis à part, Collomb n'est pas un dictateur! Non, non, c'est un "gentil" socialiste! Oui, oui!

Signaler Répondre

avatar
Rose Pompon le 16/12/2014 à 12:09

La démocratie c'est sa cratie à lui et le demos l'a dans l'os !!

Signaler Répondre

avatar
jdcjdr le 16/12/2014 à 10:32
PasMieux a écrit le 16/12/2014 à 10h08

Que ne feraient pas certains pour exister ? Pour ceci deux options :
- Se manifester quand la presse est présente.
- Être actif sur sa page facebook.
Bien sûr, en dehors de ces deux options inutile de faire son travail d'élu mais quand même veiller à bien percevoir ses indemnités.
C'est ainsi que certains ne vivent que de leurs indemnités et n'ont jamais travaillé de leur vie, le plus curieux c'est que ce sont ceux-ci qui donnent des leçons éthiques à tout le monde et qui sont les chouchous de la "presse lyonnaise".
Comprenne qui peut.

Ca me fait tout de suite penser à Vallaud-Belkacem... pas un jour sans qu'elle ne publie une photo d'elle sur Twitter, lors de telle visite, telle inauguration.
Elle est très active sur les réseaux sociaux. Pour le reste, elle n'en fiche pas une, sauf quand il s'agit de faire des réformes contre-productives.

Signaler Répondre

avatar
PasMieux le 16/12/2014 à 10:08

Que ne feraient pas certains pour exister ? Pour ceci deux options :
- Se manifester quand la presse est présente.
- Être actif sur sa page facebook.
Bien sûr, en dehors de ces deux options inutile de faire son travail d'élu mais quand même veiller à bien percevoir ses indemnités.
C'est ainsi que certains ne vivent que de leurs indemnités et n'ont jamais travaillé de leur vie, le plus curieux c'est que ce sont ceux-ci qui donnent des leçons éthiques à tout le monde et qui sont les chouchous de la "presse lyonnaise".
Comprenne qui peut.

Signaler Répondre

avatar
Merci Gégé ! le 16/12/2014 à 09:16

Collomb commence à devenir un petit dictateur... il n'aime pas qu'on remue sa m***e !
Arrête les magouilles Gérard, sinon ça va mal se finir...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.