Rhône : de nouvelles interpellations après des provocations liées à l'attentat à Charlie Hebdo

Rhône : de nouvelles interpellations après des provocations liées à l'attentat à Charlie Hebdo
LyonMag

Les policiers de l'agglomération lyonnaise ont de nouveau fait face ces dernières heures à des provocations faisant suite à l'attentat qui a touché mercredi Charlie Hebdo à Paris.

A Lyon, un homme de 28 ans, domicilié dans l'Ain, a notamment été interpellé ce jeudi matin alors qu'il tentait de récupérer son véhicule placé à la fourrière. Il venait d'insulter les fonctionnaires de police avec les termes suivants "Allah akbar, déjà deux morts chez vous, allez vous faire enculer fils de putes, c'est bien fait pour vous". L'individu faisait également un bras d'honneur aux policiers. Il sera convoqué devant la justice au mois d'avril pour outrage à personne dépositaire de l'autorité publique.

A Vénissieux, c'est un homme de 35 ans qui devra s'expliquer après avoir outragé un équipage de policiers devant chez lui en hurlant "Cela ne vous suffit pas ce qu'il s'est passé ce matin à Paris" ajoutant "Ici on est chez nous".

A Saint-Priest, un jeune homme de 20 ans a été arrêté au commissariat de la ville situé rue Claude Farrère. A la vue des forces de l'ordre, il avait crié "Vive les assassins de la police". Il sera lui aussi convoqué au mois d'avril pour s'expliquer sur ces faits considérés comme de l'apologie d'actes de terrorisme.

Enfin à Feyzin, alors qu'il était trouvé en possession d'un gramme de résine de cannabis, un homme de 22 ans se rebellait et outrageait les policiers en s'adressant notamment à l'un d'entre eux en disant : "Toi aussi, tu aurais mérité de te prendre une balle dans la tête".

20 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
un peu de respect le 11/01/2015 à 07:55
imams a écrit le 11/01/2015 à 07h47

booycot de tous les mosquées.

Vous dîtes n'importe quoi pour provoquer. C'est pas très malin.

Signaler Répondre

avatar
imams le 11/01/2015 à 07:47

booycot de tous les mosquées.

Signaler Répondre

avatar
Dehors! le 10/01/2015 à 18:33

Pas d'amalgame surtout !

Signaler Répondre

avatar
yanis le 10/01/2015 à 17:32

ZÉRO TOLÉRANCE

Signaler Répondre

avatar
pierre.martin le 10/01/2015 à 11:47

pas d'amalgame nauséabond s'il vous plait. Les musulmans ne sont pas en cause dans la plus part de ces incidents verbaux regrettables certes mais non significatifs. Les discriminations sociales sont parfois d'une violence bien plus destructrice

Signaler Répondre

avatar
solidaire avec les flics le 10/01/2015 à 10:29

Le quotidien des policiers lorsqu'ils patrouillent dans les cités: insultes racistes, menaces, provocations et j'en passe.

Signaler Répondre

avatar
AD69 le 10/01/2015 à 10:15

La France parle d intégration ! La bonne blague, de plus en plus d école privée pour les enfants de la république qui n ont plus leurs places dans des écoles publiques devenu un ramassis de gosses mal élevés et un refuge du communautarisme. Et aujourd'hui ces gens qui osent parler comme ça dans la rue devraient être corrigés en publique immédiatement. Dans certaines écoles des enfants sont sorti de la classe au motif de refus de la minute de silence et ça c est l école de la république. C est de l éducation que née une nation ça annonce l avenir.

Signaler Répondre

avatar
irritable le 10/01/2015 à 00:50

La police doit etre respectée,il existe des lois en France,il suffit de les appliquées.

Signaler Répondre

avatar
cindy930 le 09/01/2015 à 22:59

Oups ! On ne vivra plus comme avant ... Lol Mais non ... Les musulmans ne sont pas racistes Et leur intégration est exemplaire.... Les islamistes sont morts tout a l'heure Tout va bien à nouveau ... De toute façon ... La caravane passe

Signaler Répondre

avatar
munatus le 09/01/2015 à 19:38

On se "voile" la face, ces gens et ceux qui les soutiennent sont évidemment racistes. Leur seule argument contre nos remarques ou critiques sont de nous traiter de racistes. Le racisme à sens unique.

Signaler Répondre

avatar
avis le 09/01/2015 à 19:12
Révolutionnons la justice! a écrit le 09/01/2015 à 18h45

Et il est anormal que la justice ne condamne que dans 4 mois!!! Et encore... si elle condamne...

c'est frustrant mais compréhensible : ce délai permet d'organiser la procédure mais aussi de poursuivre l'instruction et constituer un dossier. le temps de la justice n'est pas celui des télés en continu..

Signaler Répondre

avatar
Révolutionnons la justice! le 09/01/2015 à 18:45

Et il est anormal que la justice ne condamne que dans 4 mois!!! Et encore... si elle condamne...

Signaler Répondre

avatar
Française le 09/01/2015 à 18:31

Et eux terroristes ou pas??

Signaler Répondre


avatar
courage le 09/01/2015 à 17:22

Et là, pas de communiqué indigné de SOS Racisme?

Signaler Répondre

avatar
Pas assez sévère !! le 09/01/2015 à 16:42

Je ne vous parle pas de ce que j'entends en bas de chez moi, quartier 9ème.
Tous ces jeunes délinquants, qui squattent toute la journée et toute la nuit les bas d'immeuble, crient à outrance des paroles que je n'aimeraient pas que mes enfants entendent.
Nos élus respectifs ne sont jamais intervenus quand notre force de police se faisait et ce fait encore insulter, nos agents de police doivent tout supporter et surtout ne jamais réagir, car autrement on aura une "émeute" et voilà aujourd'hui ou nous en sommes !!!!
Toutes ces personnes se sentent "fortes" !!!

Signaler Répondre

avatar
Scandaleux le 09/01/2015 à 16:16

Et ces gens ne seront pas condamnés avant avril ???
C'est une blague ?
La mauvaise herbe ne doit pas continuer à pousser. Il faut l'arracher au plus tôt, avant qu'elle ne sème la haine partout.
La situation risque de devenir incontrolable très vite si rien n'est fait pour mettre ce type de personnes hors d'état de nuire.
On espère que SOS Racisme aidera les autorités pour signaler tout propos similaire...

Signaler Répondre

avatar
TELE ET LA REALITE le 09/01/2015 à 15:43

Il y a la TELE où l'on nous a dépéché une armée de "grands intellectuels" comme Askolovitch venus nous assurer que le "vivre ensemble" marchait si bien et que toutes les composantes de la société condamnait ces attentat.

Et puis il y a la REALITE à laquelle la police est chaque jour confrontée, à laquelle nous sommes chaque jour confrontés dans les écoles, les transports en commun, les hôpitaux, les services publics etc...

On a voulu fermer les yeux, ne pas voir, ça n'a pas empêché le coup en pleine figure...

Signaler Répondre

avatar
OMERTA le 09/01/2015 à 15:26

Et ceci n'est que la partie visible de l'iceberg...
Si vous saviez dans les écoles....

Signaler Répondre

avatar
WINSTON C le 09/01/2015 à 14:14

Il est normal que chacun de ces individus ait été appréhendé.
On ne peut / doit plus laisser passer quoique ce soit.

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.