Les données de milliers d'étudiants de Lyon 3 diffusées après des incidents informatiques

Les données de milliers d'étudiants de Lyon 3 diffusées après des incidents informatiques
Photo d'illustration - LyonMag

L'université Jean Moulin Lyon 3 doit faire face depuis plusieurs semaines à des incidents informatiques.

Ces derniers ont entraîné la diffusion des données personnelles de plusieurs milliers d'étudiants. Selon le site spécialisé Zataz.com, une base de données a été envoyée par erreur dans un mail intitulé "Étudiants de Licence à l'IAE Lyon, Participez aux ateliers "Créativité et expression" " accompagné d'un fichier Excel, "comportant plusieurs dizaines de milliers d'identités, de mails, d'étudiants et étudiantes".
Contacté par le Point, le responsable numérique de l'université a estimé que le fichier en question concernait "exactement 2 190 étudiants" et que l'erreur venait d'une "boulette" d'une secrétaire en remplacement.

Il ne s'agit pas du premier incident à Lyon 3 puisque déjà en décembre dernier, l'université a été la cible d'un piratage informatique. "Nous tenions à vous informer que l'IAE Lyon a été victime d'une intrusion sur l'un de ses serveurs, en provenance de la Chine. Lors de cet incident, qui ne concerne pas Link'IAE Lyon mais la base de contacts de l'IAE Lyon, il est possible que certaines données personnelles (adresse, mail, téléphone...) aient été consultées", avait indiqué l'établissement dans un courrier adressé aux étudiants. Le responsable numérique de l'université a indiqué sur ce sujet qu'un appel d'offres pour un audit complet de la sécurité informatique de Lyon 3 était en cours de rédaction.

2 commentaires
Laisser un commentaire
avatar
@papy fait de la résistance le 07/02/2015 à 09:46
voireuil a écrit le 07/02/2015 à 08h51

"l'erreur venait d'une "boulette" d'une secrétaire en remplacement."

Le proverbe est encore une fois vérifié!



Je rappelle les exceptions à la règle: Soeur Emmanuelle, Christine Lagarde, Angela Merkel...

He papy, n ne comprend rien à ta remarque ... ! Ca veut dire quoi exactement ???

Signaler Répondre

avatar
voireuil le 07/02/2015 à 08:51

"l'erreur venait d'une "boulette" d'une secrétaire en remplacement."

Le proverbe est encore une fois vérifié!



Je rappelle les exceptions à la règle: Soeur Emmanuelle, Christine Lagarde, Angela Merkel...

Signaler Répondre

Laisser un commentaire

Si vous avez un compte Lyon Mag, connectez-vous.
Nous ne vous enverrons pas d'email sans votre autorisation.